Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 19:17

Bonjour,

 

Voilà j'ai mis les videos que j'ai prises lors de ma sortie du 24 mars, dans larticle correspondant : 24 mars 2011.

ces videos sont également accessibles à partir du lien Les videos du blog, quis e trouve sur la page d'accueil à droite.

 

Sur la video du sommet du col d'Azet, on entend bien le vent terrible qui soufflait mais il n'y avait rien comme herbe ou arbre pouvant montrer vraiment la force du vent...

 

Idris

Partager cet article
Repost0
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 19:08

Bonjour,

 

Voilà, j'ai donc effectué 2 sorties en montagne consécutives cette semaine. Cela m'a permis de me découvrir un peu plus. En effet, j'ai voulu faire un enchaînement sur 2 jours pour voir tout simplement si j'en étais capable car je n'en avais jamais eu l'occasion encore. L'an passé à Ax-les-Thermes, j'avais monté des cols pendant 3 jours consécutifs mais je n'avais pas de vallée à faire...ce n'était pas de longues sorties.

Tout d'abord ce que je retiens, c'est que mercredi soir après ma première sortie, au col de Tramassel (1635m),je n'étais absolument pas fatigué. J'avais fait 95 kilomètres et une ascension hors catégorie et je ne ressentais aucune fatigue. C'était rassurant et satisfaisant surtout pour un mois de mars à la sortie de l'hiver car je suis plutôt du genre à aimer l'été et la grosse chaleur.

Le lendemain, pour la deuxième sortie, j'ai senti que c'était dur dans l'Aspin notamment. Dans le col d'Azet, je ne sais pas si j'ai ressenti la sortie de la veille. Mais globalement la sortie de jeudi fut difficile au niveau des jambes.

Même si le jeudi je n'ai pas pu aller à Piau Engaly comme voulu, je n'en ressens aucune frustration car je sais que j'ai fait le bon choix en allant plutôt vers le col d'Azet. Il ne servait à rien de continuer avec ce vent de face sur la grande route...sachant que je fais du vélo pour mon plaisir et qu'il est important de garder ça à l'esprit pour ne pas risquer d'être dégoûter après une sortie extrêmement difficile.

Un autre enseignement de la sortie de jeudi, c'est que je remarque qu'il y a énormément de vent vers Saint Lary comme quand j'y suis passé la première fois en 2009 quand j'étais allé au Pla d'Adet. Cela est donc très épuisant. Si je veux faire des balades de ce côté (col du Portet, Lacs, Piau Engaly...), il faudra que je prenne quelques jours sur place comme j'ai fait à Ax-les-Thermes l'an passé. Car j'avoue que jeudi quand j'étais dans ce vent monstrueux, je me suis bien dit que je ne reviendra pas ici si je dois rouler 45 kilomètres dans la vallée avec vent de face... D'ailleurs lorsque j'aurai mis les videos du sommet du col d'Azet, il sera bien possible de voir le vent qu'il y avait dans le coin jeudi...

Au final, jeudi soir après la 2e sortie, j'avoue que j'avais très mal aux jambes!! Heureusement une bonne nuit et c'est passé!

 

Cette année je constate que au 24 mars j'ai fait 5 sorties en montagne alors que l'an passé au 25 mars j'en avais fait 2 (et encore la première c'était un petit col). De plus, j'ai à chaque fois fait des ascensions différentes. Le col d'Aspin je l'ai monté 2 fois cette année mais des deux côtés différents tout comme le col de Port. J'ai pu découvrir plusieurs nouvelles ascensions et de beaux paysages : Plateau de Beille, col de Port, col d'Azet par Saint Lary, c'est vraiment très agréable!!

 

Maintenant la neige devrait fondre mais c'est la saison où il y a beaucoup d'averses...le mois d'avril ne devrait pas être propice à des sorties je pense mais je vais essayer!!

