Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 13:53

 

Et bien voilà. En juillet l'an passé, lorsque j'avais monté le Mont Ventoux par Bédoin, j'étais loin de penser que 8 mois plus tard je repasserai en vélo sur ses pentes. A l'époque, rien que de le voir et de passer sur ces routes mythiques ça avait été quelque chose! En revanche, la facilité avec laquelle je l'avais monté m'avait laissé perplexe...

Aujourd'hui donc, j'ai de nouveau rendu visite au Géant de Provence! Après le versant le plus difficile l'an passé, j'y suis allé par le moins difficile cette année. Apt, là où je réside en ce moment, étant plus proche de Sault. Cependant je dois dire que le Ventoux reste le Ventoux quelque soit son versant. Surtout que pour rejoindre Sault depuis Apt, il faut se coltiner les Plateaux du Vaucluse. Rien d'insurmontable, les pourcentages ne sont pas excessifs mais la longueur de la pente est usante et entame un peu le moral. Surtout qu'aujourd'hui, je découvrais quelque peu la route. Déjà en quittant Apt, un panneau indique Sault à 31km puis 4km plus loin, un autre panneau indique Sault à 32km! Et c'est bien ce deuxième panneau qui donne la juste indication! Il y a 36km entre Apt et Sault.

En quittant Apt donc, il faut aller jusqu'à Saturnin les Apt à environ 8km de là. Sur le moment je ne me rendais pas compte que ça montait et du coup je m'inquiétais de mes jambes quand je voyais que sur cette route apparemment plate j'étais obligé de forcer pour conserver de la vitesse. C'est au retour que je me suis rendu compte à quel point ça descendait (et donc à quel point ça montait à l'aller). Une fois à Saturnin les Apt, c'est parti pour la véritable ascension du Plateau du Vaucluse. Et ça m'a paru bien long. A partir de là il y a 14km de montée et environ 6km de faux plat. Les 14km de montée sont entrecoupés d'1km de plat. Les pourcentages n'excèdent pas les 6% et la pente est plutôt régulière à 5% environ. Le paysage est vraiment magnifique, ces routes bordées de pins donnent une ambiance que j'ai déjà ressentie lorsque j'avais pédalé en Charente Maritime du côté de Royan où quand j'avais traversé les Landes. Bref, un régal!! A un moment, un renard a traversé la route juste devant moi. Le matin il n'y avait presque personne sur cette route, c'était du pur bonheur. Les jambes étaient moyennes, et je ne cherchais pas à avoir un bon rythme, j'étais plutôt en mode économie car je ne savais pas ce que j'allais faire si j'avais les jambes encore une fois au sommet du Mont Ventoux. Toujours dans cette montée des Plateaux du Vaucluse, le paysage est devenu impressionnant avec la route à flanc de falaise, et un pont qui passe au dessus d'un grand défilé. Je montais tranquillement mais au bout d'un moment malgré la beauté du paysage je commençais à trouver le temps long car ça semblait interminable et le fait de se dire que depuis tout ce temps on grimpe uniquement pour ensuite redescendre sur le pied du Mont Ventoux, ça enlève de la motivation... Après avoir passé le château de Javon, ce sont les faux plats qui commencent. Là dans un virage à gauche, le Ventoux se dévoile devant nous, majestueux et tellement lointain! Le sommet des Plateaux du Vaucluse est à environ 850m d'altitude (Apt est à moins de 300m il me semble). Puis ensuite à partir du village de Saint Jean, ça commence à descendre tranquillement jusqu'à Sault, 6km plus loin. Dans Sault il faut monter durant quelques centaines de mètres avant que la route ne descende pendant 1km. Forte descente puisque sans un seul coup de pédale j'ai atteint les 60km/h.

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 001

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 002

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 004

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 006

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 007

 

La montée du Ventoux pouvait commencer. 26km à partir de Sault. Les 20 premiers kilomètres jusqu'au Chalet Reynard sont assez roulant avec une pente globalement aux alentours de 5 à 6% et même 2km presque plats juste avant le Chalet. A partir du Chalet, alors que la route de Bédoin a rejoint celle de Sault, il reste un peu plus de 6km à environ 7,7% de moyenne dans un décor lunaire plein de caillasse et entièrement à découvert.

Au début de la montée, la route passe au milieu de champs de lavande, c'est assez sympa, c'était roulant et j'ai pu prendre des tas de photos tout en roulant. Le temps de manger un peu aussi, ça a fait 2km qui sont passés sans que je les vois. A un moment donné, un panneau indique le Mont Ventoux fermé après le Chalet Reynard...là je me suis dit que je n'ai quand même pas fait tout ça pour arriver devant une barrière. Bref j'étais déjà décidé à passer la barrière coûte que coûte.

