Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 18:27

Depuis le mois d'août et mes sorties alpestres, je suis à Auch pour les études et je ne cache pas que la brutale coupure avec le vélo en montagne a été un peu dure à encaisser... Le job les week end m'empêche de rentrer pour aller pédaler et c'est donc sur les vacances que je compte pour pouvoir revoir les montagnes. Cependant la semaine dernière je suis allé à Paris et je suis donc rentré dimanche soir seulement dans les Hautes Pyrénées pour deux jours. Entre le 1er septembre et le 30 octobre, je n'ai parcouru que 180km de vélo environ à Auch...autant dire rien du tout.... 67 jours que je n'avais pas fait de vélo en montagne (depuis le 24 août). J'appréhendais un peu cette ascension de fait, pensant avoir bien mal aux jambes...

A l'origine je souhaitais plutôt aller pédaler mardi (aujourd'hui), Seb aurait pu être de la partie. Mais malheureusement la météo ne nous a pas aidé... Et c'est donc le 31 octobre qu'il a fait beau. Quand j'ai su ça dimanche soir, j'ai décidé de modifier mon programme et d'aller au col d'Aspin (1490m) ce lundi 31 octobre.

Afin de ne pas perdre toute la journée (car j'avais pas mal de choses à faire sur Tarbes pour les papiers administratifs), j'ai décidé de partir tôt afin de rentrer avant midi.

Je ne cache pas que ce fut dur de se lever avec toute la fatigue accumulée depuis plusieurs semaines entre les cours, les soirées, le travail les week end et la semaine passée à Paris... J'ai quand même réussi à émerger à 6h15... J'ouvre mon volet et là quel plaisir de voir une nuit étoilée sans un nuage et surtout des températures pas hyper froides!!! Le changement d'heure a bien aidé aussi à avoir de bonnes températures.

Je me suis donc laborieusement levé mais la motivation d'aller enfin faire du vélo en montagne a largement pris le dessus!!

J'ai mangé un peu mais pas autant que d'habitude bizarrement, puis j'ai fait mon sac et c'est parti. Je suis parti avec le vélo de route. Le jour était en train de se lever vers 7h30. Il faisait très frais mais j'ai mis mes jambières et j'ai pris des gants de BMX qui couvrent entièrement les doigts sans tenir chaud forcément. Quel plaisir de rouler!!

J'ai profité de chaque coup de pédale.

Cependant dès que je suis parti, je me suis rendu compte que le vent soufflait assez fort de face. Et dès les premières centaines de mètres, je sentais que je forçais un peu par rapport à d'habitude.

Mais finalement alors que j'avais l'impression de ne pas avancer vite avec ce vent, je suis arrivé rapidement à Bagnères. Juste avant les deux bosses avant Bagnères, deux renards morts étaient sur le bord de la route... J'ai bien passé ces bosses et ça m'a rassuré. Après Bagnères, le soleil était en train de se lever et je l'avais donc dans les yeux. Mais que c'était beau de rouler avec le lever du soleil sur les montagnes! Je me suis arrêté plusieurs fois entre Bagnères et Campan pour prendre photos.

 

Photos col d'Aspin le 31 octobre 2011 007

 

Le Pic du Midi qu'on ne verra bientôt plus jusqu'à Payolle :

 

Photos col d'Aspin le 31 octobre 2011 009

 

Le Montaigu (photo prise avant Campan) :

 

Photos col d'Aspin le 31 octobre 2011 010

 

Lorsque je suis arrivé à la côte de 1,2km juste avant Campan, j'ai fait la montée essentiellement assis sur le vélo alors que d'habitude je suis plutôt en danseuse. Et cela renforçais mon impression de forcer pas mal. Et ensuite entre Campan et Sainte Marie de Campan, là où ça monte déjà pas mal, avec le soleil dans les yeux je ne regardais pas loin devant et de fait que ça monte ou que ce soit du plat je restais assis sur le vélo sur le même pignon sans avoir l'impression de trop me fatiguer même si je commençais déjà à sentir les cuisses. Et puis ce vent...ce vent...qui donnait l'impression par endroit d'être arrêté...pénible... Et pourtant je suis arrivé à Sainte Marie de Campan sans trop perdre de temps. Le temps de manger une pâte de fruit et zou c'est parti pour l'ascension du col d'Aspin!