 

Idris

Partager cet article
Repost0
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 19:39

Alors voilà, j'ai profité de mon deuxième jour de congé pour faire une deuxième sortie en montagne après celle de la veille au col de Tramassel (1635m).

Cette fois-ci je souhaitais aller à la station de Piau Engaly (1870m), plus haute station de ski des Pyrénées françaises. Je n'y suis encore jamais allé et les paysages sont plutôt sympa... Le seul inconvénient, c'est que le début de l'ascension se trouve loin de chez moi, à Saint Lary Soulan... Village connu pour être le pied de l'ascension également du Pla d'Adet (1680m) que j'ai monté en 2009. Cette année là, j'avais accédé au village en montant d'abord le col d'Aspin par Sainte Marie de Campan, en descendant de l'autre côté sur Arreau et en poursuivant pendant 11 kilomètres avec vent de face jusqu'à Saint Lary...

Là, j'ai décidé de prendre le train entre Tarbes et Lannemezan, de façon à pouvoir ensuite remonter la vallée depuis Lannemezan, en passant par Arreau, puis en arrivant ensuite à Saint Lary avant les 20 kilomètres de montée vers Piau Engaly.

J'ai eu un peu de mal à me lever le matin et je suis aprti un petit peu en retard. Du coup, j'ai sprinté pendant 10 kilomètres pour arriver à l'heure à la gare de Tarbes.

Une fois arrivé à Lannemezan, il fallait donc que je remonte la vallée pendant 36 kilomètres sur une route vallonnée, sensiblement en faux plat montant globalement, pour arriver à Saint Lary. Dès le début en partant de Lannemezan, j'ai senti que j'avais les jambes un peu lourdes et douloureuses alors que pour sprinter jusqu'à la gare j'avais de bonnes sensations. J'ai donc mis ça sur le compte du refroidissement des muscles dans le train  (30min de trajet) et je me suis rassuré en me disant que j'avais toute la vallée pour me réchauffer de nouveau.

Pour ma plus grande déception, comme la veille, il y avait du vent de face... Ce n'était pas très marrant d'autant plus que j'étais sur la route de l'Espagne et il y avait donc beaucoup de poids lourds qui passaient... Avec l'enchaînement des côtes, lignes droites, par moment on se sent un peu seul dans le vent... Jusqu'à Arreau c'était supportable et gérable mais dès que j'ai quitté Arreau au sud pour poursuivre sur les 11 kilomètres me séparant de Saint Lary, le vent a redoublé et ce fut extrêmement difficile. Le vent de face était terrible et j'étais scotché sur la route, avec en plus les camions qui passaient...

Lorsque je suis arrivé à Saint Lary, j'ai mangé une pâte de fruit et j'ai poursuivit vers la sortie sud pour aller commencer l'ascension vers Piau Engaly. cependant, les 13 premiers kilomètres de l'ascension sont en quasi ligne droite sur la route de l'Espagne avec donc le vent de face et les camions. Dès la sortie de Saint Lary, le vent était encore plus fort et alors qu'un camion venait de me frôler, je n'ai pas hésité! Je fais du vélo pour mon plaisir, à cet instant je ne voyais pas en quoi j'avais du plaisir à rouler sur cette route, j'ai donc de suite fait demi tour et je me suis engagé 500m plus en arrière sur la route...du col d'Azet (1580m)!

J'avais déjà monté le col d'Azet le 11 septembre 2010 mais par le versant au départ de Arreau. Celui par Saint Lary, je en le connaissais pas encore. A cet instant mon but était de redescendre de l'autre côté du col sur Arreau pour ensuite enchainer avec le col d'Aspin afin de redescendre ensuite sur Sainte Marie de Campan et de rentrer chez moi plus loin dans la vallée.

J'ai donc commencé la montée du col d'Azet. L'ascension est longue de presque 12 kilomètres. Les deux premiers kilomètres sont faciles et la vue est superbe. En effet, on voit le village de Saint Lary avec la montée du Pla d'Adet, c'est là qu'on se rend compte à quel point cette ascension du Pla d'Adet est raide et surtout, se fait sur des portions de lignes droites d'environ 2 kilomètres...je me souviens que ça avait été difficile...

