Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 15:38

Le col du Galibier! En voilà un sacré nom! Un nom qui porte toute une histoire, une légende comme le col du Tourmalet ou le Mont Ventoux.

C'est un mythe! Ce n'est pourtant pas le col le plus haut des Alpes (4e plus haut), ni même peut être le plus difficile en terme de purcentages, mais il a un sacré statut. D'une part c'est le premier grand col des Alpes qui a été franchi en 1911, 1 an après les Pyrénées. Et d'autre part, il est vraiment difficile tout de même. A cela s'ajoute l'altitude assez élevée de 2642m qui est un facteur de gêne pour certaines personnes.

Il permet de relier Saint Michel de Maurienne d'un côté à Briançon ou le Bourg d'Oisans de l'autre après la descente sur le col du Lautaret (2058m). Il se situe dans le département des Hautes Alpes (05) et de la Savoie (73), le sommet marque la limite.

Il a été franchi à 59 reprises par le Tour de France dont 2 fois cette année pour le centenaire avec une arrivée au sommet du col pour en faire la plus haute arrivée en altitude de l'histoire du Tour.

Pour ma part, j'ai monté ce col le 16 août 2011 par le versant au départ du Bourg d'Oisans et passant par le col du Lautaret.

Afin de ne pas tout retaper car c'est long, ici je vais décrire la partie entre le col du Lautaret et le sommet du col du Galibier. Pour voir le profil à partir du Bourg d'Oisans, je vous invite à regarder l'article sur le col du Lautaret.

Par la suite, j'ai eu l'occasion de le monter une nouvelle fois le 10 août 2013, mais par le versant Nord au départ de Saint Michel de Maurienne. Il s'agit du versant le plus difficile et le plus mythique de ce col.

 

Profil depuis Saint Michel de Maurienne :

 

Comme dit plus haut, il s'agit du versant le plus connu du col du Galibier. Le col à proprement parler commence à Valloire. Cependant, pour réellement grimper ce versant difficile, il convient de grimper au préalable le col du Télégraphe (1566m) au départ de Saint Michel de Maurienne.

Au départ de la Maurienne, l'ascension est longue de 34,5 km et se divise en 4 parties.

La première partie est l'ascension du col du Télégraphe. Il s'agit de 12 km à 7,2% de moyenne sur une pente régulière qui s'élève en lacets fréquents dans la forêt. Pour plus de détail, je vous invite à consulter l'article consacré au col du Télégraphe.

La deuxième partie de l'ascension du col du Galibier, est la plus facile. Il s'agit de la descente entre le sommet du col du Télégraphe et Valloire. Il y en a pour 5 km sur une descente roulante.

La traversée de Valloire n'est pas très agréable, il s'agit d'une route étroite avec des ralentisseurs et une zone de pavés plutôt dangereuse. Heureusement ça ne dure que le temps de la traversée de Valloire.

Avant même la sortie du village, la route se remet à grimper sur une belle route. Là on attaque donc la 3e partie de l'ascension. Il s'agit de 9,5 km qui alterne fortes pentes à 8 et 9% et replats. La sortie de Valloire se fait sur 2 kilomètres à 8 et 9% avant d'attaquer une longue ligne droite de 2 km permettant de souffler car la pente repasse sous les 5%. Sur toute cette portion la route est à découvert, inutile de dire que si ça chauffe en plein été ça peut se faire sentir! Après ce replat traversant Les Verneys, la route serpente encore pendant 5 km sur des pentes entre 5 et 9%. Le paysage devient très minéral et majestueux. C'est un vrai plaisir d'être dans ce décor!

Après cette partie on arrive au hameau de Plan Lachat. Il s'agit d'un nom très connu car il offre le dernier replat sur 200m avant d'emprunter un virage à droite qui nous lance dans la dernière partie de cette ascension. Il s'agit de la plus difficile. En effet à partir de là il reste un peu moins de 9 km à 8,5% de moyenne. La route se met à grimper sans aucun répit dans un décor sublime avec tantôt du minéral, tantôt des alpages bien verts. Le début de cetteportion offre pas mal de lacets permettant de donner du rythme à l'ascension avant de voir la route serpenter sur de longues courbes et lignes droites. C'est un vrai plaisir! A environ 4 km du sommet (au niveau des Granges du Galibier à peu près) on aperçoit le sommet ce qui redonne de la motivation. A 3 km du sommet environ, on passe le collet du Plan Nicolas sans trop le savoir. Il se situe à 2406m d'altitude.

Le final se fait sur une route qui grimpe à même la roche et qui offre un panorama superbe. A 1 km du sommet on arrive devant le tunnel du Galibier, il convient de tourner à gauche pour attaquer ce dernier kilomètre à presque 9% de moyenne. Il offre une longue portion à 10% avec un pic à 11% sur des lacets serrés. L'arrivée au sommet par ce versant reste un moment spécial.

La vue sur le massif des Ecrins et le glacier de la Meije est superbe.

Tout le long de l'ascension, la route est large et en bon état sauf pendant la traversée de Valloire et le dernier kilomètre un peu plus étroit.

Le paysage est vraiment superbe (chose que n'offre pas l'Alpe d'Huez par sa route des 21 lacets mythiques).

La seule chose que l'on peut vraiment regretter c'est la très forte circulation automobile pendant la période estivale...

