Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 20:11

Dans cet article, je vais parler du voyage en train avec le vélo et de ce que je pense de mon séjour à Ax-les-Thermes.

Pour préparer le voyage, j'ai d'abord chercher un hôtel. Le premier critère de choix était le local à vélo. J'ai donc envoyé des mails à différents hôtels de Ax-les-Thermes en laissant bien mon numéro de téléphone au cas où. Et bien m'en pris puisque j'ai un hôtel qui m'a appelé suite à mon mail. Et là, j'ai eu de la chance car cet hôtel faisait des chambres à 35 euros la nuit, à 10 minutes à pied de la gare SNCF, avec un local à vélo. Parfait quoi. Cela changeait des réponses que j'ai eu par mail d'autres hôtels qui avaient des chambres à 55 euros la nuit!!!

Pour le train j'ai cherché des horaires pour des trains acceptant le transport des vélos. Pour aller de Tarbes à Ax-les-Thermes, j'avais un changement à Toulouse.

A l'aller, aucun problème. Bien que ce soit un vieux TER entre Tarbes et Toulouse, il y avait un beau compartiment à vélo bien large. Le seul inconvénient ce sont les marches pour accéder au train. J'ai donc ensuite suspendu le vélo au crochet et je me suis assis non loin de là. En fait ce qui était le plus encombrant pour moi, c'était mon gros sac de randonné. Ensuite, entre Toulouse et Ax-les-Thermes, ce sont les nouveaux TER qui circulent. Cet à dire qu'il n'y a plus de marche pour monter dans le train, ce qui est vraiment pratique. Là aussi sans problème j'ai pu suspendre mon vélo.

Une fois arrivé à Ax-les-Thermes, j'ai mis un peu de temps à trouver l'hôtel malgré les panneaux en raison du marché qui bouchait un peu l'horizon sur la place centrale.

L'inconvénient de l'hôtel c'est que le matin il ouvrait à 8h30... De ce fait, j'ai gardé mon vélo dans la chambre et non dans le local à vélo. De plus je me suis débrouillé pour le petit déjeuner. car non seulement l'hôtel ouvrait tard mais en plus les repas y étaient chers, de ce fait j'ai mangé ailleurs les midis et soirs.

Pour ce qui est du retour en train, de nouveau aucun problème entre Ax-les-Thermes et Toulouse dans les nouveaux TER. En revanche, entre Toulouse et Tarbes, là c'était plus compliqué car le train n'avait pas de compartiment vélo (alors qu'il était censé pouvoir transporter les vélos). De ce fait j'ai placé mon vélo tout à l'arrière de façon à ce que ça dérange le moins. Cependant le train était bondé et il y avait du monde qui voulait aller aux toilettes, du coup mon vélo s'est un peu fait bousculé...pas génial...

 

Pour ce qui est de mon séjour à Ax-les-Thermes, j'en ai parlé dans les articles précédents.

Le mardi 3 août, je suis arrivé dans la matinée et étant donné qu'il faisait nuageux, je suis allé monter à Ax-3-Domaines (1375m) plutôt qu'au Port de Pailhères afin de ne pas rater les paysages magnifiques de ce dernier.

Le mercredi 4 août, je suis allé comme prévu en Andorre au Port d'Envalira (2408m) et ensuite au col de Puymorens (1915m). Il faisait beau sans faire très chaud.

Enfin, le jeudi 5 août, je suis parti le matin avec dans l'idée d'aller monter le Port de Pailhères mais étant donné la forte pluie qui tombait je suis plutôt allé au col de Chioula (1431) que j'avais prévu de monter l'après midi ou le lendemain matin. Je n'ai pas pu aller vers le col de Marmare et des 7 Frères car la météo n'était vraiment pas bonne. L'après midi, le ciel s'est amélioré et j'ai pu aller monter enfin le Port de Pailhères (2001m). Malheureusement, il y avait tellement de vent que je n'ai pas pu profiter d'être arrivé au sommet, j'en étais très déçu mais c'est comme ça.