 

Photos col d'Azet et col d'Aspin le 24 mars 2011 001


Une fois que l'on passe le panneau indiquant le sommet à 8 kilomètres, la pente devient bien plus raide puisque jusqu'au sommet les kilomètres seront à environ 8, 9 ou 10% de moyenne. La route s'élève rapidement dans de beaux paysages, ce qui rend l'ascension agréable. Sur ce début d'ascension, malgré la fatigue accumulé avec le vent de face, je suis plutôt bien. A environ 6 kilomètres du sommet, la route traverse le village d'Azet. Ce kilomètre est annoncé à 9% et je suis sceptique en voyant le début de ce kilomètre se faisant sur pratiquement du plat...en effet, dans le village la pente est extrêmement raide. C'est en tout environ 4 à 5 raidillons très raides entrecoupés de portions plus faciles qui traversent ce village sur une petite route très étroite avec des virages en angles droits tous les 20 mètres. Un vrai village de montagne. Mais ce kilomètre m'a bien coupé les jambes je dois dire... En plus dès la sortie du village sur des pentes à 8%, le vent s'est levé et il fallait faire attention à bien garder sa trajectoire. Heureusement il n'y avait pas trop de voitures. Mais j'étais content de ne pas m'être envoyé vers Piau Engaly car là j'aurais eu les camions en plus...

Les derniers kilomètres du col s'enchaînent sur des pentes assez raides et à environ 4 kilomètres du sommet, j'ai eu els jambes coupées... Ce fut très difficile, je tournais toujours les pédales mais là je sentais que ça allait être dur la suite... Dès que j'ai passé le panneau annonçant le sommet à 1 kilomètre, le vent a redoublé et d'un seul coup je me suis retrouvé complètement à gauche de la route tellement ça soufflait par la droite...heureusement qu'il n'y avait pas de voiture! Ce dernier kilomètre fut très long, tout en zig zag en fonction des rafales de vent... Une fois au sommet, il faisait un froid glacial et surtout ça soufflait tellement que je peinais à rester debout!! La dernière fois que j'avais eu un tel vent c'était au sommet du Port de Pailhères le 5 août 2010...

 

Video prise dans la montée du col d'Azet, le village juste en contre bas c'est Azet et derrière en bas dans la vallée, c'est Saint Lary avec la fameuse montée du Pla d'Adet que l'on distingue, ainsi qu'une video prise au sommet.

 

 

 

 

 

 

Photos col d'Azet et col d'Aspin le 24 mars 2011 002

 

Photos col d'Azet et col d'Aspin le 24 mars 2011 003

 

 

 

 

 

 

Photos col d'Azet et col d'Aspin le 24 mars 2011 009

 

Vue depuis le sommet sur la station de Val Louron et sur le col de Peyresourde (avec la piste de décollage des avions de modélisme de Peyragudes bien visible sur la 2e photo) :

 

Photos col d'Azet et col d'Aspin le 24 mars 2011 015

 

Photos col d'Azet et col d'Aspin le 24 mars 2011 017


J'ai rapidement pris quelques photos de paysages au sommet et je suis redescendu rapidement. Pour la descente j'avais beaucoup d'appréhension en raison de ce fort vent... C'est avec soulagement que je suis arrivé à Arreau. Là je suis allé directement sur le col d'Aspin. J'ai fait les 2 premiers kilomètres de l'ascension qui sont assez faciles avant de m'arrêter pour manger mon sandwich. Là il restait un gros morceau : les 10 derniers kilomètres d'ascension. A ce moment il faisait bien chaud! Le début des 10 derniers kilomètres se fait sur du 8% sur une route plutôt étroite. Déjà je sens que ce sera dur... Après le kilomètre à 8% il y a deux kilomètres plus faciles qui permettent de souffler mais les 7 derniers kilomètres sont à environ 8 ou 9% de moyenne avec un kilomètre à 10%... A cela on peut rajouter de longues portions de lignes droites. Pour ce qui est du vent il est beaucoup moins fort et ça fait du bien de ne pas trop en avoir! Les kilomètres se sont enchainés, je n'avais plus de jambes, là je crois que la sortie d ela veille se faisait sûrement un peu sentir mais le fait d'être devant de si beaux paysages permet de mieux supporter la difficulté.

