Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 09:55

Cela faisait plus de 3 semaines, depuis le 11 septembre, que je n'étais pas allé faire du vélo en montagne. Il faut dire que la météo n'a pas facilité les choses.

J'ai décidé d'aller du côté de la Haute Garonne cette fois. Le seul inconvénient c'est que c'est loin. Je souhaitais aller monter le col du Portet d'Aspet, réputé très raide.

J'ai décidé de partir avec le VTC car je n'étais pas sûr de l'état de certaines routes. De plus, mon vélo de route a un petit soucis que je dois réglé. J'ai donc pris mon vieux VTC. Je voulais prendre celui de ma soeur qui est du même modèle que le mien (car le mien a le compteur qui ne fonctionne plus). Malheureusement, le VTC de ma soeur a le frein arrière bloqué. j'ai donc pris le mien qui est beaucoup plus usé et qui n'a pas de compteur opérationnel. J'ai également étrenné mon nouveau casque.

Je me suis levé à 5h pour partir de chez moi vers 6h. J'ai pris la direction de la gare de Tarbes. J'ai pris le train pour Saint-Gaudens (31). Je suis arrivé là-bas vers 7h40. Là, heureusement que j'avais bien repéré comment quitter Saint-Gaudens pour aller vers le sud car les routes donnaient plutôt l'impression d'aller se perdre...

Dès la sortie sud de Saint Gaudens, la route se met à monter sans vraiment donner l'impression visuelle. La montée dure 2 à 3 kilomètres avant de descendre sur à peu près la même distance. Ensuite, la route est en très léger faux plat montant jusqu'au village de Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 o-copie-24Aspet situé 16 kilomètres au sud de Saint Gaudens. Les derniers mètres pour arriver au centre de Aspet sont assez raides. Là, sur la gauche, se trouve la direction du col de Larrieu (707m) que j'avais prévu de monter en revenant si j'avais le temps. Ensuite, entre Aspet et le Pont de l'Oule, pied officiel du col, il y a 10 kilomètres qui sont plutôt en montée avec 1 kilomètres de descente au milieu. la route passe par le village de Sengouagnet, là où se trouve la bifurcation avec vers la gauche, la route du col du Portet d'Aspet et du col de Menté, et avec vers la droite, la route du col de Buret et du col des Ares (photos ci-dessous).

 

Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 octobre 20

 

 

Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 o-copie-1

 

J'ai donc pris à gauche. Juste avant d'arriver au pont de l'Oule, la route passe par le lieu dit de Henne Morte. Juste après le pont, il y a une bifurcation avec à gauche le col du Portet d'Aspet (1069m) qui commence et à droite, le col de Menté (1349m). J'ai pris vers la gauche. Un panneau indique une montée de 4,5 kilomètres à presque 10% de moyenne. Dès le début la pente devient raide aux alentours de 10%. Au niveau du premier virage de l'ascension, se situe le mémorial Fabio Casartelli car c'est là qu'il a perdu la vie en chutant le 18 juillet 1995 lors du Tour de France. La stèle se situe 40 m après le virage. c'est une très belle stèle en marbre blanc représentant une aile d'ange, une roue de vélo et les 5 anneaux olympiques en souvenir de son titre de 1992. Au niveau du virage se trouve un bouquet de fleurs sur le muret bordant la route. Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 o-copie-3La cyclosportive Fabio Casartelli s'est déroulé le week end dernier. Quelques mètres après la stèle, un raidillon se dresse avec un passage court à 17% qui arrache un peu, surtout avec le VTC. Ensuite, la pente se radoucit vers 12% avant de finir par un passage à 15%. Les deux derniers kilomètres de l'ascension e font sur des pentes entre 8,5 et 10,5%. L'ascension se fait tantôt sur des lacets tantôt sur des grandes courbes. A noter qu'il y a beaucoup d'arbres ce qui fait que le soleil ne chauffait pas trop et du coup j'avais plutôt froid dans l'ascension. A ma grande surprise, dès le début de l'ascension j'ai trouvé un bon rythme et c'était assez agréable car je ne me fatiguais pas. Au sommet se trouve des départs de chemin de randonnée, il y a donc un parking. La vue donnant sur l'autre côté n'est pas vraiment extraordinaire. La descente est assez dangereuse car la pente est forte et l'état de la route est moyen. De ce fait, les freinages ne se font pas bien.

