Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 13:53

 

Et bien voilà. En juillet l'an passé, lorsque j'avais monté le Mont Ventoux par Bédoin, j'étais loin de penser que 8 mois plus tard je repasserai en vélo sur ses pentes. A l'époque, rien que de le voir et de passer sur ces routes mythiques ça avait été quelque chose! En revanche, la facilité avec laquelle je l'avais monté m'avait laissé perplexe...

Aujourd'hui donc, j'ai de nouveau rendu visite au Géant de Provence! Après le versant le plus difficile l'an passé, j'y suis allé par le moins difficile cette année. Apt, là où je réside en ce moment, étant plus proche de Sault. Cependant je dois dire que le Ventoux reste le Ventoux quelque soit son versant. Surtout que pour rejoindre Sault depuis Apt, il faut se coltiner les Plateaux du Vaucluse. Rien d'insurmontable, les pourcentages ne sont pas excessifs mais la longueur de la pente est usante et entame un peu le moral. Surtout qu'aujourd'hui, je découvrais quelque peu la route. Déjà en quittant Apt, un panneau indique Sault à 31km puis 4km plus loin, un autre panneau indique Sault à 32km! Et c'est bien ce deuxième panneau qui donne la juste indication! Il y a 36km entre Apt et Sault.

En quittant Apt donc, il faut aller jusqu'à Saturnin les Apt à environ 8km de là. Sur le moment je ne me rendais pas compte que ça montait et du coup je m'inquiétais de mes jambes quand je voyais que sur cette route apparemment plate j'étais obligé de forcer pour conserver de la vitesse. C'est au retour que je me suis rendu compte à quel point ça descendait (et donc à quel point ça montait à l'aller). Une fois à Saturnin les Apt, c'est parti pour la véritable ascension du Plateau du Vaucluse. Et ça m'a paru bien long. A partir de là il y a 14km de montée et environ 6km de faux plat. Les 14km de montée sont entrecoupés d'1km de plat. Les pourcentages n'excèdent pas les 6% et la pente est plutôt régulière à 5% environ. Le paysage est vraiment magnifique, ces routes bordées de pins donnent une ambiance que j'ai déjà ressentie lorsque j'avais pédalé en Charente Maritime du côté de Royan où quand j'avais traversé les Landes. Bref, un régal!! A un moment, un renard a traversé la route juste devant moi. Le matin il n'y avait presque personne sur cette route, c'était du pur bonheur. Les jambes étaient moyennes, et je ne cherchais pas à avoir un bon rythme, j'étais plutôt en mode économie car je ne savais pas ce que j'allais faire si j'avais les jambes encore une fois au sommet du Mont Ventoux. Toujours dans cette montée des Plateaux du Vaucluse, le paysage est devenu impressionnant avec la route à flanc de falaise, et un pont qui passe au dessus d'un grand défilé. Je montais tranquillement mais au bout d'un moment malgré la beauté du paysage je commençais à trouver le temps long car ça semblait interminable et le fait de se dire que depuis tout ce temps on grimpe uniquement pour ensuite redescendre sur le pied du Mont Ventoux, ça enlève de la motivation... Après avoir passé le château de Javon, ce sont les faux plats qui commencent. Là dans un virage à gauche, le Ventoux se dévoile devant nous, majestueux et tellement lointain! Le sommet des Plateaux du Vaucluse est à environ 850m d'altitude (Apt est à moins de 300m il me semble). Puis ensuite à partir du village de Saint Jean, ça commence à descendre tranquillement jusqu'à Sault, 6km plus loin. Dans Sault il faut monter durant quelques centaines de mètres avant que la route ne descende pendant 1km. Forte descente puisque sans un seul coup de pédale j'ai atteint les 60km/h.

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 001

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 002

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 004

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 006

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 007

 

La montée du Ventoux pouvait commencer. 26km à partir de Sault. Les 20 premiers kilomètres jusqu'au Chalet Reynard sont assez roulant avec une pente globalement aux alentours de 5 à 6% et même 2km presque plats juste avant le Chalet. A partir du Chalet, alors que la route de Bédoin a rejoint celle de Sault, il reste un peu plus de 6km à environ 7,7% de moyenne dans un décor lunaire plein de caillasse et entièrement à découvert.

Au début de la montée, la route passe au milieu de champs de lavande, c'est assez sympa, c'était roulant et j'ai pu prendre des tas de photos tout en roulant. Le temps de manger un peu aussi, ça a fait 2km qui sont passés sans que je les vois. A un moment donné, un panneau indique le Mont Ventoux fermé après le Chalet Reynard...là je me suis dit que je n'ai quand même pas fait tout ça pour arriver devant une barrière. Bref j'étais déjà décidé à passer la barrière coûte que coûte.