C'est avec un grand soulagement et une très grande satisfaction que je suis arrivé au sommet du col d'Aspin! Au sommet, le vent soufflait à nouveau très fort et cela rendait l'atmosphère très froide. J'ai discuté avec un autre cycliste pendant quelques minutes avant de redescendre vers la vallée de Campan. Là le vent soufflait très fort et je l'ai eu de face pendant les 45 kilomètres qu'il me restait jusqu'à la maison... Bien pénible quand même. J'étais bien content de rentrer mais j'étais vraiment satisfait d'avoir pu faire 2 sorties en 2 jours. Même si je ne suis pas allé à Piau Engaly, je n'étais absolument pas déçu car j'ai fait le bon choix de ne pas y aller!!

 

Photos col d'Azet et col d'Aspin le 24 mars 2011 024

 

Photos col d'Azet et col d'Aspin le 24 mars 2011 027

 

Photos col d'Azet et col d'Aspin le 24 mars 2011 031

 

Photos col d'Azet et col d'Aspin le 24 mars 2011 032


Au final ce jour là j'ai fait pratiquement 134 kilomètres. Avec le GPS j'en ai enregistré 123 car je n'ai pas compté les 10 kilomètres pour aller à la gare. Cependant, comme à chaque fois, le profil du parcours sur GoogleEarth perd quelques kilomètres...il n'y en a que 106 qui sont indiqués. Et je trouve le profil moche du point de vue du tracé contrairement à celui de la sortie de la veille qui est plus joli... Durant cette sortie j'ai fait 2400m de dénivelée

 

24 mars 2011

Partager cet article
Repost0
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 15:20

Voilà, pour cette semaine, j'ai décidé de prendre 3 jours de congé, mercredi, jeudi et vendredi. J'avais vu qu'il allait heureusement faire beau et j'ai donc voulu en profiter pour faire des balades en vélo en montagne et surtout je voulais faire enfin, deux grosses sorties consécutives afin de tester et de voir si j'arrivais à les enchaîner ou pas. L'an passé, lorsque je suis allé à Ax-les-Thermes en août, j'avais monté des cols pendant 3 jours consécutifs mais je me trouvais directement au pied des cols et je n'avais pas de kilomètre à faire dans la vallée.

Pour la journée du mercredi 23 mars, j'avais envie d'aller du côté de Hautacam qui est une ascension difficile que j'apprécie beaucoup. J'ai donc ainsi décidé d'aller au col de Tramassel (1,5km après la station de Hautacam) et si j'avais les jambes, je souhaitais poursuivre vers le col du Soulor mais ce n'était pas un des objectifs de la sortie. Etant donné qu'en altitude, je m'attendais à trouver de la neige, j'ai décidé de ne pas prendre les chaussures de vélo car si l'envie me prenait d'aller prendre des photos un peu en dehors de la route, pour marcher ça n'aurait pas été simple et j'aurais risqué de salir les cales et donc d'avoir du mal à déchausser par la suite.

Afin de m'avancer un peu, j'ai pris le train entre Tarbes et Lourdes. Le trajet dure 12 minutes et cela m'évite de rouler pendant presque 20 kilomètres le long de la nationale sur des lignes droites avec vent de face jusqu'à Lourdes. Je suis donc parti de la maison pour la gare de Tarbes en vélo. Cela fait une petite dizaine de kilomètres d'échauffement.

