Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 16:35

Bonjour,

 

Voilà une semaine que je 'nai pas mis d'article sur le blog... Il faut dire que la météo n'aide vraiment pas. Elle fait parler d'elle dans les Hautes Pyrénées en ce moment avec la station de Cauterêts qui est depuis le milieu de semaine, la station la plus enneigée du monde, plusieurs avalanches ont touché Barèges qui se voit obliger d'évacuer, Tarbes a été la ville de France où il y a eu le plus de pluie en janvier et visiblement février est parti sur les mêmes bases avec ces jours de pluie qui se suivent et ne s'arrêtent pas... Accessoirement, un tremblement de terre (pas très fort : 3,4) a eu lieu la nuit dernière avec l'épicentre situé à Bagnères de Bigorre. Et je en parle pas du village d'Aulon qui est quasi coupé du monde... Jusque là le seul point posiif se situe uniquement au niveau des températures qui ne sont pas trop froides.

Cette semaine qui vient s'annonce pluvieuse et aussi venteuse.

Du coup pas de vélo depuis une semaine...

Je sens que je vais plutôt axer les prochains articles sur les anecdotes et la légende du cyclisme dans les Pyrénées, plutôt que sur les sorties en vélo... Cela fait quand même un mois que je n'ai pas eu l'occasion d'aller faire du vélo en montagne...

 

Idris

Partager cet article
Repost0
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 19:08

Bonjour,

 

Décidément la météo est très capricieuse ces temps-ci, après plusieurs semaines de pluie, il a fait plutôt beau cette semaine, malheureusement, ça tombait en semaine et pas le week end. C'est d'autant plus dommage que nous avions plus de 20°C. Et comme par hasard, hier il a fait un très mauvais temps. Résultat des courses, on a beau avoir eu un superbe soleil aujourd'hui, aucune route de montagne n'était accessible sans équipement...

Du coup pour la prochaine sortie en montagne il faudra attendre.

Je suis quand même allé pédaler un peu! Je suis allé à Sainte Marie de Campan pour voir où commençait la neige. Dès la sortie de Bagnères il commence à y en avoir.

 

Photos Sainte Marie de Campan le 03 février 2013 003

 

Tout le trajet à l'aller, c'était bien sympa, j'avais plutôt de bonnes jambes et avoir un tel soleil c'était très agréable. J'ai rattrapé un cycliste juste avant d'arriver à Bagnères et nous avons discuté jusqu'à Sainte Marie de Campan. Très sympa! Plus on avançait et plus il y avait de la neige sur les bords. c'est véritablement à partir de Campan qu'il y en avait sur les bords.

 

Photos Sainte Marie de Campan le 03 février 2013 006

 

J'ai pris quelques photos sur la route. Entre Campan et Sainte Marie de Campan, j'étais très à l'aise dans les montées. C'était plutôt sympa. Par contre j'avais oublié mes lunettes de soleil, du coup j'étais un peu ébloui par la neige. Il y avait par endroits de la neige qui empiétait sur la chaussée, mais ce n'était pas grand chose. en revanche le plus pénible c'était les énormes rigoles d'eau suite à la fonte de la neige. Non seulement c'était un peu dangereux surtout en descente mais surtout ça éclaboussait et les voitures étaient assez nombreuses... C'est bien simple, moi qui avait nettoyé le vélo ce matin c'est comme si je n'avais rien fait...

 

Photos Sainte Marie de Campan le 03 février 2013 010

 

Photos Sainte Marie de Campan le 03 février 2013 011

 

 

A Sainte Marie de Campan, j'ai tout de même vérifié que le col d'Aspin était vraiment fermé, l'accès à Payolle est indiqué avec équipements obligatoires... Ce sera pour une autre fois...

 

Sur la photo suivante, voit la forge où est passé Eugène Christophe sur la gauche, avec la plaque commémorative qui est reconnaissable

 

 

Photos Sainte Marie de Campan le 03 février 2013 014

 

Photos Sainte Marie de Campan le 03 février 2013 015

 

Photos Sainte Marie de Campan le 03 février 2013 016

 

Photos Sainte Marie de Campan le 03 février 2013 018

 

Photos Sainte Marie de Campan le 03 février 2013 019

 

 

En passant à Campan sur le chemin du retour, je suis monté au lotissement qui se trouve en hauteur par rapport au village, là où j'ai habité pendant une dizaine d'année dans mon enfance. La vue sur le Montaigu est toujours aussi belle! Pour y accéder il faut grimper une petite côte de 200m à 13% suivie d'environ 150 à 200m supplémentaire à 9%. C'était sympa, j'ai pu revoir la vue sur le Montaigu et d'anciens voisins!