 

Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 o-copie-4

 

Vue depuis le somemt du Portet d'Aspet

 

Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 o-copie-5

 

Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 o-copie-7

 

La stèle de Fabio Casartelli et le virage où il a chuté et la photo avec le bouquet situé sur le muret bordant le virage

 

Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 o-copie-8

 

Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 o-copie-9

 

Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 o-copie-10

 

Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 o-copie-11


Une fois arrivé de nouveau au pont de l'Oule, j'ai pris la direction du col de Menté (1349m). un panneau indique une ascension longue de plus de 11 kilomètres à 7% de moyenne. Mais après 3 premiers kilomètres de montée pas trop trop raide, il y a une descente qui nous amène au pied de la dernière rampe de 8 kilomètres. Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 o-copie-2De fait, les 8 derniers kilomètres sont entre 8 et 9% de moyenne. L'ascension est presque tout le long en lacets avec des virages presque plats qui permettent de souffler un peu et de relancer tranquillement. Cela permet de donner un rythme à l'ascension. Le paysage n'est pas super super mais c'est quand même assez agréable. La fin m'a parue plus longue car je n'avais pas de compteur pour suivre le kilométrage et les derniers kilomètres ne sont plus en lacets mais en courbes et lignes droites... sur la fin, des voitures étaient garées sur le bord de la route car des gens viennent ramasser des champignons dans le coin. A la fin je commençais à avoir faim et j'étais bien content d'arriver au sommet. Les derniers kilomètres ont commencés à peser dans les jambes...

Au sommet, alors que j'allais adosser mon vélo sur le muret situé au pied du promontoire sur lequel il y avait le panneau du sommet, je vois des vipères pile à l'endroit où j'allais mettre mon vélo. J'ai failli les écraser, heureusement que j'ai par hasard baissé la tête... J'ai donc posé mon vélo contre le panneau sur le promontoire. Il y avait pas mal de vautours qui volaient mais je n'ai pas pu prendre de belles photos...

 

Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 o-copie-12

 

Les serpents

 

Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 o-copie-14

 

Stèle rendant hommage à Serge Lapébie au sommet

 

Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 o-copie-13

 

 

Descente du col de Menté et paysage depuis la descente :

 

Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 o-copie-18


Une fois là, je souhaitais trouver la route permettant d'accéder au col d'Artigascou (1351m) en passant par une route de crête qui passe par 4 cols en 12 kilomètres. La direction de ce col était indiquée dans la même direction que la station de ski du Mourtis situé 100m plus haut que le col de Menté. Il y a 1 kilomètre à 10% à gravir. Malheureusement, je suis arrivé en haut, à la station, au bout d'un parking en construction...il n'y avait plus de route. j'ai mangé un peu là et j'ai fait demi tour pour redescendre un peu et voir si je en trouvais pas d'autres routes. Et là je vois une route partant sur la droite...j'y vais et 1 kilomètre plus loin j'arrive devant un petit chemin et un panneau annonçant la piste de ski de fond de l'Artigascou. Je m'y suis donc engagé. J'ai roulé plusieurs kilomètres sur ce chemin vallonné. Mais c'était en tellement mauvais état que je n'avais plus de plaisir à rouler. Alors j'ai décidé de faire demi tour. d'autant plus que je voulais ensuite aller vers le col des Ares et que je devais respecter des horaires de train pour rentrer...

 

Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 o-copie-16

 

Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 o-copie-15

 

Je suis donc revenu à la station du Mourtis et je suis redescendu au col de Menté. Là, j'ai eu envie d'aller voir le virage (qui est marqué d'une plaque) où était tombé Luis Ocana dans le Tour 1971 alors qu'il était parti pour remporter la course...vu que c'était de l'autre côté du col, j'espérais que ce virage soit un des premiers de la descente car il fallait remonter ensuite. Mais après quelques centaines de mètres de descente et ne voyant toujours pas ce virage poindre à l'horizon, j'ai décidé de faire demi tour. Je suis repassé au sommet du col de Menté et là je suis descendu direct jusqu'au pont de l'Oule et j'ai continué jusqu'à la bifurcation de Sengouagnet. Là, j'ai pris la direction du col de Buret (599m) et du col des Ares (797m).

L'ascension commence directement. Pour accéder au col de Buret, ce n'est pas très long, moins de 3 kilomètres je dirai. La pente n'est pas raide et se monte facilement. Une fois au sommet de ce tout petit col, je suis redescendu de l'autre côté. Là, la descente fait à peu près 3 kilomètres pour ensuite commencer le col des Ares.

 

Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 o-copie-19


L'ascension du col des Ares est longue de 7 kilomètres environ (et non 8 comme indiqué sur le panneau). La pente est régulière et est entre 4 et 7%. ce n'est donc pas un col dur mais les derniers kilomètres commençaient à faire long surtout que je n'avais pas de kilométrage...