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 008

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 009

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 012

 

La route n'est pas en super état et est plutôt étroite mais vu le peu de circulation c'est un régal! Après environ 13,5km d'ascension, le panorama se dévoile et la vue sur le Lubéron est vraiment magnifique. Les jambes n'étaient pas trop trop mauvaises, je m'en sortais pas mal. Juste avant le Chalet Reynard c'est devenu quasi plat. Une fois au Chalet j'ai pris la route qui monte de Bédoin. Il reste donc 6,5km. Et là je ne vois pas de barrière donc j'étais content. Je continue de grimper, ça commence à devenir dur. Le soleil ne chauffe pas comme j'aurais voulu et un voile de nuages empêche d'avoir un grand panorama. De plus le vent commence à souffler pas mal et garder une trajectoire homogène devient un peu compliqué. A 5km du sommet environ, une barrière empêche de passer juste après un point de retournement, du coup je suis passé dans la caillasse de l'autre côté d'une barrière qui longe la route sur cette portion. 30m de caillasse plus loin et je suis de l'autre côté de la barrière. Plus de voiture, tranquille. Beaucoup de gens qui montent à pied du coup. Là les jambes commencent à faire mal et je sens la faim qui me tenaille depuis la montée des Plateaux du Vaucluse... A 3km du sommet je décide de me mettre à mouliner. Quelques petites plaques de neige aux bords de la route sont encore visibles.

Là d'un seul coup j'ai vraiment du mal. Pourtant sur tout le début du parcours, dans les Plateaux du Vaucluse et le début de l'ascension du Ventoux, je n'étais pas en difficulté même si les jambes n'étaient pas géniales, en tout cas je ne pensais pas me retrouver d'un coup dans une telle difficulté. Il est vrai que j'étais conscient de ne pas avoir mangé régulièrement durant la sortie mais je là ce n'était pas la fringale. Malgré le coup de moins bien 'jarrivais quand même à prendre des photos tout en roulant.

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 013

 

Le vent s'est mis à souffler assez fortement à 2km du sommet. Je suis passé devant la stèle de Tom Simpson encore enneigée. Quelques mètres plus des randonneurs à pied m'ont encouragé, ça redonne un petit coup de boost mais les derniers kilomètres paraissent interminables. Le gros avantage c'est qu'il n'y a pas de voiture et on peut se mettre où on veut sur la chaussée. A environ 1km du sommet je passe au col des Tempêtes, rapide coup d'oeil sur le panorama de l'autre, je ne m'y suis pas arrêté, j'allais le faire dans la descente. Juste après le col, deux cyclistes m'ont dépassé. J'ai un tout petit mieux géré le dernier kilomètre. Là le vent s'est mis à souffler de plus belle, c'était dur de garder une trajectoire. Le dernier virage monstrueux et très raide a fait mal aux jambes mais je 'lai mieux passé que ce que je pensais. Ouf ça y est c'est le sommet!

La vue depuis le sommet n'est pas top en raison des nuages de plus en plus nombreux. Contrairement à l'an passé, là il était impossible d'apercevoir les Alpes au loin. Je suis arrivé quelques secondes derrière les deux cyclistes qui m'ont dépassé et quelques secondes devant un autre cycliste. Nous étions 4 au sommet et nous avons un peu discuté.

 

Copie de Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 015

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 014

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 016

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 017

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 018

 

J'ai pris quelques photos puis j'ai commencé à songer à la descente. J'avais un peu faim mais je souhaitais manger mon repas que j'avais emporté en bas si possible au sommet des Plateaux du Vaucluse, histoire de finir d'abord tous les kilomètres de montée qu'il me reste.

Dans la descente j'ai choisi la prudence. Je n'ai absolument pas envie de prendre des risques et de risquer une nouvelle blessure.