Une fois arrivé à Lourdes, j'ai déclenché mon GPS (je n'ai donc pas enregistré les 10 kilomètres pour aller à la gare). Entre Lourdes et Argelès-Gazost, pied de l'ascension, c'est une piste cyclable qui évite de rouler avec les voitures à côté. Par contre, je faisais très attention car la piste n'était pas très propre et il y avait ainsi beaucoup de gravillons, je craignais une crevaison... Sur cette portion qui présente de nombreuses lignes droites plein sud, j'avais comme habituellement, le vent de face. Il n'était pas très fort donc c'était gérable et pas extrêmement gênant même si c'est mieux de ne pas en avoir du tout. Là, j'ai senti que je n'étais pas dans un jour de grande forme et mes jambes n'étaient pas extraordinaires, cependant, je n'étais pas dans un mauvais jour non plus...donc j'allais bien voir comment allait se passer l'ascension...

A partir d'Argelès, il y a environ 2 kilomètres de faux plat montant avant d'arriver au pied de l'ascension. A partir de là, il reste 13 kilomètres jusqu'à la station de Hautacam (1520m) et 14,5 kilomètres jusqu'au sommet du col de Tramassel (1635m), le tout sur une pente moyenne de 8%. La montée commence raide et sèche dès le début et j'ai commencé sur un bon rythme, j'avais de bonnes sensations et c'était plutôt agréable. J'alternais position assise ou en danseuse et je profitais du paysage sur la vallée d'Argelès/Luz Saint Sauveur qui s'éloignait au fur et à mesure que je montais. C'est un paysage que j'aime bien alors que globalement les cyclistes n'aiment pas cette ascension car le paysage n'est pas top et la route n'est pas régulière, moi c'est ça que j'aime bien. Cette alternance de courbes, gros virages en lacets!

Après environ 5 kilomètres assez raides, on arrive à la partie la plus facile de l'ascension, à savoir 2 kilomètres à 6% qui permettent de souffler. Il faut en profiter car après commence les 10 derniers kilomètres bien raides! A partir de là, comme les deux fois précédentes où j'ai fait cette ascension, j'ai eu un peu de mal pendant environ 3 à 4 kilomètres. C'est la partie la plus raide de l'ascension et j'étais un peu dans le dur avant de retrouver les jambes ensuite alors que la pente était toujours à 9%. La suite de l'ascension jusqu'à la station s'est plutôt bien passée même si ça commençait à être un peu dur mais c'est bien logique pour une ascension hors catégorie! Sinon on apprécie pas une ascension si elle se monte sans problème et trop facilement...(Riis devrait y réfléchir...). Le dernier kilomètre et demi entre la station de Hautacam et le col de Tramassel fut difficile en raison non seulement du froid qui est amplifié par la présence de neige sur les côtés à partir de 1200M d'altitude mais aussi en raison du vent qui s'est mis à souffler assez fort et qui rendait difficile de tenir la trajectoire...heureusement que c'était la fin de l'ascension.

 

Photos cold e Tramassel le 23 mars 2011 016

 

Vue depuis le col de Tramassel (on distingue les bâtiments de Hautacam) :

 

Photos cold e Tramassel le 23 mars 2011 017


Même si 'jai eu un peu de mal à certains moment de l'ascension, au sommet je n'étais pas fatigué et c'était une bonne satisfaction. Je ne me suis pas trop attardé au sommet en raison du froid glacial qu'il faisait (pas plus de 3 ou 4°C) amplifié par le vent... Je suis donc redescendu à la station de Hautacam pour manger mon sandwich.

