Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 17:42

Le col de l’Iseran fait parti de ces grands cols des Alpes dont l’évocation du nom en impose. Il ne s’agit pas du col le plus difficile du massif alpestre. En revanche c’est bien le col le plus haut des Alpes avec ses 2770m d’altitude.

La route de la cime de la Bonette est certes à peine plus haute à 2802m mais il ne s’agit pas d’un col.

Sa position reculée au fin fond du massif de la Vanoise fait que son franchissement fait faire plutôt un détour. Si la route du col de l’Iseran n’existait pas, à mon avis ça n’aurait pas changé grand-chose dans le flux des personnes dans le département et la région.

 

C’est cette position géographique pas optimale qui a fait que le Tour de France n’est pas passé souvent le voir. 5 fois seulement (sans compter 1996 où le col a été annulé en raison de la neige). Cependant, grâce à Louison Bobet (triple vainqueur du Tour en 1953, 1954, 1955), le col de l’Iseran est entré dans l’Histoire du Tour de France car c’est à son sommet que Louison Bobet a mis fin à sa carrière en abandonnant le Tour de France 1959. Il n’y avait pas de meilleur endroit que le toit du Tour pour tirer sa révérence de la part d’un tel champion !

 

Le col de l’Iseran est avec le col de la Madeleine 1993m), un des deux seuls points de passage entre la vallée de la Tarentaise et la vallée de la Maurienne. Il relie Bourg Saint Maurice (Tarentaise) à Bonneval sur Arc (Maurienne). Il est à noter que le pied du col côté Maurienne n’est pas simple à déterminer car l’approche se fait en montée avant un replat de 7 kilomètres. De fait on peut placer le début de la montée à Modane (à 58 km du sommet) ou plutôt Lanslebourg (à 33 km du sommet) ou encore Bessans ou Bonneval sur Arc.

 

Ce versant Maurienne est relativement court, il offre 13,8 km au départ de Bonneval sur Arc à un peu plus de 7,3% de moyenne. Il s’agit par ailleurs du versant ayant les paysages les plus appréciables.

Je n'en ai fait que l'approche par ce versant, à partir de Modane jusqu'au sommet du col de la Madeleine (1752m) qui se trouve un peu après Lanslebourg.

Cette approche est plutôt agréable. La sortie de Modane se fait sur une montée de 5 km qui n'est pas super top mais elle permet de basculer dans la vallée de l'Arc et là ça devient très beau avec tous ces beaux villages comme Termignon. Lanslebourg est à 25 km de Modane et là il reste encore 33 km jusqu'au col de l'Iseran avec donc le col de la Madeleine à grimper, 4 km assez raides tout de même.

 

En revanche, je l’ai grimpé par le versant Tarentaise au départ de Bourg Saint Maurice. Il s’agit d’une ascension qu’il faut arriver à bien gérer car elle fait plus de 48 kilomètres de long au départ de Bourg Saint Maurice ! Avec le col de la Quillane dans les Pyrénées Orientales, ce sont les plus longues ascensions de France.

Ces 48 kilomètres d’ascension peuvent se découper en 4 parties.

La première qui s’étend sur les 9 premiers kilomètres qui sont en petit faux plat montant. Il s'agit d'une façon de se mettre progressivement dans la montée bien que les 2 premiers kilomètres jusqu'à Séez grimpent pas mal avec un pic à 8%.

La deuxième partie qui suit s'étend sur plus de 15 km à 6% de moyenne environ. La pente grimpe de façon assez régulière avec un pic à 8 et 9% sur quelques kilomètres. La route traverse quelques villages et peut paraître monotone sur cette partie.

 

Photos col de l'Iseran le 27 juillet 2013 008

 

En arrivant au niveau du lac du Chevril avec le barrage de Tignes, plus haut barrage de France avec la plus grande fresque du monde peinte sur son tablier, la route devient plus roulante et même plate sur 7 kilomètres, le temps de longer le lac. A cet instant on peut voir Tignes de l'autre côté du lac.

Cette partie permet de souffler. Cependant elle traverse plusieurs tunnels assez longs. Il est nécessaire et conseillé d'avoir un éclairage car le dernier long tunnel est très mal éclairé et on ne voit pas du tout où on met ses roues.

Juste après ces tunnels, on arrive tranquillement à la station de Val d'Isère aux alentours de 1800m.

 

Photos col de l'Iseran le 27 juillet 2013 009

Photos col de l'Iseran le 27 juillet 2013 010

Photos col de l'Iseran le 27 juillet 2013 035

 

A partir de là, on peut attaquer la dernière partie de l'ascension. Elle commence dès le centre de Val d'Isère qu'on met plusieurs kilomètres à quitter totalement. La route se remet à monter pour les 17 derniers kilomètres où la pente oscillera entre 5 et 8%. La majorité des 10 derniers kilomètres sont à plus de 7% et les deux derniers à plus de 8%.

Cette partie se fait sentir dans les jambes en raison de tous les kilomètres de montée déjà parcouru et du fait de l'altitude car les 13 derniers kilomètres se font à plus de 2000m d'altitude.