 

Photos Sainte Marie de Campan le 03 février 2013 020

 

Campan vu depuis le lotissement en hauteur

 

Photos Sainte Marie de Campan le 03 février 2013 022

 

Le Montaigu

 

Photos Sainte Marie de Campan le 03 février 2013 023

 

Photos Sainte Marie de Campan le 03 février 2013 025

 

Je suis ensuite reparti pour continuer ma route du retour plutôt à bloc pour me faire plaisir. J'avais vraiment de bonnes jambes, sur une partie plate j'ai pu monter jusqu'à 52 km/h.

 

La fin s'est faite avec vent de face, mais c'était vraiment agréable de profiter d'une telle journée avant une semaine qui s'annonce pluvieuse...


Au total j'ai donc parcouru 60 kilomètres pour 660m de D+ avec la montée jusqu'à Sainte Marie de Campan (857m). Cette sortie va donc entrer dans la catégorie, sorties plates^^


Vivement que le soleil revienne parce qu'on en a bien besoin!!

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 20:03

Bonjour,

 

Décidément, il faut se satisfaire de peu en ce moment. Une éclaircie et c'est la fête!! Que ça fait du bien de revoir le soleil qui a pointé le bout de son nez en fin d'après midi. L'occasion d 'aller prendre les photos qui suivent. Il faut dire que durant ce mois de janvier, les précipitations qui se sont abattues sur les Hautes Pyrénées ont battu des records et les ont même explosés!!

Là le soleil devrait rester sur les Pyrénées jusqu'à jeudi avec un léger voile de nuages mais pour ce week end c'est encore la pluie qui viendra nous rendre visite... Pour les sorties en montagne il faudra sans doute attendre à moins d'une surprise de dernière minute!

 

Photos chaine des Pyrénées le 28 janvier 2013 001

 

Photos chaine des Pyrénées le 28 janvier 2013 002

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 12:09

Voici un article rétrospectif qui manquait certainement sur le blog! Depuis le temps que je pense à le faire!! Surtout que je m'en souviens trèsbien de cette sortie. Il s'agit du récit de ma toute première sortie en vélo en montagne!! J'avais commencé le blog en 2009 et du coup j'y avais mis en premier les sorties de 2009 sans mettre celle de 2008. Il faut dire que cette sortie du 3 septembre 2008 s'est faite plutôt sur un coup de tête en découverte totale du vélo en montagne et plus de 10 mois avant la suivante (15 juillet 2009) qui était beaucoup plus prévue. J'ai eu plus l'impression de vraiment débuter le vélo en montagne en juillet 2009 plutôt que sur cette sortie de 2008.

 

Pour remettre tout ça dans le contexte, à l'époque j'avais 18 ans, j'avais terminé ma première année d'études et j'allais entamer la deuxième. J'avais été très déçu cette année là de ne pas avoir de vacances d'été en raison d'un stage de 3 mois entrant dans le cadre de mes études. ce stage s'est déroulé en juin, juillet et août 2008. Et je n'avais qu'une seule semaine de battement entre la fin de mon stage dans les Pyrénées Atlantiques et le début des cours à Rodez dans l'Aveyron.

J'avais donc un grand besoin de me souffler un peu et de prendre l'air. Ne voulant pas partir directement à Rodez, j'ai préféré passer quelques jours dans les Hautes Pyrénées pendant que mes parents sont allés déposer mes affaires à Rodez (moi j'irai là bas en train 2 jours avant la rentrée). C'est ainsi que ce 3 septembre 2008, je me suis levé un peu tard. Le ciel était nuageux et j'avais envie de me dégourdir les jambes. Je faisais régulièrement du vélo pour me déplacer et je n'hésitais pas à faire des grands trajets notamment un week end où je suis rentré de mon lieu de stage jusqu'à la maison dans les Hautes Pyrénées, ce qui avait fait un bon petit parcours de près de 120 km bien vallonné. A cette époque, je ne me préoccupais pas du tout de grands parcours pour le loisir ou autre.

Ce jour là, le 3 septembre 2008, j'ai eu envie d'aller vers les montagnes! Seul soucis, mes parents étant allés à Rodez avec mes affaires, ils avaient aussi mon vieux VTC. Du coup, à la maison, il ne me restait plus que mon nouveau VTC, à savoir un Dakota Gitane. Très beau vélo, fait pour les longues distances mais absolument pas fait pour les montées. Il est plutôt lourd et difficile à emmener, sur le plat je sens que je roule moins vite qu'avec mon vieux VTC. Cependant, il est vraiment confortable, suspension, plateau dans le moyeu et plein d'autres choses faites pour rendre agréable les longs voyages en vélo. C'est donc avec ce vélo que j'ai décidé de partir (je n'avais pas le choix^^).