Je me suis arrêté au col des Tempêtes pour prendre des photos du paysage et là en repartant, je constate que ma roue arrière frotte contre quelque chose. Elle était presque bloquée. Je suis resté de longues minutes à chercher à quel niveau ça frottait. Impossible de trouver. Là je me suis posé des questions...je venais de faire seulement 1km de descente du Mont Ventoux, j'étais à 63km encore de Apt avec les Plateaux du Vaucluse à remonter... Je ne trouvais pas la solution pour la roue, j'ai décidé de reprendre la descente comme ça et de continuer avec ce frottement. Mais après quelques mètres, il y a eu une grosse vibration et visiblement ce qui bloquait la roue est parti. Lorsque je me suis arrêté devant la stèle de Tom Simpson quelques mètres plus loin, c'était rentré dans l'ordre! Ouf! J'ai continué la descente, le vent soufflait toujours... Je suis repassé dans la caillasse pour contourner la barrière et j'ai rejoint à pleine vitesse le Chalet Reynard et je me suis engouffré sur la route vers Sault. Là la pente est moins prononcée, le vent soufflait toujours, la route était en mauvais état, je suis donc resté la plupart du temps en roue libre car les jambes se faisaient sentir également. Résultat, j'ai rarement dépassé les 40km/h dans cette portion. La descente m'a paru un peu longue car je n'aime pas trop les descentes, de plus avec le vent et les nombreuses ornières, je sentais que j'étais tendu sur le vélo et les freins et je commençais à avoir mal aux épaules.

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 022

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 023

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 024

 

La stèle de Tom Simpson :

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 026

 

Vue depuis le belvédère dans la descente vers Sault :

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 030

 

A 1km de Sault il faut remonter jusqu'au village et là, ce kilomètre m'a fait mal aux jambes, il était plus raide que ce que je pensais. Je pense qu'il devait être pas loin des 8%. Une fois à Sault, la traversée se fait plutôt en descente jusqu'à reprendre la direction de Saint Jean. C'est parti pour le retour sur les Plateaux du Vaucluse, le vent continuait de souffler mais un peu moins fort, mais toujours de face ou de côté. A mon grand soulagement les 6 à 7km environ jusqu'au sommet des Plateaux sont moins raides que ce que je craignais et je les ai passés plutôt facilement. Mais alors que je repassais le grand plateau avant une portion de plat...comme au col du Soulor fin février, ma chaine déraille. Décidément aujourd'hui je ne suis pas très chanceux. Je m'arrête pour la remettre en place. Il me reste encore 29km jusqu'à Apt, je finis le faux plat pendant 2km avant de m'arrêter pour manger avec la vue sur le Ventoux. Je me suis arrêté 10min au total et je suis reparti. Je suis descendu tranquillement jusqu'à Saturnin les Apt pendant 18km. Le paysage est sublime malheureusement je n'avais presque plus de batterie sur l'appareil photo, du coup je ne me suis pas arrêté pour prendre beaucoup de photos.

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 031

 

Château de Javon situé pas loin du sommet du Plateau du Vaucluse :

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 032

 

Une fois à Saint Saturnin il me restait environ 8km jusqu'à Apt. C'est là que je me suis rendu compte que à l'aller c'était normal que je galérais car ça montait pas mal. Là dans le sens de la descente j'étais facilement à 40km/h. Il fallait pédaler bien sûr car ça restait un faux plat mais voilà qui me rassurait.

Je suis rentré avec quand même de bonnes douleurs aux jambes.

J'ai fait 126,5km pour cette sortie avec ascension des Plateaux du Vaucluse et du Mont Ventoux. Maintenant il n'y a plus que le versant par Malaucène que je ne connais pas encore (uniquement fait dans le sens de la descente).

C'était donc la sortie de base. Si je veux faire une plus grosse sortie avec le Ventoux, il faudra donc que je fasse au moins 130km. Cette sortie m'a permis de découvrir la route pour rejoindre le Ventoux. Cependant je ne peux m'empêcher d'être déçu et un peu frustré de ne pas avoir eu de meilleures jambes car mon objectif plus tard est de réussir un enchainement de deux ascensions du Ventoux.

Au moins maintenant je connais la route et je sais comment je peux gérer la première ascension pour m'économiser.

Il n'y a plus qu'à espérer qu'il fasse beau samedi prochain!

Partager cet article

Repost0

commentaires

bosses21 27/03/2012 09:24

Salut Idris !
Wouah quelle sortie. Je vais devenir jaloux, il va falloir que tu arrêtes de fricoter avec mon Ventoux ! Mais j'ai lu qu'il t'a joué un petit tour à sa façon (le coup de la roue). Pour moi, j'avais
failli déjanter (boyau à l'époque) à près de 70 km/h ! Il y a comme une aura mystique sur le Ventoux... il faudra aussi compter - malheureusement - sur le vent pour tes prochaines sorties. Le Sud,
il fait soleil, il fait beau etc mais il y a tout le temps du vent ! Bonne fin de semaine et à bientôt. Joris.

Idris 02/04/2012 18:44



Salut Joris,


Je croyais avoir répondu à ton commentaire, mais je viens de voir que non en fait. Désolé de ne répondre que maintenant du coup.


Tu as du te faire une belle frayeur quand même!!


Et oui le vent ici c'est vraiment le problème mais pour l'instant ça allait, c'est resté supportable!