Il fait un peu frais sous les arbres mais les températures ne sont pas froides.

Cependant, à 8km du sommet, là où il y a deux raidillons raides, j'ai préférer mouliner plutôt que de rester sur le 39 dents comme d'habitude. Je commençais à sentir mes jambes. Mais ça allait quand même. D'ailleurs j'étais plus souvent assis que debout, cela ne m'arrive pas souvent dans le col d'Aspin. Et les kilomètres passaient vites!! Je n'en revenais pas, ça défilait, je ne les voyais pas passer tellement j'étais content de pédaler dans le col. Ensuite j'ai débouché sur la station de Payolle et j'ai continué sur le col d'Aspin. J'étais content car le vent de face se faisait bien sentir encore et c'était quand même pénible. Après Payolle la route passe dans la forêt et on est donc plus abrité.

La partie la plus difficile, les 5 derniers kilomètres! Mes deux kilomètres préférés du col d'Aspin par ce côté sont sans aucun doute, les deux qui suivent la station de Payolle, ce sont aussi els deux plus raides de la montée.

La vue sur le Pic du Midi était splendide et le peu de circulation rendait la montée très agréable. J'adore cette ambiance sur les 5 derniers kilomètres du col d'Aspin! Comme depuis le début de la sortie, j'avais cette impression de forcer et mes jambes étaient de plus en plus douloureuses mais sans que je sois en difficulté. Au fur et à mesure de la montée je regardais le chrono et je me suis rendu compte que j'étais monté assez vite malgré le vent et le peu de kilomètres depuis de nombreuses semaines! Je suis arrivé au sommet en 1h03. Ce qui fait plus de 12,5km/h de moyenne, j'étais plutôt satisfait vu les conditions. Au sommet il faisait une douceur agréable. Et ma vue préférée sur le Pic du Midi était splendide!!! A peine un peu de neige au sommet du Pic. De l'autre côté vers Arreau, les sommets à plus de 3000m (Pic d'Aneto...) était enneigé.

Quel plaisir d'y être de nouveau!

 

Photos col d'Aspin le 31 octobre 2011 013

 

Vue sur le Pic du Midi depuis le sommet :

 

Photos col d'Aspin le 31 octobre 2011 018

 

Photos col d'Aspin le 31 octobre 2011 014


J'en ai bien profité. Après environ 25min passées là haut, j'ai décidé de rentrer. J'avais envie de rentrer en moins d'1h20 à la maison. Du coup je suis parti à tombeau ouvert même si les jambes me faisaient mal et m'epêchaient de trop forcer. Sur les portions plus planes comme à Payolle j'essayais de ne pas trop dépenser d'énergie. Je me faisais bien plaisir dans cette descente. J'ai continué à rouler assez vite sur les faux plat descendants qui suivent et un peu avant Bagnères (au village d'Asté très exactement), alors que je roulais, un cycliste se porte à ma hauteur et me demande si ce n'est pas moi qui aie le blog! Cela fait toujours aussi bizarre d'être reconnu. Mais c'est sympa. Il s'agit de Daniel (qui avait laissé un commentaire après la Montée du Géant du Tourmalet sur l'article Présentation). Il m'a accompagné sur plusieurs kilomètres jusqu'à la sortie du village d'Ordizan après Bagnères. C'était sympa, on a discuté. Il vient de Bordeaux. Peut être repassera-t-il sur le blog. C'était agréable, j'ai bien apprécié. Il a fait demi tour à Ordizan donc pour rentrer à son pied à terre au sommet du col des Palomières (810m) et moi j'ai repris ma marche en avant pour rentrer rapidement  comme je m'étais dit au sommet du col d'Aspin. Evidemment la partie où nous tions tous les deux, nous roulions un peu moins vite.

Sur la fin, j'étais à bloc, la douleur des jambes était très forte, je relançais sans cesse pour maintenir une vitesse de 28km/h à la fin...dur dur. Et je suis arrivé chez moi 1h19 après être parti du sommet du col d'Aspin. Comme quoi à quelques secondes près... Evidemment rentrer vite ne servait pas à grand chose mais c'est toujours sympa de profiter du trajet du retour pour rouler fort.

