Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 11:05

Le Port de Pailhères est un col qui se situe en Ariège (09). C'est un + de 2000 avec précisément 2001m d'altitude. Ce col est maintenant connu grâce au Tour de France qui l'a emprunté pour la première fois en 2003. Depuis, ce col a une sacré réputation de col dur. En effet, quelque soit son versant, il possède des rampes très raides. Pour ma part, je l'ai monté par Ax-les-Thermes.

 

Profil depuis Ax-les-Thermes :

 

Par ce versant, le Port de Pailhères est long de 19 kilomètres. La montée commence directement de Ax-les-Thermes. Les 4,5 premiers kilomètres sont communs avec la montée du col de Chioula (1431m). La route s'élève rapidement au-dessus de Ax-les-Thermes, avec des lacets sur des pentes entre 6 et 7,5%. La route est bordée d'arbres et est en bon état. Après ces premiers kilomètres communs aux deux cols, une bifurcation va apparaître avec la route principale menant au col de Chioula vers la gauche, et la petite route, la D25 allant vers la droite Photos séjour Ax-les-Thermes août 2010 099en direction du col de Pradel et du Port de Pailhères.Dès la bifurcation, la chaussée est en moins bon état et est plutôt granuleuse, c'est moins agréable pour rouler en vélo...

Là, pendant 3 kilomètres à peu près, la pente est aux alentours de 5% et la route traverse le village de Ascou sur une route très étroite. Après ces 3 kilomètres, la route devient presque plate en arrivant au lieu dit Goulours où se trouve un beau petit lac de retenue sur la droite de la route. La route descend légèrement et passe sur un petit pont dans un virage à droite avant de continuer sur quelques centaines de mètres un peu plus raides jusqu'au village de Lavail où à nouveaux la route devient presque plate. C'est à ce niveau que se situe la bifurcation avec à gauche la route allant au col de Pradel. Pour aller au Port de Pailhères il faut continuer tout droit. Dès la sortie du village la pente passe entre 7 et 9% sur 3,5 kilomètres à travers des zones boisées où il ne fait pas très chaud. Juste après, ça se dégage et pendant 2 kilomètres la pente n'est plus que de 4,5 et 5%... Là il faut se dire qu'après ces deux kilomètres reposant, il ne reste plus que 6 kilomètres pour 550 mètres de dénivelée...ce qui fait plus de 9% de moyenne... Photos séjour Ax-les-Thermes août 2010 104D'un seul coup, la pente passe à 9% et c'est donc le début de la rampe finale. La route devient très large pendant la traversée de la station de ski de Ascou-Pailhères. Là, le cycliste n'a pas l'impression visuelle que ça monte et pourtant c'est difficile!! Juste après la station, il y a un virage en épingle à gauche presque plat et de suite après, c'est partie de nouveau sur du très raide. Là, la pente est vraiment impressionnante, elle paraît très raide... La route va donc continuer sur les 5 derniers kilomètres dans des lacets avec des zones dégagées de hautes végétations. Vers la fin la route sera de grandes courbes interminables. Le dernier kilomètre est le plus raide et est très très long. Il est annoncé à 9,6%. Cependant, il ne reste pas 1 kilomètre mais 1,3 kilomètre jusqu'au sommet, ce n'est pas une grande différence mais sur de tels pourcentages, en vélo c'est énorme... Etant donné que les derniers kilomètres ne sont pas abrités, il y a souvent du vent. Cela peut-être très pénible et très difficile. Pour ma part, quand j'étais au sommet, ça soufflait tellement que je peinais à tenir debout et de fait, je ne me suis pas attardé...

J'ajoute que le paysage sur les derniers kilomètres est somptueux!!!

 

Photos séjour Ax-les-Thermes août 2010 081


Par ce versant, le Port de Pailhères est un col qui n'est pas dur sur le début mais qui le devient fortement sur la fin. Un gros col qui porte bien sa réputation!!!

 

Voici le profil que j'ai tracé :

 

profil Pailhères

 

Vidéo prise dans la descente après 3 kilomètres  

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

N

C'est vertigineux ces laçets et dangereux dans la descente chapeau Idriss !
Quand on est à l'abri dans la voiture on se rend moins bien compte du danger, bien qu' à la Furka en Suisse il n'y avait pas d'accotement et mon papa qui avait le vertige donnait toujours le volant
à ma maman car il avait peur. Petite anecdocte d'il y a 50 ans, étrange pour un Suisse d'avoir le vertige et un oncle alpiniste !!!


Répondre
I


Merci beaucoup


ça doit être terrible d'avoir le vertige!!! On ne peut pas profiter des paysages somptueux... La Suisse j'y suis jamais allé mais j'aimerai bien, un jour peut-être...


Idris



Mon Blog

  • : Ascensions de grands cols en vélo - cyclotourisme en montagne
  • : Dans ce blog je décris mes ascensions de grands cols en vélo, je mets les profils des cols et je fais part de ma passion du vélo en montagne et de mon expérience.
  • Contact

Qui-Suis-Je?

  • Idris Raossanaly
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!

Compteur kilométrique 2015

 

Au 20 janvier 2015
Kilométrage total   260 km
Vélo urbain   20 km
Vélo en montagne

  209 km

Sorties plates   31 km
Dénivelé positif   3200 m
Mois en cours   260 km

 

Visiteurs uniques

Rechercher

 

photos col de la Pierre Saint Martin le 17 octobre 2009 013

 

 

P1010407

 

 

photos col du Soulor et col des Bordères le 26 av-copie-1

 

 

P1010361.jpg

 

 

photos col du Tourmalet le 12 juin 2010 021

 

 

P1010327

Divers liens

Si vous aimez la littérature et l'écriture, je vous encourage à visiter régulièrement ce site, très bien fait par une personne très sympathique (passionnée de vélo aussi), qui rédige régulièrement des nouvelles :

 

http://richardpatrosso.typepad.com/dndr/