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 008

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 009

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 012

 

La route n'est pas en super état et est plutôt étroite mais vu le peu de circulation c'est un régal! Après environ 13,5km d'ascension, le panorama se dévoile et la vue sur le Lubéron est vraiment magnifique. Les jambes n'étaient pas trop trop mauvaises, je m'en sortais pas mal. Juste avant le Chalet Reynard c'est devenu quasi plat. Une fois au Chalet j'ai pris la route qui monte de Bédoin. Il reste donc 6,5km. Et là je ne vois pas de barrière donc j'étais content. Je continue de grimper, ça commence à devenir dur. Le soleil ne chauffe pas comme j'aurais voulu et un voile de nuages empêche d'avoir un grand panorama. De plus le vent commence à souffler pas mal et garder une trajectoire homogène devient un peu compliqué. A 5km du sommet environ, une barrière empêche de passer juste après un point de retournement, du coup je suis passé dans la caillasse de l'autre côté d'une barrière qui longe la route sur cette portion. 30m de caillasse plus loin et je suis de l'autre côté de la barrière. Plus de voiture, tranquille. Beaucoup de gens qui montent à pied du coup. Là les jambes commencent à faire mal et je sens la faim qui me tenaille depuis la montée des Plateaux du Vaucluse... A 3km du sommet je décide de me mettre à mouliner. Quelques petites plaques de neige aux bords de la route sont encore visibles.

Là d'un seul coup j'ai vraiment du mal. Pourtant sur tout le début du parcours, dans les Plateaux du Vaucluse et le début de l'ascension du Ventoux, je n'étais pas en difficulté même si les jambes n'étaient pas géniales, en tout cas je ne pensais pas me retrouver d'un coup dans une telle difficulté. Il est vrai que j'étais conscient de ne pas avoir mangé régulièrement durant la sortie mais je là ce n'était pas la fringale. Malgré le coup de moins bien 'jarrivais quand même à prendre des photos tout en roulant.

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 013

 

Le vent s'est mis à souffler assez fortement à 2km du sommet. Je suis passé devant la stèle de Tom Simpson encore enneigée. Quelques mètres plus des randonneurs à pied m'ont encouragé, ça redonne un petit coup de boost mais les derniers kilomètres paraissent interminables. Le gros avantage c'est qu'il n'y a pas de voiture et on peut se mettre où on veut sur la chaussée. A environ 1km du sommet je passe au col des Tempêtes, rapide coup d'oeil sur le panorama de l'autre, je ne m'y suis pas arrêté, j'allais le faire dans la descente. Juste après le col, deux cyclistes m'ont dépassé. J'ai un tout petit mieux géré le dernier kilomètre. Là le vent s'est mis à souffler de plus belle, c'était dur de garder une trajectoire. Le dernier virage monstrueux et très raide a fait mal aux jambes mais je 'lai mieux passé que ce que je pensais. Ouf ça y est c'est le sommet!

La vue depuis le sommet n'est pas top en raison des nuages de plus en plus nombreux. Contrairement à l'an passé, là il était impossible d'apercevoir les Alpes au loin. Je suis arrivé quelques secondes derrière les deux cyclistes qui m'ont dépassé et quelques secondes devant un autre cycliste. Nous étions 4 au sommet et nous avons un peu discuté.

 

Copie de Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 015

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 014

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 016

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 017

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 018

 

J'ai pris quelques photos puis j'ai commencé à songer à la descente. J'avais un peu faim mais je souhaitais manger mon repas que j'avais emporté en bas si possible au sommet des Plateaux du Vaucluse, histoire de finir d'abord tous les kilomètres de montée qu'il me reste.

Dans la descente j'ai choisi la prudence. Je n'ai absolument pas envie de prendre des risques et de risquer une nouvelle blessure.