 

Photos cold e Tramassel le 23 mars 2011 026

 

Vue depuis la station de Hautacam (on voit une petite portion de la montée) :

 

Photos cold e Tramassel le 23 mars 2011 027

 

Vue sur Argelès depuis la station :

 

Photos cold e Tramassel le 23 mars 2011 029


A ce moment là, je ne savais pas encore si j'allais vers le col du Soulor ou pas car j'étais bien conscient qu'il fallait faire attention puisque le lendemain je souhaitais refaire une balade... J'ai entamé la descente et au fur et à mesure que je descendais, le vent était de plus en plus fort. Il soufflait par rafale et il fallait faire attention à bien garder sa trajectoire, surtout à 60km/h... Une fois en bas, je me suis rendu compte que ça soufflait beaucoup et je n'avais pas envi d'aller me fatiguer à aller au col du Soulor qui nécessite de faire 12 kilomètres de montée et faux plat sur une route passante avant d'arriver au pied du col et de ses 8 kilomètres à 8%... J'ai donc préféré rentrer chez moi. Avec le vent de face ça allait être un peu difficile déjà. Le retour fut un peu pénible avec ce fort vent qui contrairement à l'aller, était vraiment pénalisant là... A partir de Lourdes, c'est la nationale (que je ne voulais pas faire le matin) avec ses lignes droites, ce fut assez difficile mais j'ai pas mal appuyé sur les pédales, afin d'aller assez vite pour en finir, lorsque je suis arrivé chez moi, j'étais évidemment un peu fatigué... Mais de suite, j'ai commencé à préparer la sortie du lendemain dans laquelle je souhaitais aller à Piau Engaly...

Au final j'ai parcouru presque 96 kilomètres. Le GPS en a comptabilisé 86 pratiquement car il n'inclut pas les 10kms que j'ai fait pour aller à la gare. Cependant, le profil donné par GoogleEarth n'indique que 77 kilomètres...mais où sont passés les 9 kilomètres manquant??!!

 

23 mars 2011


La sortie fut une satisfaction puisque j'ai pris plaisir à monter ce col, qui est une ascension difficile que j'aime bien. Pour l'instant je l'ai monté 3 fois à un rythme d'une ascension par an depuis 2009. Et j'ai effectué l'ascension avec un 3e vélo différent.

Partager cet article
Repost0
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 18:01

Bonjour,

 

Voilà aujourd'hui j'ai fait une nouvelle sortie en montagne. Après Hautacam hier, je voulais aller à Piau Engaly aujourd'hui. Mais malheureusement, le vent de face était tellement fort que j'ai du changer le trajet. J'ai donc monté le col d'Azet par Saint Lary, je suis redescendu sur Arreau et je suis rentré chez moi par le col d'Aspin. Au total j'ai donc monté 2 cols de première catégorie avec du vent de face tout le long du parcours... J'ai fait 2400m de dénivelée et 133 kilomètres.

Les résumés et els photos je les ferai ce week end!!

 

Idris

Partager cet article
Repost0
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 19:53

Bonjour,

 

J'ai donc profité de mon premier jour de congé de la semaine pour faire une sortie. Je suis allé monter le col de Tramassel au dessus de Hautacam. ce fut une bien belle sortie sous le soleil mais avec beaucoup de vent de face à l'aller mais surtout au retour...

Au total j'ai fait 95 kilomètres. Je ferai le résumé dans les prochains jours car là je prépare une autre sortie.....pour demain!

 

Idris

Partager cet article
Repost0
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 21:04

Bonjour,

 

J'ai pris 3 jours de congé mercredi, jeudi et vendredi et le soleil étant au rendez vous pour les deux premiers jours au moins, je souhaite grandement en profiter pour faire du vélo. Demain je prévois une sortie vers le col de Tramassel (Hautacam) et si j'ai les jambes, pourquoi pas aller au col du Soulor ensuite. Jeudi, je souhaite aller monter à la station de Piau Engaly (1860m) que je n'ai jamais montée mais qui est très jolie d'après ce que j'en ai entendu!! J'espère que les jambes seront là et que le soleil sera également bien présent comme c'est annoncé. Avec la neige en altitude, els paysages devraient être beaux!

