Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 18:57

Bonjour,

 

Voilà j'ai reçu mon Brevet Cycliste Haut Pyrénéen il y a quelques jours. J'ai obtenu le diplôme d'Or avec 11 ascensions réalisées sur les 15 comptant dans ce brevet. Je rappelle que les ascensions qui sont comptabilisées dans ce brevet sont les ascensions qui ont déjà été empruntées par le Tour de France dans les Hautes Pyrénées. Il y a donc 15 ascensions différentes sachant que pour certains cols (Tourmalet, Aspin, Soulor et Azet), les deux côtés sont comptés séparément. Ensuite il y a toutes les autres ascensions n'ayant qu'un seul versant dans le département (Peyresourde, Pla d'Adet, Hautacam, Port de Balès, Piau Engaly, Couraduque et Luz Ardiden).

 

Les 4 ascensions qu'il me manque sont le col d'Azet (que j'ai monté par le côté Est le 11 septembre 2010) des deux côtés, Piau Engaly et le Port de Balès. En effet, ces ascensions se situent quand même assez loin de chez moi et pour y aller ce n'est pas facile mais un jour peut-être... Le diplôme est soit d'Or, d'Argent ou de Bronze en fonction du nombre d'ascensions réalisées. J'ajoute qu'il est décerné par le Conseil Général.

 

A noter que les altitudes indiquées sur le diplôme sont pratiquement toutes erronnées. Ensuite, l'envoi du diplôme par la poste fait qu'il est un peu écorné sur les coins.

 

Voici une photo :

 

Photos Brevet Cycliste Haut Pyrénéen 003

 

Idris

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 12:01

Bonjour,

 

D'après la Dépêche, le Tour de France 2011 devrait voir son étape du 15 juillet se terminer à Lourdes. Etant donné qu'en 2011 les Alpes seront mises à l'honneur pour leur centenaire, les Pyrénées seront rapidement passées. De ce fait Pau n'accueillera probablement pas d'étape puisque c'est trop proche de Lourdes... Etant donné que le 16 jjuillet le peloton devrait partir vers l'Ariège, on peut penser que les coureurs arriveront le 15 juillet sur Lourdes en arrivant de l'Aubisque et peut être en ayant monté le col de Marie Blanque avant à moins que le Tour ne fasse une courte incursion en Espagne auquel cas le peloton pourrait passer par le Pourtalet ou le col de la Pierre Saint Martin...

 

Le parcours sera dévoilé en intégralité au mois d'octobre.

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 19:29

René Vietto aurait du gagner le Tour mais il n'y est pas arrivé... Malheureusement la Seconde Guerre Mondiale a brisé sa carrière. Il aurait pu gagner le Tour 1934 et le Tour 1939...

En 1934 il était dans l'équipe de France et à l'amorce des Pyrénées pointait à la 4e place du général tandis que son équipier et leader Antonin Magne était en jaune. Vietto comptait sur ses exceptionnelles qualités de grimpeur pour faire la différence en montagne... Malheureusement, dans la 15e étape, Perpignan-Ax-les-Thermes, alors que Vietto passe en tête du col de Puymorens avec quelques secondes d'avance, dès le début de la descente, Magne tombe et casse sa roue avant. Alors Vietto s'arrête et lui donne sa roue afin de sauver le maillot jaune de Magne. La légende dit qu'il a été Magne à repartir et il lui aurait glissé à l'oreille "allez Tonin!!" avec des sanglots dans la voix... Et là, Vietto a attendu qu'on vienne le dépanner, c'est là qu'a été prise la célèbre photo où on peut le voir assis sur un muret attendant les dépannages...

J'ai eu l'occasion de monter le col de Puymorens mais je ne savais pas où exactement se trouvait le muret en question...dommage.

Malheureusement pour Vietto, le sort s'acharne car le lendemain dans l'étape Ax-les-Thermes-Luchon, alors qu'après le Portet d'Aspet, il est en train de revenir sur la tête de course, il ne se donne pas à fond et bien lui en pris car alors qu'il vient de commencer la descente du col des Ares, il apprend que Magne a de nouveaux des soucis, ce coup-ci c'est un bris de chaîne. Alors que fais Vietto, il rebrousse chemin (il remonte le col en fait) pour retrouver Magne et cette fois-ci il lui donne son vélo entier. Le geste était tellement beau que Magne en a pleuré. Le soir de cette étape, à Luchon, Vietto n'est plus que 6e du général... Cela a forgé sa légende et sa renommée mais il n'a jamais vraiment digéré cela car plusieurs années après il en parlait avec un peu d'amertume mais sans trop se plaindre tout de même... Ainsi née la légende du Roi René.

