Lundi 24 décembre 2012 1 24 /12 /Déc /2012 11:12

Les prévisions météo exceptionnelles pour le 23 décembre m'ont poussé à partir faire une sortie en vélo en montagne. J'avais vu que le col d'Aspin était praticable depuis le 21 décembre. C'était donc l'occasion d'aller prendre ma revanche du 18 décembre!

Il était prévu un fort vent de sud le matin dans la vallée de Campan (donc de face) et une température maximale de 24°C. Une journée exceptionnelle pour un 23 décembre!! Le matin il faisait très frais et je ne savais pas trop comment me couvrir pour la sortie. Ma crainte pour la sortie c'était la quantité de voitures qu'il y aurait sur les routes des stations de ski surtout entre Campan et Sainte Marie de Campan où je suis obligé de prendre la route principale...

J'ai décidé de partir avec le vélo de route et d'essayer de monter le col d'Aspin par les deux côtés si je pouvais.

Je suis parti un peu après 9h. Il faisait 5°C!! Très frais de bon matin!! J'ai apprécié de voir le lever de soleil sur les montagnes!! Les 5 premiers kilomètres à travers les villages alentours ont été tranquilles. En revanche dès que je suis arrivé dans un endroit plus dégagé, j'ai pris le vent de face!! Je l'ai bien senti!! Il soufflait entre 20 et 30 km/h en continu. Heureusement c'était un vent du sud donc pas trop froid. Sur tout le trajet jusqu'à Sainte Marie de Campan, je l'ai eu... J'étais en train de m'épuiser à lutter face au vent et là j'ai commencé à me dire que je n'aurais peut être plus les jambes pour faire la 2e ascension quand je serai au sommet du col d'Aspin. Et plus j'avançais et plus je m'étais fait une raison...

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décembre 2012 0

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-1

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-2

 

La température augmentait rapidement et en approchant de Bagnères il faisait déjà 13°C! Dans les deux petites bosses avant Bagnères que j'ai pu passer sur la plaque, j'ai quand même senti que je n'avais pas des jambes de feu...

Dans la montée de 1,2 km juste avant Campan, le vent commençait franchement à bien me fatiguer. C'est d'autant plus pénible que je savais que l'après midi il s'estomperait et que je n'aurais donc pas le vent dans le dos au retour... Et le problème de l'avoir de face à l'aller c'est que la route est constamment en train de monter sur des faux plat et du coup la vitesse chute énormément...

Une fois à Campan, il ne reste plus que 5,5 kilomètres jusqu'à Sainte Marie de Campan, j'ai rejoins la seule route qui relie les deux village. Comme je le craignais, il y avait énormément de voitures!! Plus qu'en été!! Et quand il y a beaucoup de voitures, il y aussi une bonne partie de cinglés qui roulent vite, frôlent les cyclistes et dépassent aux mauvais endroits...

Juste à la sortie de Campan dans une courbe à droite, un bus me dépasse en plein dans la courbe sans s'écarter quasimment, j'ai juste eu le temps de me décaler dans l'herbe à droite pour ne pas me faire toucher. Grosse frayeur là!!

Sur la suite des de la route, il y a eu toujours autant de véhicules et alors que j'étais dans la dernière montée à 9% à l'entrée de Sainte Marie de Campan et que j'arrivais au fameux carrefour (à droite la route de La Mongie et du Tourmalet et tout droit la route de Payolle et du col d'Aspin) où je voulais aller tout droit, une voiture roulant à 30 km/h me dépasse en me frôlant alors que j'arrivais sur le carrefour et sans aucun clignotant, la voiture tourne à droite alors que mon guidon était au niveau de la portière passager encore... J'ai fait un gros écart à droite pour l'éviter. J'ai bien gueulé aussi. Ces 5,5 kilomètres depuis Campan ont suffit à bien m'énerver là...

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-3

 

J'ai ensuite pris la direction du col d'Aspin. Je me suis arrêté au pied de la montée pour manger une pâte de fruit et je suis reparti.

J'étais content de voir que maintenant que j'étais dans la montagne, j'étais plutôt abrité du vent!! Ce qui était bien aussi c'est qu'il y avait beaucoup moins de voitures puisque la plupart allaient à La Mongie. Cependant, il y en avait quand même qui allaient à Payolle et beaucoup ne s'écartaient pas beaucoup...