Je me suis arrêté au col des Tempêtes pour prendre des photos du paysage et là en repartant, je constate que ma roue arrière frotte contre quelque chose. Elle était presque bloquée. Je suis resté de longues minutes à chercher à quel niveau ça frottait. Impossible de trouver. Là je me suis posé des questions...je venais de faire seulement 1km de descente du Mont Ventoux, j'étais à 63km encore de Apt avec les Plateaux du Vaucluse à remonter... Je ne trouvais pas la solution pour la roue, j'ai décidé de reprendre la descente comme ça et de continuer avec ce frottement. Mais après quelques mètres, il y a eu une grosse vibration et visiblement ce qui bloquait la roue est parti. Lorsque je me suis arrêté devant la stèle de Tom Simpson quelques mètres plus loin, c'était rentré dans l'ordre! Ouf! J'ai continué la descente, le vent soufflait toujours... Je suis repassé dans la caillasse pour contourner la barrière et j'ai rejoint à pleine vitesse le Chalet Reynard et je me suis engouffré sur la route vers Sault. Là la pente est moins prononcée, le vent soufflait toujours, la route était en mauvais état, je suis donc resté la plupart du temps en roue libre car les jambes se faisaient sentir également. Résultat, j'ai rarement dépassé les 40km/h dans cette portion. La descente m'a paru un peu longue car je n'aime pas trop les descentes, de plus avec le vent et les nombreuses ornières, je sentais que j'étais tendu sur le vélo et les freins et je commençais à avoir mal aux épaules.

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 022

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 023

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 024

 

La stèle de Tom Simpson :

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 026

 

Vue depuis le belvédère dans la descente vers Sault :

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 030

 

A 1km de Sault il faut remonter jusqu'au village et là, ce kilomètre m'a fait mal aux jambes, il était plus raide que ce que je pensais. Je pense qu'il devait être pas loin des 8%. Une fois à Sault, la traversée se fait plutôt en descente jusqu'à reprendre la direction de Saint Jean. C'est parti pour le retour sur les Plateaux du Vaucluse, le vent continuait de souffler mais un peu moins fort, mais toujours de face ou de côté. A mon grand soulagement les 6 à 7km environ jusqu'au sommet des Plateaux sont moins raides que ce que je craignais et je les ai passés plutôt facilement. Mais alors que je repassais le grand plateau avant une portion de plat...comme au col du Soulor fin février, ma chaine déraille. Décidément aujourd'hui je ne suis pas très chanceux. Je m'arrête pour la remettre en place. Il me reste encore 29km jusqu'à Apt, je finis le faux plat pendant 2km avant de m'arrêter pour manger avec la vue sur le Ventoux. Je me suis arrêté 10min au total et je suis reparti. Je suis descendu tranquillement jusqu'à Saturnin les Apt pendant 18km. Le paysage est sublime malheureusement je n'avais presque plus de batterie sur l'appareil photo, du coup je ne me suis pas arrêté pour prendre beaucoup de photos.

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 031

 

Château de Javon situé pas loin du sommet du Plateau du Vaucluse :

 

Photos Mont Ventoux le 24 mars 2012 032

 

Une fois à Saint Saturnin il me restait environ 8km jusqu'à Apt. C'est là que je me suis rendu compte que à l'aller c'était normal que je galérais car ça montait pas mal. Là dans le sens de la descente j'étais facilement à 40km/h. Il fallait pédaler bien sûr car ça restait un faux plat mais voilà qui me rassurait.

Je suis rentré avec quand même de bonnes douleurs aux jambes.

J'ai fait 126,5km pour cette sortie avec ascension des Plateaux du Vaucluse et du Mont Ventoux. Maintenant il n'y a plus que le versant par Malaucène que je ne connais pas encore (uniquement fait dans le sens de la descente).

C'était donc la sortie de base. Si je veux faire une plus grosse sortie avec le Ventoux, il faudra donc que je fasse au moins 130km. Cette sortie m'a permis de découvrir la route pour rejoindre le Ventoux. Cependant je ne peux m'empêcher d'être déçu et un peu frustré de ne pas avoir eu de meilleures jambes car mon objectif plus tard est de réussir un enchainement de deux ascensions du Ventoux.

Au moins maintenant je connais la route et je sais comment je peux gérer la première ascension pour m'économiser.

Il n'y a plus qu'à espérer qu'il fasse beau samedi prochain!

Partager cet article
Repost0
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 17:03

Bonjour,

 

Voilà, j'ai fait ma première sortie en vélo dans le Vaucluse de ma période de stage! Et bien entendu je suis allé du côté du Mont Ventoux! J'ai monté les Plateaux du Vaucluse en avant première, un peu usant et long même si ce n'est pas hyper raide. Et ensuite j'ai donc fait l'ascension du Mont Ventoux par Sault. Les jambes étaient moyennes. J'espère que la semaine prochaine ça ira mieux, histoire que je puisse envisager un enchainement!

En tout cas 126.5 km pour aujourd'hui!

Je ferai unr ésumé détaillé demain avec des photos!

 

Idris

Partager cet article
Repost0
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 20:00

Voilà, ça faisait longtemps que je n'avais pas mis d'article sur le blog...

Cette dernière semaine a été des plus chargées et pas très reposante. De ce fait, je n'ai pas pris le temps de mettre d'article. Pour ce week end c'est pas beaucoup mieux puisque c'est en coup de vent que je passe.