Au final, Magne réussi à remporter ce Tour de France. Vietto ne s'est donc pas sacrifié pour rien.

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 19:46

Bonjour,

 

Etant donné que j'ai monté de nouveaux cols récemment, j'ai mis à jour mes impressions sur les cols. Je pense notamment au Port de Boucharo (2273m), au col de la Croix Blanche (830m) et au col de la Pède (687m). Cet article est également accessible à partir de la page des profils de cols.

 

Mes impressions sur les cols

 

Idris

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2010 7 05 /09 /septembre /2010 13:15

Ce jour là, j'avais envi de faire une petite balade. Je n'étais pas motivé pour aller jusqu'à Sainte Marie de Campan pour monter le col d'Aspin ou le col du Tourmalet... Or il se trouve que le matin, j'ai découvert pas hasard en regardant sur la carte, l'existence du col de la Pède (687m) qui se trouve non loin du col des Palomières dans le nord des Baronnies. Voulant tester ce nouveau col, j'ai décidé d'y aller. Je suis parti en début d'après midi. Je suis donc parti en direction de Bagnères de Bigorre. Il y avait un peu de vent de face... Une fois à Bagnères j'ai donc monté le col des Palomières. J'ai été surpris de voir des poules débouler en plein virage devant moi... J'ai monté le col des Palomières (810m) sur un bon rythme et je suis arrivé assez rapidement au sommet. De toute façon il est clair que là, dans mon programme ce ne sont pas des montées très longues que j'avais prévu... Même si tout est relatif... Au sommet du col des Palomières j'ai sorti ma carte pour bien repérer la route pour aller au col de la Pède car ce sont des petites routes traversant de petits villages. Et je n'avais encore jamais pris la route menant à ce col.

 

Photos col des Palomières et col de la Pède 003

 

Au sommet du col des Palomières j'ai pris la direction du village de Lies. Là, la route descend fortement sur 5 kilomètres environ. Comme prévu, juste avant Lies je vois la direction de la mairie du village sur la droite et là, la route se met à monter fortement. Je précise que depuis le col des Palomières, je circule sur une route sinueuse, en état très moyen et surtout très très étroite...c'est à peine si une voiture pouvait me dépasser ou me croiser...je ne sais pas comment devait faire 2 voitures qui se croisaient... La route monte donc fortement juste avant Lies et pendant la traversée du village. Juste à la sortie du village, je me suis trouvé devant une bifurcation...avec à gauche la D584 qui montait légèrement et à droite une petite route qui montait fortement. J'ai donc sorti ma carte pour regarder...manque de chance, sur la carte les écritures masquent cette bifurcation. Voyant que normalement je suis tout proche du col de la Pède, j'ai pris à droite car la dénivelée semblait la plus forte. Me voilà donc sur cette étroite route en état très moyen sur de forts pourcentages.  Après presque 2 kilomètres de montée, j'arrive dans un hameau où il y a 3 maisons, la route devient plate. Et là j'arrive à ce qui ressemblait au col. En effet, je me retrouvais avec à gauche un chemin forestier qui descendait fortement et à droite une petite route qui descendait elle aussi assez fortement. Je me trouvait donc en haut de la monté.Photos col des Palomières et col de la Pède 006 Et d'après mes calculs le col de la Pède ne devait pas se trouvait ailleurs. Mais ça je m'en suis rendu compte uniquement après avoir commencer à redescendre sur Lies. De fait, je n'ai pris aucune photo du col de la Pède. En redescendant sur Lies, je suis de nouveau arriver au carrefour où j'avais hésité sur la route à suivre. Et là j'ai donc pris la D584 pour revenir en direction de Bagnères de Bigorre sans avoir besoin de remonter le col des Palomières. Pendant quelques kilomètres, la route était vallonnée avant de monter plus franchement pendant environ 6 kilomètres. La montée se fait jusqu'au quartier du Haut de la Côte (si si c'est le nom du quartier) qui se trouve au dessus de Bagnères de Bigorre. C'est une côte à part entière même si ce n'est pas un col. De là haut, je suis redescendu sur une très belle route, à grande vitesse sur Bagnères et j'ai repris le chemin du retour. 

Le soir, chez moi, j'ai bien regardé et je suis effectivement passé au sommet du col de la Pède...dommage que je n'ai pas de photos... J'ai donc monté mon 28e col différent avec le col de la Pède (687m). Au final j'ai fait une petite balade de 60 kilomètres avec 2 petits cols.