 

Idris

Partager cet article
Repost0
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 17:06

Bonjour,

 

Voilà, j'ai mis à jour l'article concernant mes impressions sur les cols. J'ai mis mes impressions sur le col de Port et le col du Saraillé. Cet article est accessible depuis la page d'accueil du blog : mes impressions sur les cols.

Aujourd'hui, je n'ai pas pris le temps de taper un gros article mais parmi els prochains, je compte faire le descriptif du col de Port et du col du Saraillé. Je ferai aussi un petit point sur mes futurs objectifs et notamment certaines balades que je voudrais faire cette année.

 

Idris

Partager cet article
Repost0
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 20:23

Voici deux cols qui ne possèdent qu'un seul versant : le col d'Espiès (783m) et le col du Four (823m). Ces deux cols sont situés dans les montagnes ariégeoise sur les pentes du col de Port du côté du village de Massat.

Je parle de ces cols dans le même article car ils sont situés à seulement 800m de distance sur la même route. C'est d'ailleurs la route qui passe par le col des Caougnous (947m) avant d'arriver au col de Port (1249m). Le col d'Espiès et le col du Four ont le statut de col car plusieurs sentiers partent de ces endroits, ce qui fait que ce sont des lieux de passage. Il est clair cependant, que le cycliste ne prévoiera pas ces cols dans ses objectifs quand il part mais seulement comme lieu de passage obligé pour accéder à d'autres routes et cols.

Au départ de Massat, le cycliste atteint le col d'Espiès après une montée longue d'environ 2,5 à 3 kilomètres sur une pente aux alentours de 4 à 5%. Rien d'insurmontable donc. Le col d'Espiès se trouve au milieu du village du même nom situé à cet endroit. Le col du Four quant à lui, se situe environ 800m plus loin à 823m d'altitude et est indiqué par un panneau à côté duquel se trouve quelques maisons. La pente pour y accéder à partir du col d'Espiès est la même, c'est à dire environ 5%.

Pour donner, un point de repère, le col des Caougnous se situe 3 kilomètres plus loin et marque le milieu de l'ascension entre Massat et le sommet du col de Port (1249m).

 

 

Partager cet article
Repost0
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 20:52

Bonjour,

 

Décidément la fonte des neiges prend un malin plaisir à se retarder... Aujourd'hui il est tombé des trombes d'eau sur Tarbes, tout en ayant pas de températures si élevées que cela. De ce fait, en montagne, ça n'est pas génial. Il a d'ailleurs neigé aux alentours de 1600m d'altitude...

Pour les prochains jours, les prévisions penchent pour une amélioration du temps à partir de samedi et en début de semaine prochaine avant d'avoir une rechute...

Il faut donc prendre son mal en patience... La saison hivernale semble longue....

 

Idris

Partager cet article
Repost0

Mon Blog

  • : Ascensions de grands cols en vélo - cyclotourisme en montagne
  • : Dans ce blog je décris mes ascensions de grands cols en vélo, je mets les profils des cols et je fais part de ma passion du vélo en montagne et de mon expérience.
  • Contact

Qui-Suis-Je?

  • Idris Raossanaly
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!

Compteur kilométrique 2015

 

Au 20 janvier 2015
Kilométrage total   260 km
Vélo urbain   20 km
Vélo en montagne

  209 km

Sorties plates   31 km
Dénivelé positif   3200 m
Mois en cours   260 km

 

Visiteurs uniques

Rechercher

 

photos col de la Pierre Saint Martin le 17 octobre 2009 013

 

 

P1010407

 

 

photos col du Soulor et col des Bordères le 26 av-copie-1

 

 

P1010361.jpg

 

 

photos col du Tourmalet le 12 juin 2010 021

 

 

P1010327

Divers liens

Si vous aimez la littérature et l'écriture, je vous encourage à visiter régulièrement ce site, très bien fait par une personne très sympathique (passionnée de vélo aussi), qui rédige régulièrement des nouvelles :

 

http://richardpatrosso.typepad.com/dndr/