 

Pour ce qui est de mon bilan donc, j'ai eu l'impression que la météo faisait quand même tout pour me compliquer les ascensions. Cependant je reste satisfait d'avoir monté les cols que je souhaitais. Je ne savais pas si j'étais capable d'enchaîner les gros cols sur 3 jours d'affilé. Je dois dire que j'ai été agréblement surpris de voir que j'étais en pleine forme à la fin de mon séjour malgré une ascension du Port de Pailhères qui a été dure à la fin. Ensuite j'avais des doutes quant à mon vélo car je n'avais jamais monté de grands col avec le vélo de route. Je m'en suis bien sorti. J'ai juste un problème de dérailleur tout de même. Je dois dire une chose, c'est que les paysages ariégeois du côté du Port de Pailhères et en vers le haut du Port d'Envalira sont magnifiques!!

Pour ces ascensions je ne savais pas si j'allais avoir de bonnes jambes car mentalement je n'ai pas eu trop le temps de préparer ces ascensions car le lundi 2 août juste avant de partir, je passais le permis de conduire, de fait mon esprit était beaucoup plus préoccupé par cela depuis une semaine... C'est un peu dommage. De plus, je regrette de ne pas avoir eu plus de temps à passer du côté de Ax car j'aurai bien aimé faire l'ascension du plateau de Beille qui n'est pas si loin que ça de là. Enfin bon ce sera peut-être pour une prochaine fois avec également le col d'Agnes et le port de Lers.

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
<br /> J'ai lu avec attention tes compte-rendus, vraiment t'as fait preuve de persévérance pour grimper tous ces cols malgré toutes ces embuches !!! ... maintenant faut régler cette histoire de dérailleur<br /> pour profiter pleinement de ce beau vélo (il ressort bien sur les photos) dans tes contrées. Si il n'y a pas de souci sur le plus petit pignon et le plus grand, et que c'est un pignon qui fait<br /> sauter la chaine, à priori je pense que c'est juste une histoire d'indexation, et là c'est la vis à l'arrivée du cable sur le dérailleur qu'il faut soit visser soit dévisser quand t'es sur le<br /> pignon qui saute et qui doit te faire arrêter ce sautement.<br /> <br /> <br />
Répondre
I
<br /> <br /> Merci beaucoup <br /> <br /> <br /> Merci pour le conseil pour le dérailleur, je vais essayer demain de visser la vis. En effet, c'est juste un pignon qui fait sauter la chaîne. Je te dirai si ça s'est arrangé.<br /> <br /> <br /> <br />

Mon Blog

  • : Ascensions de grands cols en vélo - cyclotourisme en montagne
  • : Dans ce blog je décris mes ascensions de grands cols en vélo, je mets les profils des cols et je fais part de ma passion du vélo en montagne et de mon expérience.
  • Contact

Qui-Suis-Je?

  • Idris Raossanaly
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!

Compteur kilométrique 2015

 

Au 20 janvier 2015
Kilométrage total   260 km
Vélo urbain   20 km
Vélo en montagne

  209 km

Sorties plates   31 km
Dénivelé positif   3200 m
Mois en cours   260 km

 

Visiteurs uniques

Rechercher

 

photos col de la Pierre Saint Martin le 17 octobre 2009 013

 

 

P1010407

 

 

photos col du Soulor et col des Bordères le 26 av-copie-1

 

 

P1010361.jpg

 

 

photos col du Tourmalet le 12 juin 2010 021

 

 

P1010327

Divers liens

Si vous aimez la littérature et l'écriture, je vous encourage à visiter régulièrement ce site, très bien fait par une personne très sympathique (passionnée de vélo aussi), qui rédige régulièrement des nouvelles :

 

http://richardpatrosso.typepad.com/dndr/