J'étais plutôt facile sur les premiers kilomètres de l'ascension. C'était agréable. Et la température était vraiment agréable, il faisait 18°C quand j'ai passé Sainte Marie de Campan! J'ai pu constater que la neige avait effectivement bien fondue!!

En arrivant à Payolle, il y avait encore de grandes étendues de neige mais de très faible épaisseur! Je roulais plutôt sur un bon rythme et ça m'étonnait compte tenue que je n'avais pas de très bonnes jambes.

Une fois que j'ai passé Payolle et que je me suis engagé dans les 5 derniers kilomètres plus raides, il y avait très très peu de voitures qui allaient au col! Ouf!!

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-4

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-5

 

J'étais presque déçu de voir à quel point la neige avait fondu sur les bords car moi qui voulais prendre de belles photos de paysages enneigés c'était pas ça...

Comme je me sentais bien, sur les 5 derniers kilomètres j'ai roulé fort et je commençais à avoir mal aux jambes^^ En arrivant au sommet il y avait du monde, beaucoup de voitures, mais pas un seul cycliste...

Il faisait 25°C là-haut!! Incroyable!! Le sommet est entièrement exposé au soleil et il a emmagasiné pas mal de chaleur. Je n'en revenais pas!! La vue sur le Pic du Midi était superbe!! Et je ne parle pas de la vue sur le versant Arreau!! Quand j'ai vu toute la route bien exposée au soleil sur ce côté, je n'ai pas pu résister, j'y suis allé!! Et me voilà donc parti direction Arreau. La descente m'a paru très longue et pourtant j'ai avalé les 12 kilomètres en 15min.

Une fois en bas, j'ai mangé une pâte de fruit, bu une bonne gorgée d'eau et hop j'ai fait demi tour pour remonter le col d'Aspin! Il faisait 22°C en bas!

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-6

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-7

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-8

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-9

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-12

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-11

 

Les 2 premiers kilomètres ne sont pas très raides et se montent facilement. Mine de rien à cet instant j'avais plutôt des bonnes sensations. Ensuite la pente s'est un peu cabrée sur du 8% pendant 1 kilomètre avant d'être entre 6 et 7% pendant 4 kilomètres. Sur toute cette partie, je tournais très bien les jambes. La vue était superbe et sur toute le reste de l'ascension, j'ai mitraillé de photos tout en grimpant!! Faut dire que je n'avais plus fait l'ascension du col d'Aspin par Arreau depuis le 9 avril 2011!!

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-13

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-14

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-15

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-16

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-17

 

Le sommet (là où il y a un peu de neige)

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-18

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-19

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-20

 

Sur la première moitié de l'ascension j'étais bien puis en passant le panneau indiquant le sommet à 5 kilomètres, je savais que le plus dur arrivait!! Le kilomètre suivant à 9,5% est en ligne droite, celui d'après aussi à 7,5% puis les 3 derniers kilomètres sont à 8%.

Ce kilomètre à 9,5%, bien qu'il m'a paru moins long que dans mes souvenirs, m'a fait très mal aux jambes!! Les derniers kilomètres furent bien difficiles!! Mais la vue toujours aussi belle et le sommet que l'on a en point de mire durant toute l'ascension pratiquement!! Il faisait 25°C!! Je me serais cru en été!! Un régal!! J'avais baissé mes jambières depuis le début de la 1ère montée et j'ai hésité à enlever ma veste thermique mais je l'ai quand même gardé car je craignais d'avoir tout de même un peu froid aux bras mais en fait j'ai eu un peu chaud^^

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-21

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-22

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-23

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-24

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-25

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-26

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-27

 

A 2 kilomètres du sommet, je sentais la fringale arriver, je me suis donc arrêté 30 secondes pour manger une pâte de fruit et je suis reparti. Dur dur!! Mais j'étais content de voir que j'avais beau avoir mal aux jambes et être un dans le dur, quand je me mettais en danseuse, je relançais plutôt pas mal et sur plusieurs dizaines de mètres. Heureusement la fin est agréable avec quelques beaux virages et ce dernier kilomètre à travers la forêt. Lorsque j'ai débouché en vue du sommet, il y avait une petite couche de neige assez jolie sur le côté droit, ça ressemblait à un petit mur de neige mais en fait c'était le talus en dessous^^

A 100m du sommet je me suis arrêté pour prendre des photos de la montée. C'était vraiment magnifique.