Quand je suis rentré, j'ai oublié de boire de l'eau et j'ai bu des bières^^. La douleur aux jambes a augmenté un peu bizarrement...

Au final donc, j'ai parcouru 90km, fait une très belle ascension du col d'Aspin et j'en ai vraiment profité. C'était ma 16e ascension du col d'Aspin. Et même si j'avais mal aux jambes en rentrant, je n'étais pas très fatigué. D'ailleurs l'après midi je suis allé en vélo à Tarbes pour tout ce que j'avais à faire et j'ai ainsi fait 17km de plus.

Mais ce fut long l'attente...67 jours sans vélo en montagne, ça ne m'était plus arrivé entre le 19 novembre 2009 et le 29 janvier 2010...

A noter bizarrement que la fin octobre me réussit bien pour les sorties en vélo puisque cela fait 3 ans que dans les deux derniers jours d'octobre je fais une sortie : 30 octobre 2009, 30 octobre 2010 et donc là le 31 octobre 2011.

Pour les prochaines sorties je ne sais pas du tout quand je pourrai les faire car le 11 novembre il est malheureusement possible que je ne puisse pas rentrer car je n'aurais pas de bus pour revenir à Tarbes...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Seb 02/11/2011 13:53


OK je me le mets derrière l'oreille ;-) !


Idris 02/11/2011 17:25







Seb 02/11/2011 08:08


Ce n'est que partie remise... peut être au début du printemps ça peut être sympa, avec des paysages magnifiques, une nature renaissante, et pourquoi pas d'autres cyclo-lecteurs s'ils veulent se
joindre à nous sur une montée ou journée ! :D


Idris 02/11/2011 12:23



Oui j'espère que rapidement on pourra se programmer ça


 


Pendant les vacances de Noël, je vais peut être allé faire un tour du côt d'une station de ski en vélo...peut être Hautacam.



Nadine Quinn 02/11/2011 00:05


Merci pour les arrêts et les photos


Idris 02/11/2011 12:21






 


Quand c'est beau j'hésite pas!



Nadine Quinn 02/11/2011 00:05


Quel plaisir de te lire, n'as tu pas eu des crampes pendant la nuit, peux tu m'expliquer ces douleurs aux jambes ?
Est ce dû à la fatigue, au manque d'eau, à l'arrêt prolongé du manque d'exercices ?
Cordialement
Nadine


Idris 02/11/2011 12:21



Bonjour Nadine


Merci


Non je n'ai pas du tout eu de crampes, d'ailleurs l'après midi j'ai fait 17km de vélo supplémentaire pour aller en ville et j'ai pas trainé en route. Non c'était des douleurs musculaires normales
d'autant plus que cela faisait 2 mois que je n'avais pas beaucoup pédalé.



Mon Blog

  • : Ascensions de grands cols en vélo - cyclotourisme en montagne
  • : Dans ce blog je décris mes ascensions de grands cols en vélo, je mets les profils des cols et je fais part de ma passion du vélo en montagne et de mon expérience.
  • Contact

Qui-Suis-Je?

  • Idris Raossanaly
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!

Compteur kilométrique 2015

 

Au 20 janvier 2015
Kilométrage total   260 km
Vélo urbain   20 km
Vélo en montagne

  209 km

Sorties plates   31 km
Dénivelé positif   3200 m
Mois en cours   260 km

 

Visiteurs uniques

Rechercher

 

photos col de la Pierre Saint Martin le 17 octobre 2009 013

 

 

P1010407

 

 

photos col du Soulor et col des Bordères le 26 av-copie-1

 

 

P1010361.jpg

 

 

photos col du Tourmalet le 12 juin 2010 021

 

 

P1010327

Divers liens

Si vous aimez la littérature et l'écriture, je vous encourage à visiter régulièrement ce site, très bien fait par une personne très sympathique (passionnée de vélo aussi), qui rédige régulièrement des nouvelles :

 

http://richardpatrosso.typepad.com/dndr/