Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 17:20

Le col de la Madeleine est situé dans le département de la Savoie (73). Il fait partie de ces grands cols mythiques qui se sont faits une réputation grâce au Tour de France et à leurs ascensions difficiles.

Le col de la Madeleine a tout pour lui : son altitude frôlant les 2000m d’altitude (1993m), deux versants difficiles avec de forts pourcentages, sa position géographique qui le fait relier deux vallées bien connues des cyclistes (Maurienne et Tarentaise) et bien sûr son histoire avec le Tour de France.

Avec le col de l’Iseran qui est plus loin au fond de la vallée, il est un des deux seuls passages entre la vallée de la Tarentaise et celle de la Maurienne. Sa position permet de le placer sur les grandes étapes du Tour de France sur des enchainements avec le col du Galibier ou de la Croix de Fer entre autres. Il se trouve dans le massif de la Vanoise.

 

Il a été franchi 25 fois par le Tour de France à ce jour. C’est bien entendu un col hors catégorie. Lucien Van Impe et Richard Virenque sont les coureurs à l’avoir franchi le plus de fois en tête, trois fois chacun.

Le col est régulièrement au programme du Critérium du Dauphiné. Le Tour de l’Avenir y fait régulièrement étape, comme cette année en arrivant à la station de Saint François Longchamp pas plus tard que cette semaine.

 

Le versant par La Chambre, côté Maurienne est le plus connu. Il s'agit du versant le plus difficile et le plus appréhendé par les coureurs.

Ce côté sud est assez simple à décrire, il fait 20 km pour une moyenne de 8%. L'ascension commence dès le centre de La Chambre. Le premier kilomètre à 6% est le plus facile. Très vite on se retrouve sur des pentes à 9 et 10%. La route est large et s'élève sur de larges lacets au dessus de La Chambre que l'on a en point de mire en contrebas. La route traverse ensuite une forêt sur des pentes à 8%.

La partie la plus raide se situe vers le milieu avec un kilomètre à 11% pendant lequel la route passe sous un paravalanche. Le kilomètre suivant est un peu moins dur (7 ou 8% je ne me souviens plus) mais à 9 km du sommet on repasse sur du 10%.

Dans toute cette partie il n'y a pas grand chose à voir et l'ascension devient un peu monotone. A 8 km du sommet on passe devant le panneau de Saint François Longchamp 1400 qui est sur la droite. On est sur le seul replat de l'ascension sur quelques dizaines de mètres permettant de souffler avant que la pente ne repasse sur du 7 et 8%. A 7 km du sommet on entre dans Saint François Longchamp 1650. La pente sera entre 8 et 9% jusqu'au sommet. A un peu moins de 5 km on sort de la station et la route se retrouve au milieu des alpages sur de longues lignes droites entrecoupées de quelques lacets. La vue se dégage un peu sur l'autre côté de la Maurienne. On débouche sur le sommet au bout d'une dernière ligne droite à 8%.

 

Il ne s'agit pas du versant le plus joli, c'est même plutôt un point négatif mais c'est le côté le plus difficile.

 

Photos col de la Croix de Fer et Madeleine le 31 a-copie-34

 

Photos col de la Croix de Fer et Madeleine le 31 a-copie-37

 

Photos col de la Croix de Fer et Madeleine le 31 a-copie-41

 

Photos col de la Croix de Fer et Madeleine le 31 a-copie-42

 

Photos col de la Croix de Fer et Madeleine le 31 a-copie-31

 

Le versant par la Tarentaise au départ de Feissons sur Isère est donc un peu plus facile bien que tout soit relatif car il faut les bouffer les 26 km^^. Pour ce qui est du paysage, c'est le côté le plus beau et le plus appréciable, rien que pour ça c'est un régal!

 

Au départ de Feissons sur Isère, l’ascension est longue de 26 kilomètres. Il s’agit de 3 rampes raides entrecoupées de deux replats.

 

Le début en quittant Feissons sur Isère se fait dans la forêt sur des pentes à 10%. Après ces 3 premiers kilomètres à 10%, la route continue de grimper pendant environ 6,5 km sur des pentes entre 7 et 9%. On débouche ensuite sur le magnifique village de Bonneval qui offre un beau point de vue.

 

A partir de là commence le premier replat de 2 kilomètres avec même quelques faux plats descendants. C’est également à partir de là qu’on se rend vraiment compte qu’on est sur une route en corniche. Après le replat, la pente repasse à 10 à 11% sur 3 kilomètres environ jusqu’au village de Celliers qui se situe au début de la 2e moitié de l’ascension. Après la traversée de Celliers la pente diminue légèrement aux alentours de 8 à 9% pendant 4 kilomètres environ. C’est dans cette portion que la route entre dans un paysage vraiment fabuleux, tantôt en corniche, tantôt au milieu des alpages. A 7 kilomètres du sommet, un dernier replat de 2 km permet de souffler avant que la pente ne repasse à 9%. Le premier kilomètre de la dernière rampe parait long car il se trouve après une bonne vingtaine de kilomètres d’ascension et est en ligne droite. Il permet d’accéder au final magnifique. En effet, la route s’élève en longs lacets sur une pente toujours de 8 à 9% pendant encore 2 km. La vue est superbe car on voit en contrebas la route qu’on a gravit et au loin le Mont Blanc. Les deux derniers kilomètres se font sur une succession de lacets sur des pentes plus modérées à 7 et 5%. Cela permet de faire une arrivée rapide au sommet du col de la Madeleine à 1993m.