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 20:11

Bonjour,

 

Je n'ai pas le temps d'écrire l'article aujourd'hui mais cet après midi je suis allé faire une petite balade du côté de Bagnères de Bigorre. Ce matin j'ai découvert l'existence du col de la Pède (687m) non loin du col des Palomières (810m) et j'ai voulu l'essayer. J'ai eu du mal à trouver la bonne route et au sommet du col de la Pède rien n'indique que l'on est au col...mais j'ai bien revérifié j'y suis bien passé. Pour revenir sur Bagnères je suis monté au quartier du Haut de la Côte qui est sommet d'une belle côte. Et ensuite je suis rentré. Aujourd'hui j'ai fait 60 kilomètres de balade et 3 petites ascensions dont 2 cols (col des Palomières et col de la Pède que je n'avais encore jamais fait).

 

Idris

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 20:03

J'ai déjà parlé du profil du col des Tentes dans l'article sur le profil du Port de Boucharo. En effet, le sommet du col des Tentes (2208m) se trouve à 1,5 kilomètre du sommet du Port de Boucharo (2273m). Bien que je vous invite à voir l'article sur le Port de Boucharo pour voir le profil du col des Tentes, je fais cet article car le col des Tentes est considéré comme un col de plus de 2000m bien distinct du Port de Boucharo.

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 15:47

Bonjour,

 

Voilà j'ai tracé et mis en ligne le profil du Port de Pailhères. Il est visible sur la page suivante : Port de Pailhères : informations et profil.

 

Idris

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 20:00

Le col de la Croix Blanche est un petit col des Hautes Pyrénées culminant à 830m d'altitude. Il est un passage entre Bagnères de Bigorre (et plus précisément, Pouzac) et Lourdes. En effet, Pouzac se trouve 2 kilomètres au nord de Bagnères de Bigorre. C'est donc un col qui se trouve à l'ouest de Bagnères. Pour y accéder au départ de Pouzac, il faut passer par le village de Neuilh qui se situe environ huit kilomètres après Pouzac. Pour y accéder c'est donc du vallon avec une côte de 2 kilomètres à environ 8% juste avant Neuilh. La route devient un peu moins raide à partir de l'hôpital Le Montaigu qui se trouve sur la gauche de la route. Une fois arrivé à Neuilh, il soit aller tout droit à la sortie du village en direction de la Croix Blanche. Et là ça monte pendant quelques kilomètres (mais je n'ai pas pris ce chemin donc je ne peux pas en parler en détail) soit on prend à droite en direction de Juncalas. Là, la route est sensiblement en montée. Plusieurs bifurcation vont être passées, il faut à chaque fois prendre tout droit. Ensuite à une bifurcation, il faut prendre à gauche la direction de Arrodets Ez Angles. A ce moment, le cycliste a quitté Pouzac depuis 12 kilomètres environ. Juste après cette bifurcation, la route monte assez raide sur quelques centaines de mètres avant de devenir plus roulante pendant la traversée du village qui est assez étroite. Juste à la sortie se trouve un petit raidillon raide maisPhotos col de la Croix Blanche le 30 août 2010 008 très court avant de continuer sur la route vallonnée sur un ou deux kilomètres. Sur la gauche à un moment, le cycliste pourra aperçevoir la direction du col de la Croix Blanche et de sa table d'orientation sur un chemin forestier. Mais pour arriver au col de la Croix Blanche, le cycliste peut continuer sur la route pendant quelques centaines de mètres. Juste après cette petite bifurcation se trouve un virage à gauche en montée un peu plus forte et le cycliste descend juste après sur le col de la Ceoix Blanche où se trouve donc une croix Blanche. Aucun panneau n'indique le sommet. Le panorama sur la plaine de Tarbes est sympa et la direction de la table d'orientation est à nouveau indiquée, elle se situe à quelques mètres sur le chemin forestier. 

 

Photos col de la Croix Blanche le 30 août 2010 001

 

Sommet du col :

 

Photos col de la Croix Blanche le 30 août 2010 013


Au final, c'est un petit col qui ne présente aucune difficulté particulière. De plus si le cycliste veut avoir une vue sympathique sur la plaine, il peut tout aussi bien aller au col des Palomières situé au dessus de Bagnères de Bigorre, là il y a plus de montée et une aussi belle vue.

Partager cet article
Repost0
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 20:32

Le Port de Boucharo, aussi appelé Port de Gavarnie se trouve dans les Hautes Pyrénées, sur la frontière avec l'Espagne. C'est la plus haute ascension bitumée des Pyrénées françaises (2273m) mais ce n'est pas le plus haut col routier des Pyrénées française (col du Tourmalet à 2115m) car le côté espagnol n'est pas goudronné.