J'ai terminé mes cours et mes exams à Auch et là c'est donc le déménagement. J'ai quitté Auch ce matin, retour dans les Hautes Pyrénées cet aprem et après des transferts de bagages, la voiture est enfin p^rte (plus que les vélos à charger!) pour partir demain.......dans le Vaucluse, là où je vais passer 15 semaines pour mon stage de fin d'études. Bien évidemment, l'attrait en dehors du stage, c'est le Mont Ventoux! Je serai très exactement à Apt à 30km du pied du Mont Ventoux, de quoi envisager des week end plutôt sur le vélo et plutôt en montée! Durant cette période je n'aurai pas besoin de travailler les week end et je compte bien en profiter pour rattraper quelques peu le temps libre perdu depuis le début de l'année universitaire.

Je pars avec 2 vélos, l'inusable et jeune retraité des montagnes, mon vieux VTC qui me servira pour me déplacer en ville car il n'y a pas beaucoup d'endroits pour attacher les vélos ce qui est un peu risqué pour le 2e vélo que je prends, c'est à dire le VTC Ridgeback, tout récemment entré dans la famille. Il me servira bien sûr pour mes grandes sorties du week end! Et bien sûr, pour la dernière, j'irai faire un tour au Ventoux avec le vieux VTC histoire que son histoire en montagne se termine sur une belle ascension! (décidément je suis nostalgique du temps où je grimpais sur ce vieux VTC....ça aurait pu continuer longtemps sans cette chute en novembre dernier....).

Voilà pour les quelques nouvelles. Je n'aurai pas internet à l'appart mais je pense pouvoir me rendre régulièrement dans un cyber.

 

Idris

Partager cet article
Repost0
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 09:35

Voilà, mon premier et dernier week end que je passe en entier dans les Hautes Pyrénées. En effet, je ne travaille plus les week end depuis début mars afin de pouvoir préparer au mieux les derniers partiels et oraux ainsi que le déménagement du prochain week end pour partir dans le Vaucluse (84) jusqu'à fin juin pour mon stage.

J'avais envie d'aller à Peyragudes. Mais une sortie là bas m'aurait obligé à me lever tôt pour prendre le train jusqu'à Lannemezan avant de pédaler jusquà Arreau, de faire l'ascension jusqu'à la station de Peyragudes (au-dessus du col de Peyresourde) puis de rentrer par la traversée des Baronnies par le col de Coupe et le col des Palomières entre autres. Cela faisait un parcours d'environ 125km. Le seul soucis était le manque de temps et tout ce que j'avais à faire pour préparer le prochain départ. De fait, j'ai décidé de changer de programme et de ne partir que la matinée. J'ai vu que le col d'Aspin était ouvert. J'ai donc décidé d'aller le faire découvrir à mon nouveau VTC!

Après un petit réglage du dérailleur avant, je me suis préparé et je suis parti. La veille j'avais parcouru environ 40km en allant en ville et j'avais senti que les jambes étaient bonnes. Par contre sur la fin j'ai pris une portière d'une voiture (une dame qui a ouvert sa portière au moment où j'arrivais) et de ce fait, j'ai une douleur au poignet droit.

Rien de grave sur le moment cependant.

Le matin en partant, un léger voile de nuages masquait les montagnes et empêchait le soleil de chauffer comme d'habitude...

Je suis parti et dès le départ je sentais que j'avais de bonnes jambes. C'était plutôt agréable. Un léger vent de face soufflait mais rien de bien méchant. Et toujours cette joie de pédaler sur le Ridgeback! En arrivant sur les deux petites bosses avant Bagnères de Bigorre, les jambes étaient bonnes et je me suis surpris à les monter sur la plaque en changeant juste un seul pignon. J'allais aussi vite dans la montée que sur le plat! Un vrai régal.

Pareil un peu plus loin, juste avant Campan, dans une montée d'1,2km, là aussi, je suis monté sur la plaque sans aucun soucis. J'ai quand même évité de me mettre en surégime. Un cycliste avec un vélo de route m'a rattrapé sur la fin et je n'ai pas pu m'empêcher de faire l'effort pour tenir sa roue, je suis resté tout le reste de la montée environ 10m derrière lui sans trop de soucis.