Je m'étais levé tard et je n'avais pas faim, là encore, je ne savais pas vraiment ce que j'allais faire et je n'ai donc pas mangé le matin. J'ai quand même songé à prendre un paquet de biscuits dans mon sac. Les montagnes étaient dans les nuages, je suis parti avec une veste de mi-saison, faut dire qu'à l'époque je n'avais pas vraiment de vêtements pour faire de grandes sorties en montagne.

Je suis parti sur les environs de midi, direction Sainte Marie de Campan. Cela faisait tout simplement 9 ans que je n'étais plus allé à Payolle. A l'époque j'habitais à Campan. Et je n'étais jamais allé à Sainte Marie de Campan en vélo.

Ce jour là donc, je suis parti en ayant bien en tête de ne pas me fatiguer inutilement. Dans toute la vallée jusqu'à Bagnères, j'ai donc roulé tranquillement, ce n'était pas facile mentalement car j'avais vraiment l'impression de ne pas avancer avec ce vélo, mais je pensais à la suite et comme je n'étais jamais allé sur les grands cols en vélo... (les seuls que j'avais montés c'étaient le col des Palomières et le col de Coupe que j'avais déjà fait jusqu'à 4 fois dans la même journée).

Je me souviens de la galère à avancer entre Campan et Sainte Marie de Campan... C'était déjà bien dur à cet instant avant même le début du col d'Aspin!! Une fois que j'ai commencé le col, j'avais toujours du mal à grimper sur ce vélo mais l'enchainement des kilomètres pas trop durs, permettait de garder le moral. Je redécouvrais aussi toute cette route après de nombreuses années! Ce qui m'inquiétais c'est aussi le brouillard qui se rapprochait.

Juste après les deux raidillons un peu raides avant Payolle, j'avais vraiment faim! Je n'avais pas mangé avant de partir... Je me suis donc arrêté pour manger mon paquet de biscuits -enfin quelques biscuits). Puis je suis reparti, j'ai traversé Payolle et j'ai entamé les 5 derniers kilomètres. A l'époque je ne connaissais pas trop le profil du col d'Aspin et je le découvrais au fil des kilomètres. Pour ces 5 derniers kilomètres, j'étais bien sûr en train de mouliner au maximum et je faisais de mon mieux pour hisser ce vélo là-haut! Là je dois dire que j'y suis allé vraiment au mental pour arriver là-haut, je me suis bien fait mal aux jambes. Dans le dernier kilomètre je suis entré dans le brouillard... En arrivant au sommet, c'était d'une part un grand soulagement pour les jambes et une grande satisfaction d'être au sommet du col d'Aspin.

A cet instant, c'était la toute première fois que je montais en vélo un col connu. Cependant, j'avais eu très mal aux jambes et la fin j'avais eu du mal à l'apprécier. Et à cet instant, je n'avais aucunement en tête de refaire d'autres sorties par la suite.

 

P1000946

 

P1000947

 

Etant donné que j'étais parti à la mi-journée, il fallait que je songe à rentrer car la fin de journée approchait. Pour le retour à ma grande surprise, j'ai pu bien appuyer sur les pédales et rouler à bloc. Par contre une fois rentré, je me suis assis sur le canapé et je n'arrivais plus à bouger, j'étais vraiment fatigué!!

Ce jour là, j'étais bien loin de penser à toute la suite. Mais je venais de faire mon premier parcours au col d'Aspin de 90 kilomètres.

Sur cette sortie j'avais fait le touriste complètement, je ne connaissais plus la route, je n'avais jamais fait de vélo en montagne, si il y avait le moindre problème mes parents n'étaient pas là pour venir me récupérer, je n'avais pas le meilleur de mes VTC et puis je n'avais pas les vêtements adéquat et je n'avais pas mangé avant de partir.

Avec le recul, cette sortie, m'a juste permis de me changer les idées, sans vraiment me donner envie de retourner de sitôt en montagne. Et pourtant quand j'ai retrouvé mon vieux VTC une semaine plus tard, je me suis rendu compte à quel point c'était beaucoup plus facile dans les montées. j'avais déjà fait de nombreux parcours vallonnés et je savais que dans les montées j'étais quand même à l'aise. J'avais beau avoir envie de réessayer mais je n'en ai pas eu la possibilité avant le 15 juillet 2009.

Avec le recul, je me demande encore comment 'jai pu arriver en haut du col d'Aspin avec ce VTC Dakota. Même aujourd'hui, je n'oserai pas partir avec ce vélo au col d'Aspin je pense. Il est vraiment absolument pas fait pour grimper...

Le fait d'avoir pris ce vélo a fait que je n'ai pas vraiment pu découvrir le vélo en montagne ce 3 septembre 2008 car, j'étais presque tout le temps au maximum pour essayer de hisser le vélo en haut. Je n'avais aucunement les capacités pour relancer et vraiment sentir le vélo dans la montée.

C'est seulement le 15 juillet 2009 lors de ma 1ère sortie de l'année (et la 2e au total après ce 3 septembre 2008) que j'ai vraiment commencé à découvrir le vélo en montagne et que j'ai ensuite continué. Le 15 juillet 2009 je partais autant dans l'inconnu que le 3 septembre 2008. Et dans ma tête c'est la sortie du 15 juillet 2009 au col du Tourmalet et au col d'Aspin que je considère comme ma première rvaie sortie en montagne où j'ai appris des choses.

Quand on connait la suite ça fait bizarre de relater cette sortie au col d'Aspin de 2008. C'est une sorte de prologue... Maintenant l'affront à cette première sortie au col d'Aspin est réparé, et cet article se trouve sur le blog dorénavant.

Partager cet article
Repost0
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 19:38

Bonjour,

 

Je ne pourrai pas publier d'article avant vendredi prochain au mieux car je pars en région parisienne pour ce début de semaine. Je n'aurais donc pas accès à internet pendant ces quelques jours.

Bonne semaine.

 

Idris

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 21:21

Bonjour,

 

Il n'y a pas à dire, en ce moment, le temps est plutôt détestable au pied des Pyrénées. Pour ce qui est de la pluie on est servi en plaine. En montagne il est tombé une quantité impressionnante de neige et pour agrémenter tout ça, nous avons des gros coups de vent de temps à autres. Bref un temps d'hiver. Hier j'ai tout de même pu aller faire quelques kilomèters en vélo pour me rendre à Tarbes et entre les nuages j'ai pu prendre des photos sympa. Les 3 ont été prises du même endroit, à quelques centaines de mètres de chez moi, la première sans le zoom et les deux autres avec. Une (toute) petite manière de patienter en attendant les beaux jours!

 

Photos Pyrénées le 17 janvier 2013 001

 

Photos Pyrénées le 17 janvier 2013 002

 

Photos Pyrénées le 17 janvier 2013 003

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 10:21

Bonjour,

 

Une fois n'est pas coutume mais je ne vais pas parler de vélo ni de montagne. Il faut dire qu'avec la météo très hivernale que nous avons et qui va durer, il n'y a pas beaucoup de possibilité de programmer une sortie en vélo.

 

Aujourd'hui, c'est à vous que je m'adresse cher lecteur et chère lectrice.

En effet, c'est dans le cadre de ma recherche de travail que je me tourne vers vous car peut-être que vous avez des contacts professionnels dans le secteur que je vais vous décrire. cela pourrait éventuellement me donner des nouvelles pistes.

 

Je cherche du travail dans le secteur de l'agroalimentaire afin d'exercer dans le domaine de la Qualité et de la Sécurité Sanitaire des Aliments. Je suis titulaire d'une licence professionnelle dans ce secteur. Je peux donc mettre en place des systèmes Qualité (HACCP...), procéder aux contrôles qualité, gérer les risques sur une chaîne de fabrication, mettre en place des actions correctives, communiquer avec les services officiels, faire des audits internes, gérer la traçabilité, l'étiquetage, faire de la formation du personnel.

Je peux mettre ces compétences au service des industries de production agroalimentaire, de la restauration collective (cuisine centrale) et aussi de la Grande Distribution.

Par ailleurs j'ai également un diplôme de BTS Anabiotec (Analyses Agricoles Biologiques et Biotechnologiques) qui me permet de travailler dans des laboratoires d'analyses (environnementales, médicales, vétérinaires).

 

Par ailleurs je maîtrise les outils bureautiques (MS Office, OpenOffice) et surtout je suis mobile dans la France entière et prêt à déménager dès qu'une opportunité se présentera.

 

Voilà, cher lecteur et chère lectrice, les compétences que je possède et les secteurs d'activités dans lesquels je recherche et propose mes compétences. Si par hasard, vous aviez des contacts ou des connaissances d'entreprises qui recherchent des personnes dans ces différents secteurs, je serai content d'en être informé et je vous en remercie par avance.

 

Pour me contacter, vous pouvez soit le faire via le formulaire de contact du blog soit par mail à l'adresse idris_raossanaly@hotmail.fr

Mon CV est également visible sur le blog suivant http://biologieetqualitealiment.overblog.com/

 

Il s'agit d'un blog parallèle sur lequel je souhaite rendre accessible mon CV. Afin de pouvoir mieux le référencer, je l'alimente avec diverses informations sur les différentes secteurs d'activité que j'ai cité plus haut. Bien entendu, il n'en est qu'à ses débuts.

 

Je vous remercie pour l'attention que vous porterez à cette annonce.


 

Idris Raossanaly

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 17:30

Hé  bien voilà, ça y est, l'année 2013 pour le vélo en montagne est lancée! Dimanche dernier (6 janvier), le brouillard m'avait empêché d'aller faire du vélo. J'avais été très déçu je dois dire... Après presque 5 jours non stop passé dans le brouillard, ce vendredi 11 janvier 2013 fut une journée splendide!! Avant un épisode pluvieux qui était annoncé à partir d'aujourd'hui mais qui arrivera vraisemblablement demain.

J'avais vraiment envie d'aller dans la vallée de Lourdes/Argelès. Cela faisait 11 mois (depuis février 2012) que je n'avais plus été par là bas!! Quoi de mieux pour commencer que le col de Tramassel (1635m) sur les hauteurs de Hautacam pour commencer!! Il s'agit d'une ascension que j'ai pris l'habitude de faire une fois par an depuis 2009 et j'aime beaucoup y aller. C'est dur et implacable mais j'aime beaucoup quand même^^

Ce matin du 11 janvier, je me suis levé et j'ai vu ce soleil splendide. je me suis donc débrouillé pour avancer au maximum ce que j'avais à faire dans le cadre de ma recherche d'emploi et j'ai décalé d'autres choses en chargeant d'autres jours prochains. J'ai donc pu partir en fin de matinée.

Il faisait frais sans faire froid mais je me suis quand même habillé chaudement. J'ai eu peur d'avoir trop chaud mais finalement tout s'est bien passé. Je n'avais pas mes nouvelles lunettes de vélo car elles sont chez l'opticien. J'ai donc repris mes lunettes de soleil correctrices.

Je suis donc parti très motivé. Un petit doute quand même quant au fait que depuis le début de l'année je n'avais fait que 10,5 kilomètres de vélo.

A peine 300m après être parti, la vue sur les Pyrénées était splendide!!

 

Photos col de Tramassel le 11 janvier 2013 003

 

Photos col de Tramassel le 11 janvier 2013 004

 

J'ai pris la direction de Juillan pour ensuite rejoindre la route de Lourdes. Je n'aime pas beaucoup cette portion de 10 kilomètres entre Juillan et Lourdes, une nationale surchargée de voitures qui roulent vite. Heureusement il y a une petite bande cyclable mais c'est vraiment pénible quand même. heureusement depuis 1 an il y a une nouvelle voie expresse qui fait qu'à partir de Juillan pendant 3 km on est tranquille sur l'ancienne nationale avant que les deux ne se rejoignent et continuent sur l'ancien tracé. Dans les deux côtes avant Lourdes, je me suis plutôt senti pas trop mal.

La traversée de Lourdes est pénible en raison de la forte circulation, des nombreux feux rouges et des montées et descentes. mais j'aime quand même bien rouler dans cette ville. Une fois la ville traversée j'ai pu rejoindre l'ancienne voie ferrée transformée en piste cyclable qui permet de relier Argelès Gazost à 12 kilomètres plus au sud.

 

Photos col de Tramassel le 11 janvier 2013 005

 

J'ai plutôt bien roulé sur toute cette partie. A 1,5 kilomètre d'Argelès, juste après avoir traversé un pont, il y a un virage serré à gauche en descente puis ensuite à droite. Un petit "S" en descente quoi. Et là en débouchant, juste devant moi, tout le côté droit de la piste cyclable s'était effondré et un trou béant était à la place, il y avait un file rouge et blanc pour indiqué le danger, mais seulement autour du trou. Et juste après la piste repasse sur la gauche sous la voie expresse et là j'ai pilé car il y avait un énorme tas de gravats et de boue et seulement une bande de 20cm de large sur la gauche pour passer en vélo. C'est là que je me suis souvenu avoir lu qu'en octobre lors des pluies diluviennes qui ont causé les très grosses inondations à lourdes, j'avais vu que cette voie verte avait subi de gros dégâts! C'était impressionnant de voir ce terrain qui avait glissé. Les photos je les ai prises au retour.

 

Photos col de Tramassel le 11 janvier 2013 063

 

Photos col de Tramassel le 11 janvier 2013 068

 

Une fois à Argelès, j'ai pris la direction de la station de Hautacam. La quantité de voitures était impressionnante et je me demandais comment j'allais faire dans l'ascension avec toutes ces voitures. J'étais d'ailleurs étonné car il s'agit d'une petite station. Heureusement j'ai rapidement vu qu'elles passaient au pied de la montée mais seulement pour aller vers Luz Saint Sauveur qui est plus au sud (stations du Grand Tourmalet, de Luz Ardiden et de Gèdre Gavarnie). Je me suis arrêté pour manger une pâte de fruit. J'avais 45 kilomètres au compteur. Il faisait plutôt bon.

J'ai ensuite entamé l'ascension. Au pied, un panneau indiquait les pistes fermées!! Quoi de mieux pour moi!! C'est une ascension que j'aime bien mais sur laquelle j'avais eu du mal en février 2012 quand je n'étais pas très en jambes. Il y avait forcément de l'appréhension. A chaque fois j'ai l'impression de redécouvrir cette ascension et j'aime y être!!

Le profil est toujours le même, aussi implacable! Le moindre replat se paie cash par une partie très raide à 13% ensuite. La pente moyenne de l'ascension est 8%.

 

Photos col de Tramassel le 11 janvier 2013 009

 

Le début nous met directement dans le vif du sujet. Etant donné que c'est la première sortie en montagne de l'année, je ne voulais pas me mettre dans le rouge. J'avais donc prévu de mouliner le plus possible (même si par le passé je l'ai déjà monté sur le 39 dents jusqu'à tout proche du sommet.

Dans le 3e kilomètre il y a une courte descende de quelques mètres avant que la pente ne remonte brusquement à 12%, c'est là que j'avais prévu de me mettre à mouliner. Sur les premiers kilomètres, j'étais content de voir que je montais bien sur 39-23. Cependant je sentais bien que je ne tiendrai pas là dessus sur toute l'ascension.

Il faisait pas trop froid et j'ai baissé mes jambières. Au début j'ai eu très frais aux jambes mais c'était bien plus agréable pour grimper. Il y avait quelques voitures qui montaient mais sans plus hormis au tout début où une quinzaine de voitures roue dans roue sont passées...

A la petite descente d'une cinquantaine de mètres, j'ai passé le petit plateau au moment d'aborder ce kilomètre indiqué à 10% avec une longue portion à 12% (puisque la fin est à 7%). Cette ascension nous rentre dedans et le cycliste, en face, doit arriver à la dompter du mieux possible, c'est vraiment l'impression que ça donne!! C'était la première fois que je faisais cette ascension avec mon nouveau compteur. J'avais donc le pourcentage de la pente et l'altitude. j'ai pu voir qu'au mètre près, l'altitude était exacte. Et le pourcentage de la pente dépasse très souvent les 12 et 13%!! Seuls 2 kilomètres consécutifs à 6% permettent de "se reposer", le seul truc c'est qu'ils sont placés respectivement à 10 et 9 kilomètres de la station de Hautacam, ça aurait été mieux plus tard dans la montée.

La pente était un peu asphyxiante mais j'aimais être là. Le soleil brillait toujours et la vue sur Argelès et Luz Saint Sauveur en contrebas. Superbe!!

 

Photos col de Tramassel le 11 janvier 2013 012

 

Photos col de Tramassel le 11 janvier 2013 014

 

J'étais content de voir que les jambes tournaient bien. Faut dire qu'en moulinant, il ne peut en être autrement^^ Mais à chaque fois que je me mettais en danseuse c'était pour relancer et, j'étais à l'aise dans cette position. A un moment donné, alors que je traversais les villages de la commune d'Artalens, une voiture de la Poste faisait sa tournée, pendant 2 kilomètres, elle me dépassait et je la repassais quand elle s'arrêtait, ça donnait du rythme^^ jusqu'à ce qu'il finisse sa tournée^^ Chaque portion à 7% permettait de récupérer mais juste après, c'était du 12 ou 13% qui se dressait devant! En passant le panneau sommet à 6 kilomètres, une longue ligne droite à 12% était là. Les jambes l'ont bien sentie^^ J'ai commencé à prendre des photos tout en grimpant dans les 5 derniers kilomètres avant Hautacam. La pente était toujours aussi forte mais, je me sentais un peu mieux.

A 5 kilomètres j'ai passé le fameux virage que je rate à chaque fois dans la descente (la première fois en 2009 j'avais tiré tout droit sur un petit sentier qui monte en face). Je le sais qu'il est bizarre et pourtant je le passe mal à chaque fois, heureusement que ce n'est pas le ravin qu'il y a tout droit^^

A partir de 1200m la neige commence à être présente sur les bords, mais vraiment pas grand chose! A un peu plus de 2 kilomètres de la station, juste avant la barrière canadienne, un long virage a 12% a fait très mal aux jambes!! C'est là que j'avais eu un début de crampe l'an dernier!!

 

Photos col de Tramassel le 11 janvier 2013 017

 

Photos col de Tramassel le 11 janvier 2013 028

 

Photos col de Tramassel le 11 janvier 2013 031

 

Une fois la barrière canadienne passée, la vue est superbe et on sent la fin toute proche!! Quel plaisir de pédaler dans ce décor!! Dans le dernier kilomètre abrité du soleil, la neige était plus abondante sur les bords et même dans un virage la moitié droite de la chaussée était recouverte. La fin fut un régal. Arrivé sur la station de Hautacam, il n'y avait qu'une seule voiture garée. J'ai pris une petite photo puis j'ai directement continué sur le col de Tramassel qui est 1,5 kilomètre à 8% plus haut. Je n'ai pas vu la fin passer!! Je me suis arrêté en haut. J'ai pris des photos et j'ai savouré, j'ai vraiment aimé cette montée 14,5 kilomètres à 8% de moyenne. Il y avait pas mal de voitures garées. Puis ensuite juste avant de repartir j'ai décidé de continuer à grimper sur 500m pour aller jusqu'au bout de la route devant le refuge de Tramassel.

 

Photos col de Tramassel le 11 janvier 2013 032

 

Photos col de Tramassel le 11 janvier 2013 044

 

Photos col de Tramassel le 11 janvier 2013 050

 

Une partie de la station de Hautacam juste en contrebas

 

Photos col de Tramassel le 11 janvier 2013 054

 

En haut il ne faisait pas si froid que ça et je n'ai pas eu besoin de mettre le K-Way pour la descente. je suis resté avec la veste thermique et l'écharpe que j'avais pendant l'ascension. Une fois revenu à Hautacam, je me suis arrêté sur le parking pour admirer le paysage, à côté d'une camionnette. Et là, la conversation s'engage avec le chauffeur de la camionnette. Et nous découvrons que nous nous étions déjà croisé à Bagnères il y a pas mal d'années de cela. Nous avons discuté une grosse demie-heure avant que je ne reparte pour cette descente.

Il faisait un peu froid dans la descente mais c'était supportable. Dans le premier kilomètre de descente dans la partie abritée du soleil, je n'ai vu qu'à la dernière seconde que sur le côté droit il y avait de la neige, je suis passé dessus, ouf! Je garde quelques mauvais souvenirs de mes derniers tours de roue (en ville) sur la neige^^. Je me suis arrêté après 2 kilomètres pour prendre une photo. Puis ensuite au fameux virage que je rate à chaque fois, j'ai enfin compris pourquoi je le rate, la pente est d'un coup plus raide dans la petite courbe qui précède ce virage, ça parait évident à dire comme ça, mais j'ai encore failli le rater^^ Je l'adore ce virage^^

 

Photos col de Tramassel le 11 janvier 2013 061

 

La suite de la descente fut agréable et je suis resté prudent sans dépasser trop souvent les 60 km/h. Hormis, quand je me suis pris une poussière dans l'oeil droit à 50 km/h et que je ne pouvais plus ouvrir l’œil^^

Une fois en bas, la circulation était toujours importante! J'ai rejoint la piste cyclable et c'est reparti pour Lourdes! Alors qu'en haut, j'allais bien, là dans la vallée je me suis rendu compte à quel point j'avais très mal aux jambes! J'avoue que je n'ai pas compris pourquoi... A Lourdes j'avais envie de m'arrêter à la boutique de vélo de Hubert Arbes (ancien équipier de Bernard Hinault), mais le temps que j'avais passé à discuter en haut de la station m'avait retardé, ce sera pour une autre fois). Le retour m'a paru très long avec en prime le vent de face... Mais dans chacune des côtes, je me sentais plutôt pas trop mal (même si j'avais mal aux jambes), en tout cas mieux que sur le plat^^ Décidément...^^

Je ne cache pas que j'étais content de rentrer à la fin de la sortie!

 

Photos col de Tramassel le 11 janvier 2013 071

 

Photos col de Tramassel le 11 janvier 2013 073

 

120 kilomètres pour cette sortie, il n'y a pas à dire ça fait du bien, surtout après le peu de vélo depuis le début de l'année!!
Au total j'ai fait 1700m de D+.


J'ai été content de la façon dont j'ai grimpé là-haut. Maintenant, je vais essayer dans mes prochaines ascensions de mouliner le plus possible plutôt que de tirer des gros braquets comme je l'ai souvent fait par le passé.

