Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 17:31

Je vais profiter de l'hiver approchant et donc de cette période un peu plus creuse au niveau du vélo pour continuer cette catégorie d'articles sur la légende du cyclisme (et surtout du Tour de France) dans les montagnes (et surtout dans les Pyrénées).

Cette fois-ci, je vais parler de cette incroyable anecdote de 1972!

En cette année 1972, Eddy Merckx est en plein règne et se dirige vers son 4e succès dans le Tour de France. L'année d'avant, il a bien failli ne pas gagner mais la fameuse chute de Luis Ocana dans le col de Menté lui a laissé le champ libre pour gagner.

Cette étape relie Bayonne à Pau avec au menu, entre autre, le col d'Aubisque puis la descente par le col du Soulor. Cyrille Guimard est en jaune.

La chute est provoquée par Luis Ocana, sous la pluie, qui dérape et entraine Lucien Van Impe et Bernard Thévenet dans sa chute sans compter son équipier Santy qui abandonnera. Alors que Ocana et Van Impe repartent, Thévenet reste KO par terre.

Lorsqu'il se relève il remonte machinalement sur son vélo. Mais il ne se souvient plus de rien... Il comprend qu'il est sur le Tour de France en voyant les inscriptions sur la voiture de son Directeur Sportif. Pour savoir sur quelle étape ils e trouve, il prend le profil cartonné qui est dans sa poche. C'est là qu'il découvre qu'il y a le col d'Aubisque au programme...seulement il ne sait absolument plus si le peloton l'a déjà monté ou pas. C'est en demandant à d'autres coureurs qu'il a eu sa réponse, bien que sur le moment, tout le monde pensait qu'il blaguait...

Petit à petit il a repris ses esprits. Cependant, à Pau, il va accuser 6min32 de retard sur Merckx et Guimard.

Cette incident est spectaculaire et l'anecdote assez impressionnante. Il y a donc cette ascension du col d'Aubisque dont ne se souvient plus du tout Bernard Thévenet.

Il va bien se remettre puisque quelques jours plus tard, il va gagner l'étape au sommet du Mont Ventoux puis encore celle du Ballon d'Alsace.

A cet instant, Bernard Thévenet est encore ce jeune coureur plein de talent sur lequel beaucoup d'espoirs sont fondés. 3 ans plus tard, il sera le tombeur de Merckx dans le Tour de France. Il doublera la mise en 1977.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Veloblan 13/11/2012 21:17

Je ne me souviens pas de cette anecdote, par contre je n'ai pas oublié la chute d'Ocana, a l'époque je bossais a l'usine, j'etais planqué dans les chiottes avec un transistor pour écouter l'étape

Idris 13/11/2012 21:30



Enorme ce Michel!!^^



Mon Blog

  • : Ascensions de grands cols en vélo - cyclotourisme en montagne
  • : Dans ce blog je décris mes ascensions de grands cols en vélo, je mets les profils des cols et je fais part de ma passion du vélo en montagne et de mon expérience.
  • Contact

Qui-Suis-Je?

  • Idris Raossanaly
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!

Compteur kilométrique 2015

 

Au 20 janvier 2015
Kilométrage total   260 km
Vélo urbain   20 km
Vélo en montagne

  209 km

Sorties plates   31 km
Dénivelé positif   3200 m
Mois en cours   260 km

 

Visiteurs uniques

Rechercher

 

photos col de la Pierre Saint Martin le 17 octobre 2009 013

 

 

P1010407

 

 

photos col du Soulor et col des Bordères le 26 av-copie-1

 

 

P1010361.jpg

 

 

photos col du Tourmalet le 12 juin 2010 021

 

 

P1010327

Divers liens

Si vous aimez la littérature et l'écriture, je vous encourage à visiter régulièrement ce site, très bien fait par une personne très sympathique (passionnée de vélo aussi), qui rédige régulièrement des nouvelles :

 

http://richardpatrosso.typepad.com/dndr/