Plus loin à la sortie de Campan alors qu'il reste 5,5km avec de belles montées pour rejoindre Sainte Marie de Campan, j'ai rattrapé un autre cycliste sur un vélo de route. Je passais toujours les montées sans soucis et à un moment je me suis retourné et le cycliste en question s'accrochait dans ma roue. C'est pas que je ne voulais pas l'abriter mais c'est toujours dérangeant d'avoir quelqu'un sur le porte bagage qui ne prend pas de relais quand même. Du coup dans la montée suivante j'ai accéléré et pareil sur les 2 autres montées qui suivaient avant d eme retourner et de voir qu'il avait explosé. Je sentais quand m^mee que je roulais un peu vite et que j'allais me griller pour la montée du col d'Aspin. Mais je prenais grand plaisir à rouler sur la plaque à un bon rythme sur cette portion.

Une fois à Sainte Marie de Campan, j'ai attaqué le col d'Aspin. Toujours pareil, les 8 premiers kilomètres pas très très raides avant les 5 derniers après Payolle qui sont beaucoup plus raides.

J'ai plutôt bien roulé sur cette première partie. Et dans le kilomètre comportant 2 portions raides à 2km de Payolle, j'ai pu passer sans trop de soucis sur le 38. C'était plutôt sympa. Les premières plaques de neige se trouvaient à La Séoube à  environ 900m d'altitude. Je me suis dit que ce serait sympa au sommet du col pour prendre des photos avec beaucoup de neige! Contrairement à d'habitude, je surveillais l'heure car j'avais promis à mes parents de rentrer pour le repas de midi vers 13h. Et j'étais parti un peu en retard le matin. A partir de Payolle, les 5 derniers kilomètres ont commencé. Bien plus raides bien sûr. En traversant Payolle, il restait un tout petit peu de neige mais c'est très exposé au soleil de ce fait ça a bien fondu, il n'y avait plus que quelques fondeurs qui faisaient du ski sur certaines plaques.

Pour els 5 derniers kilomètres je commençais à sentir des douleurs aux jambes. J'ai donc préférer mouliner car je commençais à me dire que le retour serait dur. Malgré tout je montais pas trop mal, je tournais bien les jambes. C'était agréable de rouler dans la forêt avec peu de voitures. Par contre j'ai été surpris du peu de neige. Dans les endroits abrités, il y avait des plaques de 20cm encore mais la plupart des endroits étaient exposés au soleil et là il n'y avait plus rien! Dommage....ce n'est pas encore cette fois-ci que je pourrai voir le col d'Aspin entièrement enneigé...

A un peu moins de 2km du sommet, alors que mes jambes me faisaient bien mal, j'aperçois loin de vant moi dans une ligne droite un cycliste encore plus en difficulté, qui avait du mal. Cela donne un repère en ligne de mire, et de fait j'ai accéléré le rythme jusqu'à le rattraper à environ 700m du sommet. Là, n'allant pas beaucoup plus vite que lui, nous avons plutôt discuté sur la fin. Sur les derniers mètres il a accéléré et j'ai un lâcher quelques mètres. J'avais les jambes en feu m^mee si je n'ai pas été réellement en difficulté. J'ai l'impression d'avoir une meilleure résistance aux lactates.

Au sommet alors que je souhaitais me dépêcher pour ne pas rentrer trop tard, plusieurs personnes sont venues me parler (pas en même temps) parce qu'elles m'ont reconnu après avoir lu le blog. ça fait toujours aussi bizarre, mais c'est sympa. J'ai oublié de leur demander leur prénom, peut être liront-ils l'article.

Au sommet, la vue était bien dégagée et on voyait bien le voile de nuages dans les vallées. La vue sur le Pic du Midi était splendide et je suis resté plusieurs minutes à le contempler avec un peu de nostalgie en me disant que je ne remonterait pas ici avant de nombreuses semaines.

 

Copie de Photos col d'Aspin le 11 mars 2012 002

 

Côté Arreau :

 

Photos col d'Aspin le 11 mars 2012 004

 

Photos col d'Aspin le 11 mars 2012 007

 

Pic du Midi :


Photos col d'Aspin le 11 mars 2012 009

 

Beaucoup de monde au sommet :

 

Photos col d'Aspin le 11 mars 2012 010

 

Ensuite il fallait songer à la descente. Il en faisait pas extrêmement chaud au sommet même si dans la montée j'ai bien transpiré. J'ai mis mon K-Way, mangé quelques pâtes de fruit et c'est parti pour la descente. Sur le début j'ai été prudent car dans la montée, sur la fin sous les arbres, j'avais repéré quelques endroits où il restait un peu de neige sur la route. Ensuite je me suis fait plaisir et j'ai pu tester les freinages du ridgeback sur une descente que je connais par coeur. Vraiment de très bons freinages et même quand on arrive un peu vite dans le virage, on a le temps de se rattraper sans se faire peur.