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 001 

  Photos col du Galibier le 10 août 2013 003

 

Final du col du Télégraphe

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 006

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 009

 

A la sortie de Valloire au niveau du hameau des Verneys

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 014

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 015

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 019

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 022

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 023

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 025

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 026

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 027

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 029

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 030

 

Plan Lachat en bas avec le fameux virage à droite

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 070

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 032

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 033

 

Le sommet est visible sur la gauche

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 038

Le sommet devant au centre de la photo

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 039

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 042

 

Entrée du tunnel

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 062

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 063

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 066

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 068

 

Dernier kilomètre

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 043

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 044

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 046

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 049

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 051

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 052

 

Vue depuis le sommet, côté Hautes Alpes avec le massif des Ecrins

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 056

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 057

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 058

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 059

Côté Savoie

 

Photos col du Galibier le 10 août 2013 061

 

 

 

Profil depuis le col du Lautaret :

 

A partir du col du Lautaret, l'ascension est longue de 8,5km pour presque 600m de dénivelé. Autant dire que ce n'est pas ce qu'il y a de plus reposant. En général, le cycliste qui est au col du Lautaret est un peu fatigué puisque pour arriver au col du Lautaret il y a une bonne quarantaine de kilomètres de montée depuis Bourg d'Oisans...

A partir du col du Lautaret, la pente se cabre. Le changement de pourcentage est dur à encaisser en raison de la fatigue accumulée. Cependant, à partir de là, le paysage est sublime et on peut en profiter! En quittant le col du Lautaret, la route est sur des pentes aux alentours de 8 à 9% sur des courbes avec de temps en temps un gros virage. Les kilomètres se succèdent sans répit sur des courbes, la pente est soutenue et régulière. C'est quand même difficile d'autant plus que l'on peut voir le sommet du col et il parait assez haut mine de rien...

Heureusement le paysage est là. La route est très fréquentée par les cyclistes. Après environ 7km soutenus comme ça, la route débouche sur un replat qui passe notamment devant l'entrée du tunnel du Galibier et surtout devant la stèle à la mémoire d'Henri Desgrange le créateur du Tour de France. Là on attaque le dernier kilomètre et quel kilomètre!! Avec plusieurs lacets, et sur une pente à plus de 9,5% de moyenne et des passages à 12,5% dans les dernières centaines de mètres. Alors que le cycliste a l'impression d'arriver au but, lorsqu'il passe le dernier virage à 500m du sommet, il se retrouve sur les parties à 12% et là c'est très long, tous les 100m, un compte à rebours de la distance restante est inscrit sur la route (500, 400, 300, 200) et ben ça parait long!! D'ailleurs pour ceux qui ont regardé le Tour de France cette année, on se souvient de la victoire d'Andy Schleck au sommet du col du Galibier, mais il s'était soudainement mis à zigzaguer dans les dernières centaines de mètres ç cause de la raideur de la pente! Et bien maintenant que j'y suis passé, je comprends!

En tout cas, une fois en haut, quel soulagement et c'est sublime!! Par contre ça se bouscule avec énormément de monde...

Le sommet du col est dominé notamment par le pic du Grand Galibier.

Plus haut on peut grimper encore sur quelques mètres à pied et accéder ainsi à une table d'orientation et de là haut le panorama est normalement magnifique avec le Mont Blanc et d'autres sommets. Malheureusement pour moi, quand j'y suis allé j'avais un horaire à respecter pour rentrer et j'étais bien fatigué pour aller à pied là haut...

 

En tout cas c'est un sacré col avec des paysages époustouflant. Mais les Pyrénées ont de quoi faire dans le domaine aussi!!^^

 

Côté Savoie :

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 117

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 118

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 122

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 123

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 129

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 132

 

Stèle à la méoire d'Henri Desgrange :

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 134

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 135

 

Entre Lautaret et Galibier :

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 138

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 139

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 140

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 145

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 147

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 148

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 149

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 150

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 152

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
Tu vois sur la 9ème photo la voiture garée au début d'une piste ?<br /> C'est l'ancienne route du Galibier, que je voudrais faire un jour, c'est par là que montait Coppi par exemple :)
Répondre
I
<br /> <br /> Ah ouais je vois. Il reste combien de kilomètre jusqu'au sommet à partir de là?? La piste donne l'air de descendre un peu sur les quelques virages qu'on voit sur la photo...<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> Un bien beau col encore! le monument a l'air, je ne sais pas ce que t'en penses, un peu démesuré non?<br /> <br /> <br />
Répondre
I
<br /> <br /> Salut Seb ,<br /> <br /> <br /> Effectivement la stèle est assez grosse... Il est vrai que ça fait un peu moche dans ce paysage... Je préfère celle de Jacques Goddet au sommet du Tourmalet, qui est plus discrète (et plus jolie<br /> aussi).<br /> <br /> <br /> <br />

Mon Blog

  • : Ascensions de grands cols en vélo - cyclotourisme en montagne
  • : Dans ce blog je décris mes ascensions de grands cols en vélo, je mets les profils des cols et je fais part de ma passion du vélo en montagne et de mon expérience.
  • Contact

Qui-Suis-Je?

  • Idris Raossanaly
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!

Compteur kilométrique 2015

 

Au 20 janvier 2015
Kilométrage total   260 km
Vélo urbain   20 km
Vélo en montagne

  209 km

Sorties plates   31 km
Dénivelé positif   3200 m
Mois en cours   260 km

 

Visiteurs uniques

Rechercher

 

photos col de la Pierre Saint Martin le 17 octobre 2009 013

 

 

P1010407

 

 

photos col du Soulor et col des Bordères le 26 av-copie-1

 

 

P1010361.jpg

 

 

photos col du Tourmalet le 12 juin 2010 021

 

 

P1010327

Divers liens

Si vous aimez la littérature et l'écriture, je vous encourage à visiter régulièrement ce site, très bien fait par une personne très sympathique (passionnée de vélo aussi), qui rédige régulièrement des nouvelles :

 

http://richardpatrosso.typepad.com/dndr/