 

Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 o-copie-21

 

Vue depuis le sommet du col des Ares

 

Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 o-copie-27

 

Une fois au sommet, je ne me suis pas attardé car j'avais encore de la route à faire pour retourner vers Aspet puis Saint-Gaudens. A ce moment je souhaitais encore monter le col de Larrieu au départ de Aspet. Il y avait aussi le col de Couret au départ de ce même village, que je souhaitais monter. Donc, j'ai fait demi tour depuis le sommet du col des Ares. J'ai remonté le col de Buret dans l'autre sens. La dénivelée est plus importante par ce versant. Une fois au col de Buret je suis redescendu sur Sengouagnet et là j'ai continué vers Aspet qui est à 3 kilomètres environ. Malheureusement, je n'avais plus que 1h de marge avant de devoir quitter Aspet pour arriver à l'heure à Saint Gaudens. Et ne connaissant pas exactement les kilométrages et la difficulté Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 o-copie-25des cols j'ai préféré ne pas aller m'envoyer sur ces routes, d'autant plus que je commençais à être un peu fatigué... J'ai donc décidé de rentrer sur Saint Gaudens.  En quittant Aspet, la route est en descente pendant quelques centaines de mètres. Ensuite c'est du plat agrémenté de faux plat descendant pendant 10 kilomètres environ, jusqu'à la bosse juste avant Saint Gaudens. Là il y a 3 kilomètres à monter. La pente n'est pas forcément raide mais le pédalage est beaucoup moins fluide qu'à l'aller... Ensuite après le sommet, il n'y a plus qu'à se laisser descendre pendant 3 kilomètres jusqu'à Saint Gaudens. Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 o-copie-23J'ai pu retrouver facilement le chemin menant à la gare et je suis donc arrivé à la gare avec 1h d'avance. Mais c'est là qu'est annoncé un train passant par Tarbes. Je savais que normalement il ne prenait pas les vélos mais je suis quand même monté dedans et ça m'a évité 1h d'attente. Là ça faisait du bien de s'asseoir car à l'aller, j'étais resté debout dans le train pour éviter de m'endormir...j'étais vraiment fatigué... Une fois arrivé à Tarbes, je n'avais plus qu'une petite dizaine de kilomètres pour rentrer chez moi.

Au final, j'ai parcouru 135 kilomètres ce jour là et j'ai pu monter 4 nouveaux cols. malheureusement je n'ai pas pu monter les col de Larrieu et le col de Couret, mais je n'avais pas le temps et plus vraiment les jambes. Ce fut une belle sortie avec un col de 1ère catégorie (col de Menté), deux cols de 2e catégorie (col du Portet d'Aspet et col des Ares) et deux côtes de 4e catégorie (col de Buret des deux côtés).

Le col du portet d'Aspet est le 30e col différent que j'ai monté.

 

Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 o-copie-22

 

PS : après vérification sur internet et en comparant les détails que j'avais remarqués, les vautours que j'ai vu au sommet du col de Menté sont des Gypaètes barbus. le détail que j'ai vu c'est qu'ils ont des plumes blanches sur la tête et une tête plutôt allongée tandis qu'ils sont noirs sur le corps. C'est une espèce protégée et assez rare. Je me souviens d'avoir lu un livre sur la faune des Pyrénées où il était dit que les gypaètes se trouvaient en grand nombre du côté du col de Menté.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Seb 09/10/2010 15:41


Punaise les serpents !!! comment t'as fait pour les éviter??? !!! le coup de sang que t'as dû avoir !!! c'etait moins une, apparemment.


Idris 09/10/2010 20:16



Oui effectivement c'était limite puisque je poussais mon vél vers le muret pour l'adosser et j'ai par hasard baissé la tête et je les ai vus. La roue avant de mon vélo était seulement à une
dizaine de centimètres des serpents. J'avoue que j'ai fait un grand bond en arrière!!! Sur le coup ça fait peur mais après ils n'étaient pas top agités donc ça allait mais ouais j'ai eu chaud
parce que si je les avais écrasé j'ose même pas imaginer. Surtout que là c'était des vipères...



Mon Blog

  • : Ascensions de grands cols en vélo - cyclotourisme en montagne
  • : Dans ce blog je décris mes ascensions de grands cols en vélo, je mets les profils des cols et je fais part de ma passion du vélo en montagne et de mon expérience.
  • Contact

Qui-Suis-Je?

  • Idris Raossanaly
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!

Compteur kilométrique 2015

 

Au 20 janvier 2015
Kilométrage total   260 km
Vélo urbain   20 km
Vélo en montagne

  209 km

Sorties plates   31 km
Dénivelé positif   3200 m
Mois en cours   260 km

 

Visiteurs uniques

Rechercher

 

photos col de la Pierre Saint Martin le 17 octobre 2009 013

 

 

P1010407

 

 

photos col du Soulor et col des Bordères le 26 av-copie-1

 

 

P1010361.jpg

 

 

photos col du Tourmalet le 12 juin 2010 021

 

 

P1010327

Divers liens

Si vous aimez la littérature et l'écriture, je vous encourage à visiter régulièrement ce site, très bien fait par une personne très sympathique (passionnée de vélo aussi), qui rédige régulièrement des nouvelles :

 

http://richardpatrosso.typepad.com/dndr/