 

Payolle :

 

Photos col d'Aspin le 11 mars 2012 012

 

Sur la fin de la descente, le vent s'est mis à souffler très fort de côté. J'ai rarement eu un vent si fort, le vélo était très difficile à contrôler et à un moment à pleine vitesse je n'ai pas pu empêcher de faire un écart d'1m50 surpris par une très grosse rafale. J'ai continué à descendre en roue libre du coup afin de ne pas aller trop vite et de bien me concentrer sur les trajectoires. Outre la roue avant que je devais retenir, je sentais l'arrière qui tentait de s'échapper aussi. Infernal ce vent!

Après la descente, j'avais le vent de face.... De fait, je n'avais plus de soucis pour contrôler le vélo mais par contre quelle galère pour appuyer sur les pédales!! Là les jambes faisaient vraiment mal, c'est rare que je les sente comme ça après le col d'Aspin. Le retour fut un peu long. Il ne faisait pas si chaud non plus et depuis la plaine impossible d'aperçevoir les montagnes.

Au total j'ai donc parcouru 90km, j'avais plutôt de bonnes jambes mais je savais que je roulais un peu en surrégime à l'aller, du coup ça m'a un peu coupé les jambes sur la fin du col. Mais j'ai bien apprécié. C'était ma 18e ascension du col d'Aspin! La première avec le Ridegback et c'était le 6e vélo différent avec lequel je montais au sommet du col d'Aspin!

Maintenant pendant de nombreuses semaines, je ne ferai plus de balade dans les Pyrénées, ce sera plutôt le Mont Ventoux et ses environs que je vais parcourir!

Partager cet article
Repost0
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 18:54

Bonjour,

 

Voilà aujourd'hui je suis allé pédaler dans les montagnes. Une dernière fois avant de partir en stage pour longtemps. Je suis allé faire découvrir le col d'Aspin à mon nouveau vélo! J'avais de bonnes jambes mais je me suis fait plaisir à bloc avant l'ascension du coup la fin fut difficile avec énormément de vent au retour. Bien mal aux jambes mine de rien. Au total j'ai fait 90km. Je ferai le résumé avec les photos dans la semaine.

 

Idris

Partager cet article
Repost0
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 20:50

Bonsoir,

 

J'avais un peu de temps libre ce soir. J'en ai profité pour mettre à jour le diaporama d'accueil du blog. En effet, la plateforme sur laquelle j'avais fait le diapo a fermé. J'ai donc du le recréer sur une autre plateforme. Ce fut long mais il est fait. Petit à petit le blog se relook.

A bientôt avec des vrais articles dans quelques jours!!

 

Idris

Partager cet article
Repost0
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 19:53

Bonjour,

 

J'imagine que vous avez pu constater le peu d'articles que j'ai mis sur le blog ces derniers temps. En ce moment je traverse une période plus que chargée au niveau de mes études et je n'ai absolument pas le temps de rédiger de gros articles, j'ai déjà du mal à finir tout ce que je dois faire dans mes journées. Normalement cette dure période devrait prendre fin en fin de semaine prochaine avant le début de mon stage.

Je vous prie de m'excuser et j'espère bientôt pouvoir me pencher de nouveaux sur la rédaction d'articles.

 

Idris

Partager cet article
Repost0
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 19:43

Voici quelques photos de la balade en raquettes que j'ai faite avec mes parents à Payolle le mercredi 22 février 2012. Une très belle journée au milieu de la semaine de vélo. Le plus impressionnant a été de voir le lac de Payolle entièrement gelé!

 

Départ de la voiture (c'est la blanche), la route allant à la Hourquette d'Ancizan n'est pas super praticable en vélo^^

 

Photos raquettes à Payolle le 22 février 2012 001

 

Photos raquettes à Payolle le 22 février 2012 003

 

Photos raquettes à Payolle le 22 février 2012 004

 

Photos raquettes à Payolle le 22 février 2012 007

 

Photos raquettes à Payolle le 22 février 2012 008

 

Photos raquettes à Payolle le 22 février 2012 017

 

Photos raquettes à Payolle le 22 février 2012 029

 

Photos raquettes à Payolle le 22 février 2012 033

 

Le Lac de Payolle gelé :

 

Photos raquettes à Payolle le 22 février 2012 040

 

Petite comparaison avec le lac non gelé, photo prise le 9 août 2011 en allant à la Hourquette d'Ancizan :

 

Photos Hourquette d'Ancizan le 9 août 2011 004

 

Petite ascension (toute petite) :

 

Photos raquettes à Payolle le 22 février 2012 044

 

Photos raquettes à Payolle le 22 février 2012 052

 

Photos raquettes à Payolle le 22 février 2012 056

 

Le lac gelé en bas :

 

Photos raquettes à Payolle le 22 février 2012 074

 

Photos raquettes à Payolle le 22 février 2012 075

 

Photos raquettes à Payolle le 22 février 2012 087

 

Petite photo de moi quand même!!