Le paysage sur cette dernière partie est sublime avec d'abord la vue sur Val d'Isère en bas, que l'on verra pendant longtemps. Le final au milieu de tous ces sommets à si haute altitude est superbe!

Ce versant n'est pas le plus agréable car la route de Val d'Isère est très fréquentée et pas toujours en très bon état notamment 10 km après Bourg Saint Maurice. Les tunnels à traverser ne sont pas forcément très agréables non plus. En revanche accéder au plus haut col routier des Alpes est un vrai moment de plaisir et de bonheur.

La descente sur Bourg Saint Maurice est longue puisqu'elle fait 50 km et parfois dangereuse en raison de l'état de la route. Les vibrations peuvent être très fortes à haute vitesse.

 

Photos col de l'Iseran le 27 juillet 2013 022

Photos col de l'Iseran le 27 juillet 2013 026

 

Photos col de l'Iseran le 27 juillet 2013 028

Photos col de l'Iseran le 27 juillet 2013 029

Photos col de l'Iseran le 27 juillet 2013 031

 

Le col de l'Iseran vaut le détour pour son altitude son paysage du sommet mais la fréquentation de sa route côté Tarentaise enlève un peu de plaisir. Le côté Maurienne est plus tranquille et offre des paysages plus sauvages d'après ce que j'en sais. Pour ma part je n'ai fait que l'approche par ce versant Maurienne à partir de Modane jusqu'au sommet du col de la Madeleine (1752m) qui se trouve un peu après Lanslebourg.

Cette approche est plutôt agréable. La sortie de Modane se fait sur une montée de 5 km qui n'est pas super top mais elle permet de basculer dans la vallée de l'Arc et là ça devient très beau avec tous ces beaux villages comme Termignon. Lanslebourg est à 25 km de Modane et là il reste encore 33 km jusqu'au col de l'Iseran avec donc le col de la Madeleine à grimper, 4 km assez raides tout de même.

Partager cet article
Repost0

commentaires

A

Les tunnels ont été refaits en 2006-2007, avant c'était "difficile" : tunnels peu éclairés et étroits, et beaucoup de nids de poule;maintenant, c'est quand même mieux !


sinon d'accord avec toi pour la circulation !  Après Val d'Isère c'est quand même + calme (et + joli ).


pour les cols longs, je le comparerais + avec l'Envalira ou le Petit St Bernard (même si "seulement" 30kms) et les vitesses moyennes d'ascension sont quand même "élevées" comparées à d'autres
2000 (Galibier par exemple).


pour le côté Maurienne : pas de commentaires; j'avais prévu Bourg St Maurice-Bonneval-BSM, mais une fois arrivé au sommet, la flemme de redescendre pour remonter ou peut-être que j'avais trop
puisé dans mes ressources pour résister à un groupe qui était parti de Val d'Isère ^ ^


 
Répondre
I


Salut Alex,


C'est heureux que les tunnels aient été refaits^^ Parce que dans plusieurs d'entre eux, c'est le noir complet au milieu. Par contre ouais le revêtement dans els tunnels est plutôt bon.


En fait en distance pure, le col de la Quillane est celui qui s'en rapproche le plus (51 kmd e montée). Sinon ouais le port d'Envalira se rapproche aussi bien qu'il fasse 12 km de moins je crois
mais les pourcentages sont similaires avec un final plus difficile. Le Petit Saint Bernard malgré sa longuer fait quand même 20 km de moins (c'est fou de se dire ça, rien qu'en disant ça on
mesure ce que représente la longueur de l'Iseran!) et est d'une régularité phénoménale alors que l'Iseran a une dernière partie ardue tout de même.


Faire les 2 côtés le même jour, tu avais visé pas mal dis donc!! Dommage ce coup de "flemme"^^



Mon Blog

  • : Ascensions de grands cols en vélo - cyclotourisme en montagne
  • : Dans ce blog je décris mes ascensions de grands cols en vélo, je mets les profils des cols et je fais part de ma passion du vélo en montagne et de mon expérience.
  • Contact

Qui-Suis-Je?

  • Idris Raossanaly
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!

Compteur kilométrique 2015

 

Au 20 janvier 2015
Kilométrage total   260 km
Vélo urbain   20 km
Vélo en montagne

  209 km

Sorties plates   31 km
Dénivelé positif   3200 m
Mois en cours   260 km

 

Visiteurs uniques

Rechercher

 

photos col de la Pierre Saint Martin le 17 octobre 2009 013

 

 

P1010407

 

 

photos col du Soulor et col des Bordères le 26 av-copie-1

 

 

P1010361.jpg

 

 

photos col du Tourmalet le 12 juin 2010 021

 

 

P1010327

Divers liens

Si vous aimez la littérature et l'écriture, je vous encourage à visiter régulièrement ce site, très bien fait par une personne très sympathique (passionnée de vélo aussi), qui rédige régulièrement des nouvelles :

 

http://richardpatrosso.typepad.com/dndr/