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-28

 

Petite pause de 30sec à 2 km

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-29

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-30

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-31

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-32

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-33

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-34

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-35

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-36

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-37

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-38

 

 

Quel plaisir d'arriver au sommet pour la 2e fois de la journée!! J'étais soulagé aussi pour mes jambes^^ Il faisait 27°C!! Plus chaud là-haut qu'en bas!! Incroyable!!

J'ai de nouveau pris quelques photos et j'ai profité de l'instant!

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-39

 

On ne s'en lasse pas de cette vue!!

 

Photos col d'Aspin par les 2 côtés le 23 décemb-copie-40

 

Je n'avais presque plus d'eau dans mon bidon et un bon mal de jambes. J'ai décidé de rentrer. Comme prévu il n'y avait plus de vent^^

Dans la descente j'ai constaté qu'à Payolle il faisait seulement 17°C contre 27 au sommet alors qu'il y a quand m^mee 400m d'écart en altitude!! C'est vraiment incroyable de voir ça!!

A nouveau sur la route de Campan, beaucoup de voitures m'ont frôlé...décidément... Du coup j'ai décidé de ne pas retourner en montagne avant la fin des congés de Noël, je n'ai pas envie de finir sous une voiture... C'est bien dommage car il est prévu quelques belles journées encore en fin de semaine prochaine mais bon...

Le reste de la sortie dans la vallée sur les petites routes, s'est faite sans histoire par 25°C. Quand je suis rentré je n'avais plus d'eau avec moi, décidément!

Au final pour cette journée j'ai parcouru 114 kilomètres pour 2000m de D+!!! Une belle sortie, exceptionnelle pour un 23 décembre!! Je ne l'oublierai pas cette sortie!!

 

C'est la première fois que je grimpais le col d'Aspin deux fois à la suite. C'est pas le plus gros enchainement que j'ai fait, loin de là, mais c'est certainement la plus belle sortie que je pouvais faire pour terminer l'année 2012!

Et puis ça remotive d'avoir pu faire cet enchainement car cela faisait un petit bout de temps que je n'en avais pas fait (depuis le 30 septembre) et ça redonne le moral en se disant que l'accident du mois de novembre est complètement passé et que j'ai les jambes qui suivent à peu près^^ Vivement que j'en ai des bonnes pour faire de grandes sorties!!

J'ai commencé l'année le 13 janvier en montant le col d'Aspin par Sainte Marie de Campan et je la termine le 23 décembre en montant le col d'Aspin par Arreau.

C'était les 23e et 24e fois que je montais au sommet du col d'Aspin (20 fois par Sainte Marie de Campan et 4 fois par Arreau).

Cette année j'ai donc fait 37 sorties en montagne, la prochaine sera en janvier (je l'espère!).

Par Idris - Publié dans : récit de mes sorties dans les Pyrénées
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Retour à l'accueil

Mon blog

  • : Dans ce blog je décris mes ascensions de grands cols en vélo, je mets les profils des cols et je fais part de ma passion du vélo en montagne et de mon expérience.
  • : Ascensions de grands cols en vélo - cyclotourisme en montagne
  • : 28/11/2009
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact
  • Partager ce blog

Qui-suis-je?

  • Idris Raossanaly
  • 21/12/1989
  • Ascensions de grands cols en vélo - cyclotourisme en montagne
  • montagne vélo
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!

Compteur kilométrique 2014

 

Au 30 septembre 2014
Kilométrage total   2805 km
Vélo urbain   115 km
Vélo en montagne

  2304 km

Sorties plates   386 km
Dénivelé positif   51600 m
Mois en cours   310 km

 

Visiteurs uniques

 

photos col de la Pierre Saint Martin le 17 octobre 2009 013

 

 

P1010407

 

 

photos col du Soulor et col des Bordères le 26 av-copie-1

 

 

P1010361.jpg

 

 

photos col du Tourmalet le 12 juin 2010 021

 

 

P1010327

Rechercher

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Syndication

  • Flux RSS des articles

Divers liens

Si vous aimez la littérature et l'écriture, je vous encourage à visiter régulièrement ce site, très bien fait par une personne très sympathique (passionnée de vélo aussi), qui rédige régulièrement des nouvelles :

 

http://richardpatrosso.typepad.com/dndr/

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés