Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 08:39

Bonjour,

 

Juste un petit mot aujourd'hui, pour remercier tous les lecteurs du blog. En effet, hier, les 100 000 visites depuis la création du blog (bientôt 3 ans) ont été dépassées!! C'est toujours sympa et ça fait plaisir!!

 

J'ajoute un petit mot pour rappeler que c'est aujourd'hui la présentation officielle du parcours du Tour de France 2013!! D'après les rumeurs, les Pyrénées seront un peu laissées de côté par rapport aux Alpes et au sud-est. Pour la 100e édition c'est un peu dommage...

Demain je ne pourrai pas mettre d'article car je ne serai pas là, ce sera pour vendredi.

 

Bonne journée

 

Idris

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 15:51

Il y en a des choses à dire sur l'Alpe d'Huez!

On va commencer par dire qu'il s'agit d'une station de ski située dans les Alpes dans le département de l'Isère et culminant à peu près à 1850m d'altitude. Elle fait partie des montées mythiques connues dans le monde entier grâce bien sûr au Tour de France. Bien qu'elle porte moins d'histoire que le col du Tourmalet ou le col du Galibier, cette montée a très rapidement gagné sa place aux côtés des plus grands cols.

Elle a accueilli le Tour de France 27 fois lors du prochain Tour de France en 2013, elle sera grimpée à deux reprises! Elle est connue pour avoir été le théâtre de la première arrivée en altitude de l'histoire du tour de France en 1952 avec une domination écrasante de Fausto Coppi! C'est seulement 24 ans plus tard que l'Alpe d'Huez a été de nouveau au programme du Tour de France! C'est donc à la fin des années 70 et années 80 que sa légende s'est battie. Elle est surnommée la montagne des hollandais car ils viennent en masse sur les pentes de l'Alpe pour supporter les coureurs, c'est même un hollandais qui a racheté un des bars se trouvant là-haut. Ce surnom a été cependant donné pour le côté sportif puisque les coureurs hollandais venant de ce pays plat, y ont triomphé à maintes reprises!! On peut citer Zoetemelk (1976 et 1979), Hennie Kuiper (1977 et 1978), Peter Winnen (1981 et 1983), Steven Rooks (1988) et Gert-Jan Theunisse (1989). Parmi les autres coureurs qui y ont triompher il y a Bernard Hinault en 1986 avec cette fameuse arrivée main dans la main avec Greg Lemond qui gagnera le Tour. Il y aussi Luis Herrera en 1984, Joaquim Agostinho en 1979. Gianni Bugno y a gagné en 1990 et 1991. Ensuite on peut citer les performances boostées (avérées) de Marco Pantani (1995 et 1997), Lance Armstrong (2002 et 2004), Iban Mayo (2003). Plus récemment Franck Schleck (2006), Carlos Sastre (2008) et Pierre Rolland (2011) y ont gagné et ont laissé leur nom à la postérité et à jamais attaché à cette montée mythique.

 

Il s'agit d'une montée difficile mais qui ne fait pas partie des ascensions les plus dures. Elle présente 13,8 kilomètres d'ascension pour une pente moyenne de 7,9% avec 21 virages numérotés dans l'ordre décroissant.

L'avantage de son côté mythique c'est que la route est en excellent état tout le long. Dès le Bourg d'Oisans, pied de l'ascension, la pente se cabre fortement avec un premier kilomètre à 10,5% de moyenne. Très rapidement on sent si on a les jambes ou pas. Le début jusqu'au virage 21 (le premier virage) est assez long car raide et en ligne droite. Ensuite la route continue de s'élever rapidement au dessus de Bourg d'Oisans. il faut par ailleurs signifier que 20 des 21 virages de l'ascension sont entièrement plats, ce qui signifie des pourcentages élevés entre les virages.

Les trois premiers kilomètres sont les plus durs avec une pente moyenne bien supérieure à 10% et avec plusieurs portions à 13%! Les quelques points de vues sur la vallée montrent qu'on s'élève très vite en altitude. Et en se retournant on peut voir à quel point la pente est raide par rapport aux virages qui sont plats.

Les virages s'enchainent ensuite, la route traverse les haPhotos Grenoble 17 au 22 septembre 2012 028meaux de La Garde, Ribot d'en Bas et Ribot d'en Haut. puis vers le milieu de l'ascension au kilomètre 7,5, dans un virage à gauche, on arrive au passage de Saint Ferreol qui offre un beau point de vue sur le massif d'en face et sur la station que l'on voit en haut avec d'abord le village de Huez puis plus haut la station de l'Alpe d'Huez. C'est le seul endroit joli de la montée car pour tout dire, cette ascension est plutôt moche.

A environ 4 kilomètres du sommet, il faut suivre la direction "Itinéraire du Tour de France" car si on va à droite on va vers les pistes de ski. Juste avant la station, il y a quelques centaines de mètres qui paraissent moins raides et qui font du bien. En entrant dans la station de l'Alpe d'Huez, il y a un replat devant le bar L'Indiana mais attention car il reste encore environ 2 kilomètres à grimper! L'avant dernier kilomètre est même très raide avec une longue portion en ligne droite à 9%, il est assez terrible!! Ce n'est que quelques centaines de mètres après avoir passé le panneau du dernier kilomètre que la route devient facile voire même un peu descendante en passant quelques ronds points. Le dernier rond point il faut le prendre à gauche, là il reste 300m en montée pour rejoindre le lieu des arrivées de sétapes sur le Tour de France.

Si on est motivé on peut poursuivre vers le col de Sarenne (1999m) qui sera d'ailleurs inauguré sur le Tour de France en 2013, mais gare à la descente de l'autre côté vers le barrage du Chambon!

Il s'agit d'une montée qui reste difficile tout de même. Pour ma part je l'ai montée le 18 septembre dernier, et j'ai trouvé la montée plutôt moche. certes elle est raide et pour quelqu'un qui aime els pourcentages raides c'est sympa, mais n dehors de l'aspect mythique du lieu, elle n'a que peu d'intérêts... Je pense qu'il s'agit d'une ascension que je ne referai pas même si je repasse dans le coin, mais on ne sait jamais^^

 

Photos Grenoble 17 au 22 septembre 2012 013

 

Photos Grenoble 17 au 22 septembre 2012 017

 

Photos Grenoble 17 au 22 septembre 2012 018

 

Photos Grenoble 17 au 22 septembre 2012 019

 

Photos Grenoble 17 au 22 septembre 2012 021

 

Photos Grenoble 17 au 22 septembre 2012 026

 

Photos Grenoble 17 au 22 septembre 2012 027

 

Photos Grenoble 17 au 22 septembre 2012 030

 

Photos Grenoble 17 au 22 septembre 2012 031

 

Photos Grenoble 17 au 22 septembre 2012 032

 

Photos Grenoble 17 au 22 septembre 2012 035

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 14:30

La Montagne de Lure est un sommet culminant à 1826m d'altitude et se situant dans le département des Alpes de Haute Provence.

Ce massif se trouve non loind e celui du Mont Ventoux qui est plus à l'ouest. La Montagne de Lure est considérée comme le cousin du Mont Ventoux en raison de sa ressemblance. En effet, comme pour le Ventoux, son sommet est dégagé d'arbre et laisse apparaitre la montagne de la même couleur que la rocaille du Mont Ventoux. De plus, de forts vents balayent régulièrement le sommet. Il s'agit également d'une des rares montées hautes de la Provence avec le Mont Ventoux. Sur cette montagne, il y a également des loups.

L'ascension a été au programme de Paris Nice en 2009 avec une victoire de Contador.

La route relie Saint Etienne les Orgues à Valbelle. Pour ma part j'ai effectué l'ascension par Saint Etienne les Orgues.

Par ce versant l'ascension est longue de 18,1 kilomètres. Le panneau indique que le sommet c'est le Pas de La Graille alors qu'en réalité le Pas de la Graille est un col situé à 5 kilomètres du sommet par l'autre versant.

Les 16,5 premiers kilomètres sont à 6,4% de moyenne avant que la fin ne soit plus facile.

 

Le tout début de l'ascension se fait sur des pentes aux alentours de 9% avant d'aborder plusieurs kilomètres réguliers entre 5 et 6%.

Toute cette première partie se fait à travers la forêt. Il faut préciser aussi que le macadam n'est pas de super bonne qualité et accroche beaucoup ce qui rend l'effort à produire plus important.

En approchant la moitié de l'ascension, il va y avoir la rampe la plus difficile de la montée avec 7 kilomètres à presque 8% de moyenne dont des kilomètres à plus de 9%.

La route serpente dans la forêt avec surtout des grandes courbes et peu de lacets.

A 4 kilomètres du sommet, on quitte la forêt pour avoir une belle vue. La route devient très étroite et en mauvais état. Après une grande courbe à droite, on arrive sur la fin de l'ascension qui est plus facile sur une pente à moins de 5%.

La route débouche ensuite à 1740m le point haut de la route. De là haut la vue est certes magnifique mais pour vraiment en profiter il vaut mieux monter complètement en haut jusqu'au signal de Lure à 1826m qui se trouve au niveau des antennes. Pour y accéder il faut donc grimper sur la piste. C'est des gravillons et de la caillasse sur 1,5 kilomètres mais en haut la vue est géniale tout simplement!! Une pure merveille. On peut voir els Alpes de Haute Provence, le Mont Ventoux et les alentours. C'est magnifique et on sent en plus le milieu sauvage de l'endroit et ce calme aussi!!

 

Photos Montagne de Lure le 18 août 2012 019

 

Photos Montagne de Lure le 18 août 2012 020

 

Photos Montagne de Lure le 18 août 2012 022

 

Photos Montagne de Lure le 18 août 2012 032

 

Photos Montagne de Lure le 18 août 2012 034

 

Photos Montagne de Lure le 18 août 2012 036

 

Le Mont Ventoux :

 

Photos Montagne de Lure le 18 août 2012 064

 

 

 

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 09:23

Lagarde d'Apt est une commune du département de Vaucluse située non loin de Apt et qui se trouve sur le Plateau de Vaucluse.

Le hameau se situe à environ 1100m d'altitude. On peut y accéder par plusieurs routes : par Rustrel, par Saint Saturnin d'Apt, par Sault.

Pour ma part je l'ai monté par Rustrel. La route offre une belle montée de 12 kilomètres à 6,3% de moyenne ce qui n'est pas mal du tout par rapport aux autres montées de la région (en dehors du Mont Ventoux bien sûr!).

La pente est régulière presque tout le long aux alentours de 7%. La route monte en grandes courbes essentiellement, tantôt à découvert avec une belle vue, tantôt dans la forêt. Plusieurs sont virages sont raides et notamment un virage dans la première partie qui est à 13%!!

Les deux derniers kilomètres sont moins durs avec les dernières centaines de mètres pratiquement plates. On passe d'abord devant un bar avant d'arriver au hameau de Lagarde d'Apt.

La montée bien que pas si facile que ça quand il fait chaud où quand on est fatigué, est très agréable. La route est calme, peu fréquentée et pas en trop mauvais état. Une aussi longue montée dans le coin c'est rare.

Au sommet, on se trouve tout près du signal de Saint Pierre (1256m) qui est le point culminant du Plateau de Vaucluse. De là, on peut également accéder à l'observatoire Sirène.

Pour rejoindre Sault il y a d'abord quelques kilomètres de plat au sommet avant d'entamer la descente. Une descente qui s'avère très irrégulière entre portions très raides et celles presque plates.

La vue sur Sault sur la fin de la descente est rvaiment sympa!

Il s'agit d'une montée que je referai si je repasse dans le coin.

 

Photos Lagarde d'Apt le 11 août 2012 025

 

Photos Lagarde d'Apt le 11 août 2012 027

 

Photos Lagarde d'Apt le 11 août 2012 029

 

Photos Lagarde d'Apt le 11 août 2012 030

 

Vue depuis les kilomètres de plat en haut :

 

Photos Lagarde d'Apt le 11 août 2012 031

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 14:49

Le col des 4 chemins est un du département de Vaucluse culminant à 644m d'altitude. il se situe entre Rustrel, Viens et Banon (qui n'est pas tout proche). Il s'agit d'un très beau col qui offre un joli point de vue sur les Alpes de Haute Provence sur les 3 kilomètres allant à Viens. Rien que pour ça c'est très agréable, en plus la route est peu passante!

Entre Viens et le sommet il y a juste 3 kilomètres de quasi plat. Juste un tout petit faux plat sur 1 kilomètre et c'est tout. De là, la route est jolie.

En venant de Banon qui est à une vingtaine de kilomètre, la route est irrégulière avec des portions plates assez longues mais aussi quelques kilomètres à faible pente (si mes souvenirs sont bons, ça n'excède pas les 5%).

La vraie montée qui est très agréable c'est celle en partant de Rustrel!

Pour arriver à Rustreld éjà, la route est rvaiment sympa!! Le début d ela montée se situe alors qu'on longe le Colorado Provençal, bref, un très bel endroit!

La montée est longue d'environ 6 à 7 kilomètres. au début la route est plutôt en ligne droit sur quelques kilomètres sur une pente régulière à environ 4%. Ensuite alors que l'on passe plus sur des courbes, la pente augmente légèrement mais sans être trop raide.

On arrive ensuite à une bifurcation (Viens vers la droite et Banon à gauche), là il faut donc prendre à droite et il ne reste plus que 2 kilomètres (même pas) jusqu'au col des 4 Chemins. Ces deux dernier skilomètres sont très faciles avec juste une courte portion raide.

Les deux fois où j'ai fait la montée par Rustrel (la deuxième fois je suis allé vers banon au carrefour à 2 km du sommet), j'ai vraiment apprécié la montée! Elle est calme, peu fréquentée, jolie. Cependant, je préfère tout de même les pentes un peu plus raides.

 

Photos Lagarde d'Apt le 11 août 2012 008

 

Photos Lagarde d'Apt le 11 août 2012 013

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 10:50

Le col des 3 Termes est un petit col du Vaucluse culminant à 574m d'altitude. Il se situe dans le Plateau de Vaucluse au dessus de Gordes qui fait partie des plus beaux villages de France.

J'ai accédé au col des 3 Termes après avoir grimpé jusqu'à Murs (village situé à 5 km du sommet du col de Murs). Les 5 kilomètres de montée jusqu'à Murs présentent d'abord une pente aux alentours de 5 à 6% avant d'avoir une bonne portion raide à 9%. Les deux kilomètres avant le village sont moins durs (7%) et offrent une vue sympa.

A partir de Murs, le plus dur est fait! Il faut bifurquer à gauche en direction de Gordes qui est à 10 kilomètres.

A partir de la bifurcation la route descend un peu pendant quelques kilomètres puis remonte en faux plat montant jusqu'à une bifurcation où il faut tourner à droite. A partir de là il reste 2,5 kilomètres avant le col des 3 Termes. Il y a un raidillon à plus de 10% à attaquer avant que la route n'alterne entre courtes descentes et courtes montées jusqu'à une autre bifurcation qui est en fait le col des 3 Termes.

En venant de Gordes il faut d'abord monter la côte de Sénanque qui n'est pas très longue avant de poursuivre pendant 3 kilomètres un peu plus raides jusqu'au col des 3 Termes, cependant je ne sais pas du tout quels sont exactement les pourcentages.

 

Photos col de Murs, des 3 Termes, Gordes le 9 juin 2012 009

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 20:29

Le col de Fontaube est encore un de ces petits cols du Vaucluse que je cécris depuis quelques jours. C'est le voisin inséparable du col des Aires (640m). Le col de Fontaube culmine à 655m d'altitude et se situe au nord du Mont Ventoux.

On y accède soit par la vallée du Toulourenc via le col des Aires soit par la vallée de l'Ouvèze (à vérifier) via Eygaliers. Pour ma part je l'ai monté en venant de la vallée du Toulourenc. Il y a donc d'abord l'ascension du col des Aires qui est courte et pas trop dure. Ensuite, ma foi, que puis-je dire d'autre si ce n'est que depuis le col des Aires il n'y a plus que 3,5km de plat (courtes descentes suivies de courtes montées) pour rejoindre le col de Fontaube.

Par Eygaliers d'après ce que je sais, il n'y a que 5 kilomètres en lacets, pas très raides pour rejoindre le sommet.

 

Photos col des Aires, col de Fontaube le 26 mai 2012 028

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 19:14

Le col des Aires est un petit col situé dans le département de Vaucluse au dessus de la vallée du Toulourenc, le long de la face nord du Mont Ventoux. Le col culmine à 640m d'altitude. Il s'agit d'un petit col dont l'intérêt réside dans le panorama qu'il offre sur le Mont Ventoux qui est magnifique par ce côté. Il relie donc la vallée du Toulourenc au col de Fontaube puis à la vallée de l'Ouvèze.

La montée par la vallée du Toulourenc est longue de seulement 4 kilomètres. La pente n'est pas raide hormis quelques centaines de mètres au début. La suite comprend également quelques replats.

C'est pas grand chose mais c'est tout ce que je pouvais dire à propos de ce petit col.

 

Photos col des Aires, col de Fontaube le 26 mai 2012 016

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 19:19

Le collet de Reilhane est une petite ascension qui se situe dans le département de Vaucluse et qui culmine à 755m d'altitude. Le sommet se situe au niveau du village de Aurel à environ 5 kilomètres au nord de Sault.

Il n'y a véritablement qu'une seule montée, par le nord. En effet en venant de Sault par le sud, la route est quasiment plate. Au nord la montée commence à Montbrun les Bains. Pour ma part je l'ai monté deux fois en venant de la vallée du Toulourenc. J'ai donc rejoint la route environ 1 kilomètre au sud de Montbrun, pile au moment où la route se met à monter pour 6 kilomètres.

Le début de la montée se fait dans des gorges. Le paysage est sympa mais si il y a du vent ça devient vite très usant. Le pourcentage n'est pas très raide, la plupart du temps aux alentours de 6% même si il y a des longs passages à plus de 8 ou 9%. La route est plutôt en courbes et lignes droites.

La fin avec la vue sur le village d'Aurel est vraiment sympa en vélo. Cependant, pour ma part les deux fois où je l'ai monté (certes en fin de parcours), j'y avais bien souffert...

 

Photos tour du Ventoux le 17 mai 2012 094

 

Photos tour du Ventoux le 17 mai 2012 095

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 15:06

L'hiver continu d'approcher, les températures continuent de chuter progressivement, des nuages menaçant et donc pas de soleil... Pas super engageant pour aller faire une grande sortie en montagne... Du coup ça a été une petite sortie pour se reposer un peu.

A l'origine, j'avais plutôt penser à faire un enchainement col d'Aspin et Hourquette d'Ancizan avec éventuellement le col de Peyresourde au milieu.

Cependant, mes dernières journées en vadrouille m'ont un peu fatigué suite à quelques veillées successives et des levés plutôt très tôt. Du coup ce matin, je ne me suis pas levé très tôt... Je suis parti vers 10h45, c'est dire... Le ciel était menaçant mais je misais sur un éclaicissement dans la journée.

Il faisait 17°C quand je suis parti mais la température ne cessait de baisser. Ce n'était pas encourageant pour faire une grande sortie et pour forcer...

Du coup j'ai transformé la sortie en petite sortie pour tourner les jambes avec uniquement le col d'Aspin au programme...

 

Les montagnes masquées par les nuages :

 

Photos col d'Aspin le 13 octobre 2012 001

 

J'ai tranquillement remonté la vallée de Campan. Je pense que mes jambes n'étaient pas si mal que ça... Dans la montée de 1,2 km avant Campan, j'ai du me frayer un petit passage au milieu de quelques brebis qui s'amusaient sur la route. La montée jusqu'à Sainte Marie de Campan s'est faite sans soucis. Une fois au pied de l'ascension du col d'Aspin, j'avais plutôt froid, j'ai donc gardé ma veste thermique fermée. J'ai mangé une pâte de fruit et c'est parti tranquillement. Vu que je ne me mettais pas dans le rouge j'avais l'impression de me balader tranquillement. Plus je montais et plus la température baissait... En regardant les nuages je me doutais qu'au sommet du col d'Aspin ce serait bon, je serai juste sous les nuages. J'ai un peu hésité à aller plutôt à la Hourquette d'Ancizan mais je n'étais pas sûr que le sommet soit sous les nuages encore...

 

Photos col d'Aspin le 13 octobre 2012 003

 

Photos col d'Aspin le 13 octobre 2012 005

 

Je ne voyais pas le temps passer dans l'ascension. C'était sympa. Après Payolle, dans les 5 derniers kilomètres plus raides, je me sentais vraiment bien sur le vélo, les jambes allaient bien. Mais le froid me faisait rester tranquille^^. A environ 3 kilomètres du sommet, il y avait quelques vaches sur la route.

 

Payolle :

 

Photos col d'Aspin le 13 octobre 2012 006

 

Photos col d'Aspin le 13 octobre 2012 009

 

Photos col d'Aspin le 13 octobre 2012 010

 

Et c'est donc sans aucune fatigue ni transpiration que je suis arrivé au sommet du col d'Aspin. C'est toujours sympa d'être là-haut. Dommage pour la vue car le Pic du Midi et tous els autres sommets étaient masqués par les nuages mais j'étais bien content qu'il ne pleuve pas!! La fin de l'ascension s'est effectuée sur route très mouillée.

 

Photos col d'Aspin le 13 octobre 2012 012

 

Le traditionnel point de vue sur le Pic du Midi :

 

Photos col d'Aspin le 13 octobre 2012 013

 

Côté Arreau :

 

Photos col d'Aspin le 13 octobre 2012 015

 

En haut, j'ai pris quelques photos, un peu discuter avec deux dames italiennes puis je me suis préparé pour redescendre. Il faisait 8°C là-haut! Heureusement j'avais été prévoyant, j'avais mon écharpe dans le sac ainsi que mes gants longs avec les sous gants. j'ai donc enlevé mes mitaines pour mettre les gants longs. Et j'ai bien fait!! Car dans la descente il n'a pas fait chaud!! C'était assez pénible, j'avais envie d'être déjà dans la plaine... J'ai fait la descente très tranquillement à cause du froid mais aussi à cause de la présence de brebis et de vaches sur la route en sortie de virage...

Une foid redescendu sur Sainte Marie de Campan, je ne sentais pas vraiment qu'il faisait plus chaud... Pour le retour j'ai pédalé assez fort afin de rentrer vite et de me tenir chaud aussi^^

En passant au village de Asté, un faisan a décollé du bord de la route et à manqué de me rentrer dans le casque, heureusement pour lui que je l'ai esquivé d'un mouvement de tête...

 

Au final donc, je suis rentré en pleine forme plutôt, 90 kilomètres au compteur avec le col d'Aspin que j'ai grimpé pour la 21e fois. Espérons que dans les prochaines semaines il fasse beau pour pouvoir refaire de belles sorties!!

J'ai rarement fait des récits aussi courts je dois dire^^

Partager cet article
Repost0

Mon Blog

  • : Ascensions de grands cols en vélo - cyclotourisme en montagne
  • : Dans ce blog je décris mes ascensions de grands cols en vélo, je mets les profils des cols et je fais part de ma passion du vélo en montagne et de mon expérience.
  • Contact

Qui-Suis-Je?

  • Idris Raossanaly
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!

Compteur kilométrique 2015

 

Au 20 janvier 2015
Kilométrage total   260 km
Vélo urbain   20 km
Vélo en montagne

  209 km

Sorties plates   31 km
Dénivelé positif   3200 m
Mois en cours   260 km

 

Visiteurs uniques

Rechercher

 

photos col de la Pierre Saint Martin le 17 octobre 2009 013

 

 

P1010407

 

 

photos col du Soulor et col des Bordères le 26 av-copie-1

 

 

P1010361.jpg

 

 

photos col du Tourmalet le 12 juin 2010 021

 

 

P1010327

Divers liens

Si vous aimez la littérature et l'écriture, je vous encourage à visiter régulièrement ce site, très bien fait par une personne très sympathique (passionnée de vélo aussi), qui rédige régulièrement des nouvelles :

 

http://richardpatrosso.typepad.com/dndr/