Cette ascension au col de Tramassel, c'est toujours un plaisir pour moi. Beaucoup de cyclistes ne l'aiment pas et préfèrent Luz Ardiden, pour moi c'est le contraire! J'aime le paysage et cette ascension raide qui parait interminable et qui passe vite aussi.

Depuis 2009, j'ai pris l'habitude de faire cette ascension 1 fois par an (sauf l'an dernier où je m'étais arrêté à Hautacam et non au col de Tramassel). C'était donc la 5e fois que j'y allais. Et ce qui est curieux c'est que j'ai plutôt tendance à la monter en début d'année depuis 4 ans (août 2009, avril 2010, mars 2011, février 2012 et janvier 2013), l'an prochain ce sera difficile de faire plus tôt^^

C'est une montée que j'aime bien tout comme le col du Soulor mais je n'y vais pas souvent car je n'aime pas rouler dans cette vallée (la partie pour arriver à Lourdes). Depuis 2009 ce n'est que la 11e fois que j'ai remonté cette vallée. Et comme j'ai tendance à y aller en dehors de l'été, c'est une des raisons qui font que je ne suis pas souvent allé au col d'Aubisque, que j'aimerai beaucoup revoir!!

En tout cas lancer l'année 2013 par une ascension hors catégorie, c'est plutôt sympa!!

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 16:52

Bonjour,

 

Hé bien voilà, ça y est l'année 2013 est lancée pour les sorties en montagne!

Après plusieurs de brouillard et avant une grosse semaine de pluie, il a fait un temps splendide aujourd'hui. J'ai décalé et essayé d'avancer au maximum tout ce que j'avais à faire tôt ce matin pour pouvoir aller faire du vélo à partir de la fin de la matinée! Je ne regrette absolument pas!

Pour cette première sortie en montagne de l'année, ça a été 120 kilomètres pour 1700 m de D+ avec la superbe ascension au col de Tramassel (1635m) au dessus de la station de Hautacam. C'était une petite reprise aussi puisque depuis le début de l'année je 'navais fait que 10,5 kilomètres de vélo en ville le 3 janvier (je n'ai pas mis le tableau à jour sur la page d'accueil).

Une journée formidable qui recharge les batteries (ça repose un peu je trouve, sûrement l'esprit^^).

 Je ferai l'article détaillé probablement demain avec les photos!

 

Idris

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 17:31

Voilà un coureur peu connu. Napoléon Paoli est un corse ayant participé aux Tours de France 1919, 1920 et 1921. Il n'en n'a pas fini un seul. Et pourtant je vais parler de lui.

En effet, il s'est illustré dans l'étape Bayonne-Luchon de 1920 par ses mésaventures.

Tout d'abord il a percuté un âne et s'est retrouvé à califourchon sur son dos. L'animal apeuré est parti au galop dans le sens inverse de la course...

Une fois revenu sur son vélo, une pierre s'est détachée de la montagne et l'a assommé. Il avait pris tellement de retard qu'il a franchi le sommet du col du Tourmalet à pied en pleine nuit. Il s'est donc abrité dans une petite cabane et s'est endormi... Il n'a donc pas fini ce Tour de France 1920 pas plus que les deux autres auxquels il a participé.

Cependant ses mésaventures ont marqué l'histoire de ce Tour 1920 dans les Pyrénées.

Partager cet article
Repost0

Mon Blog

  • : Ascensions de grands cols en vélo - cyclotourisme en montagne
  • : Dans ce blog je décris mes ascensions de grands cols en vélo, je mets les profils des cols et je fais part de ma passion du vélo en montagne et de mon expérience.
  • Contact

Qui-Suis-Je?

  • Idris Raossanaly
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!

Compteur kilométrique 2015

 

Au 20 janvier 2015
Kilométrage total   260 km
Vélo urbain   20 km
Vélo en montagne

  209 km

Sorties plates   31 km
Dénivelé positif   3200 m
Mois en cours   260 km

 

Visiteurs uniques

Rechercher

 

photos col de la Pierre Saint Martin le 17 octobre 2009 013

 

 

P1010407

 

 

photos col du Soulor et col des Bordères le 26 av-copie-1

 

 

P1010361.jpg

 

 

photos col du Tourmalet le 12 juin 2010 021

 

 

P1010327

Divers liens

Si vous aimez la littérature et l'écriture, je vous encourage à visiter régulièrement ce site, très bien fait par une personne très sympathique (passionnée de vélo aussi), qui rédige régulièrement des nouvelles :

 

http://richardpatrosso.typepad.com/dndr/