Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 10:17

En France, nous avons une multitude de cols. Les cols des Alpes sont plutôt hauts en altitude et longs, les cols des Pyrénées sont plus bas mais avec des pourcentages élevés sur de plus longues distances que beaucoup de cols alpestres. Cependant le pays basque présente la particularité d'avoir beaucoup de cols de faibles altitudes mais redoutables par la pente. C'est bien simple ils font partis des cols français qui présentent les pourcentages les plus raides. C'est ce que l'on appelle des murs. Je n'ai pas encore eu la joie de les monter mais il y en a quelques uns qui ont particulièrement attirés mon attention de part les profils que j'en ai vue et de part les commentaires que j'ai pu avoir sur ces cols.

Tout d'abord, probablement le col le plus raide, je vais dire quelques mots sur le col d'Arnostéguy. Ce col possède plusieurs versants mais c'est celui au départ de Beillurti. Ce versant présente notamment 7,5 kilomètres à 11,7% avec de fréquents passages au-dessus des 20%. Le premier kilomètre est semble-t-il à 17%. Cela en fait un des cols les plus pentus et les plus difficiles. Je précise que ce col culmine à 1236m d'altitude. Dès que je trouve d'autres informations sur ce col et notamment sur les différents itinéraires pour l'atteindre je les communiquerai.

Un autre col très raide est celui d'Artzamendi qui passe par le col de Mehatche. Ce col présente sur la fin quatre kilomètres à plus de 12% avec là aussi de fréquents passages à plus de 20%. Le col d'Artzamendi culmine à 915m d'altitude.

D'autres cols que je peux cités sont le port de Larrau, le col de Burdincurutcheta, le col de Jara, le col du Bagargui, l'Arthaburu. Je n'ai pas encore beaucoup d'informations sur ces cols mais il est à savoir qu'ils sont petits en altitude mais loin d'être ridicules de part leur pourcentage et leur difficulté.

Je mettrai des informations supplémentaires dès que j'en aurai.

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Bonjour, Oui le Beillurti depuis Arnéguy est une vraie pépite. A noter que c'est une route communale et non départementale sur les fameux "diaboliques" 6 premiers kilomètres. Un coureur pro qui tient un superbe blog fait un beau compte rendu, voici le lien: http://www.sisbos.fr/blog/2015/04/15/stage-au-pays-basque/ <br /> Salut et bonne route
Répondre
I
Salut Stéphane,<br /> Merci pour toutes ces infos. Et merci pour le lien du site, effectivement super bien expliqué et décrit, c'est agréable à lire, surtout de la part d'un pro :)
P
Bonjour,<br /> je confirme, pour avoir monté le Pic de Beillurti et, partant le col d'Arnostegui, qu'il s'agit sans doute du col le plus pentu de France. En effet, la montée vers Beillurti est à plus de 13% de moyenne sur une route en mauvais état et étroite. Le pic permet ensuite de continuer vers Arnostégui. Il y a d'autres routes pour monter à Arnostégui : un itinéraire par Saint-Jean-Pied-de Port, moins raide mais avec quelques hectomètres à plus de 15%, un itinéraire par Ondarolle, très irrégulier et parfois très dur, mais aussi un versant "est" par Esterençubi, plus accessible, où la pente passe rarement au-dessus de 10% (rarement sous les 8%, aussi). Dans le même secteur (depuis Esterençubi), il est possible de monter au col d'Arthaburu (orthographe incertaine) - puis de continuer vers Irati - avec une rampe de 6 km à 11% de moyenne.
Répondre
I
Bonjour Pierre,<br /> <br /> Merci pour toutes ces infos :) L'orthigraphe du col d'Arthaburu est bonne, c'est la route d'Errozate à 1240m. Ce coin est gorgé de montées raides, de quoi attraper une indigestion facilement :D
S
<br /> Bonjour, bravo dabord pour votre blog et vos performances ! Ensuite, je confirme au sujet des cols du pays basque, pas très people mais des véritables "tueries" quasiment inconnues. Du côté<br /> d'Esterençuby, en prenant la D301 en direction des chalets d'Iraty et du col de Bagarguy, le col d'Arthé est terrible: étroitesse de la route, vent souvent violent, des % énormes....C'est à faire<br /> au moins une fois<br />
Répondre
I
<br /> <br /> Bonjour Stéphane,<br /> <br /> <br /> Merci à toi!! Et merci pour ces infos!!! Pour ma part je n'ai encore jamais eu l'occasion d'aller grimper ces petits<br /> cols hyper raides!! Mais c'est clair que c'est là qu'il y a les plus gros pourcentages des cols français!<br /> <br /> <br /> Merci de ton ressenti, ça ne me donne que plus envie d'y aller quand je pourrai!! <br /> <br /> <br /> <br />

Mon Blog

  • : Ascensions de grands cols en vélo - cyclotourisme en montagne
  • : Dans ce blog je décris mes ascensions de grands cols en vélo, je mets les profils des cols et je fais part de ma passion du vélo en montagne et de mon expérience.
  • Contact

Qui-Suis-Je?

  • Idris Raossanaly
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!

Compteur kilométrique 2015

 

Au 20 janvier 2015
Kilométrage total   260 km
Vélo urbain   20 km
Vélo en montagne

  209 km

Sorties plates   31 km
Dénivelé positif   3200 m
Mois en cours   260 km

 

Visiteurs uniques

Rechercher

 

photos col de la Pierre Saint Martin le 17 octobre 2009 013

 

 

P1010407

 

 

photos col du Soulor et col des Bordères le 26 av-copie-1

 

 

P1010361.jpg

 

 

photos col du Tourmalet le 12 juin 2010 021

 

 

P1010327

Divers liens

Si vous aimez la littérature et l'écriture, je vous encourage à visiter régulièrement ce site, très bien fait par une personne très sympathique (passionnée de vélo aussi), qui rédige régulièrement des nouvelles :

 

http://richardpatrosso.typepad.com/dndr/