 

Photos raquettes à Payolle le 22 février 2012 091

 

Photos raquettes à Payolle le 22 février 2012 097

 

Fin de la balade :

 

Photos raquettes à Payolle le 22 février 2012 115

Partager cet article
Repost0
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 12:32

Voilà ce vendredi 24 février, c'est le dernier de mes 5 jours de vacances...je voulais aller rouler une dernière fois avec le nouveau vélo avant de repartir à Auch. J'avais décidé d'aller du côté du col du Soulor à 1474m d'altitude. Un col qui rpésente de magnifiques paysages et que j'ai déjà grimpé par les deux versants. Cependant, le trajet pour y aller étant long et assez pénible, je n'y suis pas allé souvent (1 fois en 2009 et 2 fois en 2010).

Pour y aller, c'est comme pour Hautacam, il faut rejoindre Argelès Gazost. Mais à partir de là, il y a 12km de montée parfois forte et de faux plat montant avant de rejoindre le pied de l'ascension. Là il reste 7,5km à 8% de moyenne.

J'avais promis à mes parents de rentrer pour manger. De ce fait j'ai décidé de partir tôt car la sortie prévus est longue de 115km.

J'ai mis mon réveil à 7h afin de partir à 8h. Je me suis péniblement levé à 7h30 et j'ai regardé par la fenêtre donnant au nord, j'ai vu qu'il faisait très nuageux... Voilà qui n'était pas motivant, en ouvrant la fenêtre sud de ma chambre pour regarder les montagnes, je me suis dit que si il y avait des nuages sur els montagnes, j'allais plutôt me recoucher... Et bien les montagnes étaient dégagées. Et vu qu'il ne faisait pas froid non plus, d'un seul coup la motivation est revenue!

Je me suis préparé et j'ai mis les voiles vers 8h30. Comme lundi 20 quand je suis allé à Hautacam, j'ai pris la direction de Lourdes puis d'Argelès. Rien n'a déclarer sur cette partie si ce n'est pas mal de camions lors de la traversée de Lourdes. Je profitais de chaque coup de pédale sur ce vélo, quel plaisir de rouler avec!!

Une fois à Argelès, la difficulté réelle commence. D'abord 4km de forte montée avant de rejoindre un long faux plat montant. J'ai eu une petite alerte concernant mon dos qui m'a fait mal sur le début de la montée. C'est passé par la suite. Il faisait une température agréable et j'ai pu baisser mes jambières dès le début de la montée.

Je trouvais que les jambes n'étaient pas trop mauvaises, je suis arrivé à garder le 2e plateau dans les gros pourcentages mais je sentais quand même que je montais un peu trop en force. J'ai préféré plus mouliner par la suite. Une fois au pied des 7,5km à 8%, j'avais une motivation énorme! En plus avec cette neige sur les bords de la route c'est agréable. Les 3 premiers kilomètres je les ai bien gérés et encaissés. Ce fut un plaisir. A un moment un gros raidar très raide s'est dressé, il a fait un peu mal aux jambes quand même. La suite fut de plus en plus difficile quand même et surtout l'avant dernier kilomètre qui a été dur. Lors du dernier kilomètre ça allait mieux. Heureusement que le paysage était magnifique!! Un vrai plaisir malgré la difficulté!! Il faisait bien chaud en plus!

Au sommet il y avait pas mal de monde car c'est une station quand même. J'ai discuté avec un couple de vacanciers très sympa. J'ai voulu aller prendre des photos du paysage et je suis donc allé en dehors de la route. Et en marchant sur la neige, voilà que je m'enfonce d'un seul coup dans plus de 20cm voire même 30cm de neige, j'en avais jusqu'à la moitié des mollets^^ C'était agréablement rafraichissant^^

 

Copie de Photos col du Soulor le 24 février 2012 013

 

Photos col du Soulor le 24 février 2012 001

 

Photos col du Soulor le 24 février 2012 003

 

Photos col du Soulor le 24 février 2012 007

 

Photos col du Soulor le 24 février 2012 009

 

Photos col du Soulor le 24 février 2012 010

 

Je suis allé voir de l'autre côté, la route allant au col d'Aubisque qui était entièrement barrée et impraticable.