Nadine Quinn 26/03/2012 20:38

Alain a raison il faut plus t'alimenter, toutes deux heures pour ne pas avoir de fringale C'est très important, avais tu au moins ton gsm et gps avec toi pour que l'on puisse te contacter au cas de
chute ou de vélo non réparable.
Tu dois en avoir certainement assez des conseils.

Idris 27/03/2012 19:20



Oui d'habitude je mange régulièrement, là aussi vu que je ne suis pas arrivé à la fringale mais je pense que c'était plus un manque de concentration, je crois que j'ai étais déçu de voir que les
jambes n'étaient pas top et du coup je savais que je ne pourrai pas faire de grosse sortie et du coup j'ai laissé aller... Mais samedi prochain je compte bien arriver à en faire une vraie belle
de sortie.



Alain 25/03/2012 21:56

Superbe reportage de cette balade. Merci Idris.
Pense à t'alimenter beaucoup plus régulièrement, être sur un vélo, ce n'est pas rester derrière un ordinateur. Nous, sur le vélo, nous mangeons toutes les 2 à 3 heures.
Vendredi dernier, j'ai mangé la moitié de mon casse-croûte à Ferrière (km 43), l'autre moitié après Lourdes (km 90).
Ton dérailleur ne doit pas être correctement réglé, ce n'est pas normal que la chaine tombe.
Avant de partir côté Malaucène, renseignes toi, car il reste beaucoup plus de neige sur ce versant et la route est recouverte et impraticable.
Bonnes balades et bon travail. Amicalement depuis les Pyrénées.

Idris 26/03/2012 19:57



Merci à toi Alain


 


Oui le dérailleur bug encore vu que le vélo est neuf, faut que je continue de le régler.


Sinon d'habitude je m'alimente comme il faut, là c'était pas la fringale mais je pense que 'jaurai du manger un peu plus, faudra que je fasse mieux samedi prochain^^



seb 25/03/2012 19:40

Je en sais plus où j'ai lu ça, mais "une sortie n'est finie que quand le vélo est propre et prêt à repartir!" ;) .

Idris 26/03/2012 18:55



OOui ça oui faut que la monture soit prêt aussi. Je ne suis pas una depte de la mécanique mais je vérifie les pneus à chaque fois, les freins et avant de partir d'habitude je remets de la graisse
sur la chaine mais là j'ai laissé le flacon chez mes parents donc faudra que j'en achète dans la semaine...



Nadine Quinn 25/03/2012 19:31

Splendide reportage, c'est un régal de te lire.
La narration est bien ficelée.

Je me pose une question est ce que tu vérifies ton vélo après chaque sortie ?

Quand je rentrais de promenade ou randonnée équestre, il fallait desseller, brosser
lui donner une douche, le préparer pour le lendemain, le conduire dans le pré ou dans son boxe et lui donner à manger. Il fallait que tout soit prêt pour la prochaine sortie.

Souvent j'étais fourbue mais le cheval passait avant.

Nadine

Idris 26/03/2012 18:54



Merci Nadine


J'ai fait aussi de l'équitation par le passé et ça oui le cheval fallait s'en occuper dès qu'on finissait!


Là pour le vélo à chaque fois que je rentre, je vérifie les pneus. Et avant de partir je mets de la graisse sur la chaîne mais là j'ai oublié le flacon chez mes parents donc faut que 'jen
rachète...



Mon Blog

  • : Ascensions de grands cols en vélo - cyclotourisme en montagne
  • : Dans ce blog je décris mes ascensions de grands cols en vélo, je mets les profils des cols et je fais part de ma passion du vélo en montagne et de mon expérience.
  • Contact

Qui-Suis-Je?

  • Idris Raossanaly
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!

Compteur kilométrique 2015

 

Au 20 janvier 2015
Kilométrage total   260 km
Vélo urbain   20 km
Vélo en montagne

  209 km

Sorties plates   31 km
Dénivelé positif   3200 m
Mois en cours   260 km

 

Visiteurs uniques

Rechercher

 

photos col de la Pierre Saint Martin le 17 octobre 2009 013

 

 

P1010407

 

 

photos col du Soulor et col des Bordères le 26 av-copie-1

 

 

P1010361.jpg

 

 

photos col du Tourmalet le 12 juin 2010 021

 

 

P1010327

Divers liens

Si vous aimez la littérature et l'écriture, je vous encourage à visiter régulièrement ce site, très bien fait par une personne très sympathique (passionnée de vélo aussi), qui rédige régulièrement des nouvelles :

 

http://richardpatrosso.typepad.com/dndr/