 

De là-haut le paysage est sublime ! D’un côté on voit le Mont Blanc majestueux ainsi que le massif du Beaufortain. Et de l’autre côté on voit le Pic de la Lauzière, le Pic de l’Etendard ainsi que le sommet Cheval Noir. On aperçoit également les Aiguilles d’Arves que l’on voit très bien depuis le col de la Croix de Fer. Depuis le col de la Madeleine on aperçoit également le col du Glandon et son versant côté Maurienne, très difficile et porteur de beaucoup d’Histoires du cyclisme lui aussi.

Le panneau du sommet indique 2000m mais qu'on ne s'y trompe pas, les cartes lui donnent une altitude réelle de 1993m.

 

Photos col de la Madeleine le 6 juillet 2013 016

 

Photos col de la Madeleine le 6 juillet 2013 017

Photos col de la Madeleine le 6 juillet 2013 019

Photos col de la Madeleine le 6 juillet 2013 020

 

Photos col de la Madeleine le 6 juillet 2013 022

 

 

Photos col de la Madeleine le 6 juillet 2013 024

 

Photos col de la Madeleine le 6 juillet 2013 036

 

Photos col de la Madeleine le 6 juillet 2013 037

 

Photos col de la Madeleine le 6 juillet 2013 040

 

Photos col de la Madeleine le 6 juillet 2013 045

 

Photos-col-de-la-Madeleine-le-6-juillet-2013-045-copie-1

 

Le Mont Blanc

 

Photos col de la Madeleine le 6 juillet 2013 048

 

Photos col de la Madeleine le 6 juillet 2013 051

 

Photos col de la Madeleine le 6 juillet 2013 052

 

Photos-col-de-la-Madeleine-le-6-juillet-2013-052-copie-1

 

Le Mont Blanc

 

Photos col de la Madeleine le 6 juillet 2013 055

 

Photos col de la Madeleine le 6 juillet 2013 060

 

Photos-col-de-la-Madeleine-le-6-juillet-2013-060-copie-1

 

 

A ce jour j'ai eu l'occasion de grimper deux fois le col de la Madeleine par Feissons sur Isère le 6 juillet et le 15 août 2013 et une fois par La Chambre le 31 août.

Partager cet article
Repost0

commentaires

A

Bonjour, comme tu aime les cols et les panoramas je te signale que je vais escalader le mithyque STELVIO d'Italia ce 5 septembre. D'après les commentaires de divers cyclo Belge c'est une
ascension extraordinaire. J'espère être à la hauteur de ce monument, je suis dans la région pour 3 jours. Bien à toi
Répondre
I


Salut Bernard!


Ohoh!! Oh mais que tu en as de la chance!! J'ai vu des photos du Stelvio, c'est juste splendide avec cette route qui donne sur le ravin!


Fais toi plaisir et hâte de voir tes photos!!



A

pour ma part, ayant fait les 2 faces, je ne trouve pas que le paysage soit particulièrement "joli" comparé à d'autres cols du coin sauf le panorama au sommet


Le côté Maurienne permet d'apercevoir une cheminée de fée  (dans une épingle à cheveux à l'entrée de St François, il y a un parking + tables de pique nique)


et la descente entre le col et St François devient une piste verte en hiver "route du tour"


 
Répondre
I


Salut Alex


Héhé c'est là que les goûts de chacun diffèrent. Moi je le trouve magnifique, plus que le Cormet de Roselend ou le Signal de Bisanne (dont la vue depuis le sommet est superbe certes).


Et je le place juste derrière le col du Joly ou le col du Galibier par Valloire.


Quand j'ai descendu la Madeleine vers La Cjambre, j'avais pas super aimé la traversé de Saint François Longchamp, la station est assez étendue d'ailleurs...


La prochaine fois j'essaierai de repérer cette cheminée de fée, merci de l'info!!



Mon Blog

  • : Ascensions de grands cols en vélo - cyclotourisme en montagne
  • : Dans ce blog je décris mes ascensions de grands cols en vélo, je mets les profils des cols et je fais part de ma passion du vélo en montagne et de mon expérience.
  • Contact

Qui-Suis-Je?

  • Idris Raossanaly
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!

Compteur kilométrique 2015

 

Au 20 janvier 2015
Kilométrage total   260 km
Vélo urbain   20 km
Vélo en montagne

  209 km

Sorties plates   31 km
Dénivelé positif   3200 m
Mois en cours   260 km

 

Visiteurs uniques

Rechercher

 

photos col de la Pierre Saint Martin le 17 octobre 2009 013

 

 

P1010407

 

 

photos col du Soulor et col des Bordères le 26 av-copie-1

 

 

P1010361.jpg

 

 

photos col du Tourmalet le 12 juin 2010 021

 

 

P1010327

Divers liens

Si vous aimez la littérature et l'écriture, je vous encourage à visiter régulièrement ce site, très bien fait par une personne très sympathique (passionnée de vélo aussi), qui rédige régulièrement des nouvelles :

 

http://richardpatrosso.typepad.com/dndr/