Il fallait songer à rentrer quand même... Il me restait encore 57,5km à parcourir... Au moment où je repassais le grnad plateau, voilà que la chaine déraille sur l'avant et pars vers la pédale. Il faudra revoir els réglages du dérailleur avant. Je me suis donc arrêté pour la remettre et je suis reparti. Je n'ai même pas remonté ems jambières, et c'était vraiment agréable cet air frais. J'ai fait une belle descente avec de bons freinages et de belles trajectoires.

Un vrai plaisir!

 

Route allant au col d'Aubisque qu'on voit au loin :

 

Photos col du Soulor le 24 février 2012 011

 

Photos col du Soulor le 24 février 2012 015

 

Photos col du Soulor le 24 février 2012 017

 

Photos col du Soulor le 24 février 2012 018

 

Photos col du Soulor le 24 février 2012 021

 

Photos col du Soulor le 24 février 2012 023

 

La suite à partir d'Argelès fut plus pénible en raison du fort vent de face comme j'en ai eu lundi. Là le chemin restant parait très long et interminable. En revanche, toutes les côtes aux alentours de Lourdes et Juillan, j'ai pu les monter sur la plaque, ce qui est une grande satisfaction quand même!

J'étais bien content d'arriver à la maison à la fin!

Au total j'ai parcouru 115km avec une bien belle ascension! Je tracerai le profil du parcours plus tard.

En tout cas voilà une bien belle façon de clôturer mes 5 jours de reprise du vélo avec 110km et Hautacam lundi, 62km et le col des Palomières mardi, une balade en raquettes mercredi, 39km à allure tranquille jeudi et 115km avec le col du Soulor le vendredi. 326km au total.

Partager cet article
Repost0
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 19:32

Voilà, la présentation de mon nouveau vélo! Le modèle Voyage de la amrque Ridgeback!

Un superbe vélo qui va s'adapter parfaitement à ma pratique du vélo. Un VTC qui va sur tous les chemins tout en ayant un cintre route avec une double position des manettes de freins. Le porte bagage qui me servira bien lors des grands trajets de plusieurs jours. Et en plus il a un sacré look que j'adore!!

 

Photos Ridgeback 21 février 2012 003

 

Double position des manettes de freins :

 

Photos Ridgeback 21 février 2012 002

 

Indicateur de position des dérailleurs :

 

Photos Ridgeback 21 février 2012 006

 

Photos Ridgeback 21 février 2012 007

 

Porte pompe intégré :

 

Photos Ridgeback 21 février 2012 008

 

 

Voici les caractéristiques que 'jai copiées du site :

 

Color     Gloss black

Sizes     56 cm

Frame   Reynolds 520 Cro Mo

Fork       Cro Moly

Headset Sealed Intellaset

Hubs     Shimano RM70

Rims     Alex ACE-19 36h

Spokes Stainless steel

Tyres     Continental Contact 700 x 32c

Brakes  Tektro 992AG

Brake Levers    Shimano STI with Tektro 570 top levers

Handlebar         6061 Aluminium Ergo Tour

Stem                   6061 Aluminium Ahead

Grips      Microfibre

Saddle   Tour Comfort

Seatpost           Aluminium 27.2mm

Shifters             Shimano 2300 Dual Control STI

Rear Derailleur   Shimano Deore

Chainset          Shimano Alivio 48/38/28

Bottom Bracket    Shimano

Chain          HG50

Freewheel           Shimano Cassette 11-32 8sp

Pedals         Road w/clips & straps

Front Derailleur    Shimano Sora

Weight          30.1 lbs
Partager cet article
Repost0

Mon Blog

  • : Ascensions de grands cols en vélo - cyclotourisme en montagne
  • : Dans ce blog je décris mes ascensions de grands cols en vélo, je mets les profils des cols et je fais part de ma passion du vélo en montagne et de mon expérience.
  • Contact

Qui-Suis-Je?

  • Idris Raossanaly
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!

Compteur kilométrique 2015

 

Au 20 janvier 2015
Kilométrage total   260 km
Vélo urbain   20 km
Vélo en montagne

  209 km

Sorties plates   31 km
Dénivelé positif   3200 m
Mois en cours   260 km

 

Visiteurs uniques

Rechercher

 

photos col de la Pierre Saint Martin le 17 octobre 2009 013

 

 

P1010407

 

 

photos col du Soulor et col des Bordères le 26 av-copie-1

 

 

P1010361.jpg

 

 

photos col du Tourmalet le 12 juin 2010 021

 

 

P1010327

Divers liens

Si vous aimez la littérature et l'écriture, je vous encourage à visiter régulièrement ce site, très bien fait par une personne très sympathique (passionnée de vélo aussi), qui rédige régulièrement des nouvelles :

 

http://richardpatrosso.typepad.com/dndr/