C'est une ascension qui est au départ de Luz Saint Sauveur, une grosse quinzaine de kilomètres au sud de Argelès Gazost. L'ascension est longue de 33 kilomètres à partir de Luz Saint Sauveur.

Cette ascension peut se diviser en 2 parties. La première s'étendant sur les 20 premiers kilomètres d'ascension jusqu'au village de Gavarnie. Sur ces 20 kilomètres, la pente n'est pas très raide et n'excède pas les 6%, c'est donc assez roulant. Photos Port de Boucharo le 21 août 2010 094Au 7e kilomètre d'ascension, la route traverse Pragnères puis au 12e kilomètre, c'est le village de Gèdre qui est traversé. A partir de Gèdre, la vue sera beaucoup plus jolie. Juste après Gèdre, se trouve une bifurcation avec à gauche la route allant au Cirque de Troumouse et tout droit la route allant vers Gavarnie. Ensuite, donc au 20e kilomètre, le cycliste va arriver au village de Gavarnie. Il est à noter que Gavarnie et le Cirque de Gavarnie sont au patrimoine mondial de l'UNESCO pour la beauté du paysage ainsi qu'au niveau culturel. De ce fait, c'est un haut lieu touristique des Pyrénées et de ce fait il y a beaucoup de voitures qui montent à Gavarnie... Une fois à Gavarnie, pour commencer la deuxième partie de l'ascension, il faut aller à droite en direction des parkings. En effet, à gauche c'est la direction du Cirque de Gavarnie qui se trouve à une demi heure à pied environ. A droite donc, il faut pendant quelques centaines de mètres, traverser les parkings pour ensuite arriver à la sortie de Gavarnie. Déjà là, le paysage est somptueux!!! La pente augmente aux alentours des 8 ou 9% directement. Elle ne faiblira pas pendant 6 kilomètres environ. Le jour où j'ai monté le col, il faisait très chaud et j'étais sur cette partie aux alentours de 13h et je cherchais de l'ombre pour faire une pause et je dois dire qu'il n'y que 3 ou 4 endroits légèrement ombragés sur la route entre midi et 2 sur les 13 derniers kilomètres... 1 kilomètre après la sortie de Gavarnie, la route va passer non loin du parking des camping car. Ensuite, la route va monter tantôt en lacets, tantôt en courbes mais toujours sur de forts pourcentages. C'est assez difficile surtout si on a pédalé pour arriver jusqu'à Luz Saint Sauveur avant... 6 kilomètres après Gavarnie, la route va traverser la station de ski de Gèdre-Gavarnie. Quelques centaines de mètres après la station , la pente va quelque peu se radoucir avant de redevenir plus raide juste avant le col des TentesPhotos Port de Boucharo le 21 août 2010 095. En effet, le col des Tentes (2208m) se trouve 1,5kms avant le Port de Boucharo et marque la fin de la route autorisée aux véhicules motorisés. Là haut se trouve un grand parking car beaucoup de personnes montent pour y faire de la randonnée pédestre. Le col des Tentes est visible par le cycliste environ 1 kilomètre avant car la route emprunte une grande courbe. Là ça paraît interminable...en plus la pente est assez raide. Mais je le rappelle, depuis Gavarnie, la route traverse des paysages somptueux, parmi les plus beaux des Pyrénées!!!!! Au sommet du col des Tentes se trouve donc le parking sur la droite et juste avant de basculer vers le Port de Boucharo, des pierres barrent la route aux voitures. Bien entendu, en vélo on peut contourner ces pierres et passer. La route descend pendant quelques centaines de mètres avant de remonter aux alentours de 7% sur le dernier kilomètre. Cette partie entre le col des Tentes et le Port de Boucg=haro est encombrée par plusieurs éboulis qui obligent le cycliste à contourner voire à mettre pied à terre pour passer. Les dernières dizaines de mètres pour arriver au pied du panneau du sommet du col se font sur de la caillasse. Une fois au pied du panneau, le paysage est sensationnel!!! Le cycliste se trouve au bout de la route face à la montagne sauvage... C'est une sensation particulière de se dire que l'on est arrivé au bout...qu'avec le vélo on ne peut pas aller plus loin et que l'on a devant soit la montagne espagnole à plus de 2000m d'altitude.

Là haut des panneaux annoncent les directions des différentes randonnées pédestres se trouvant dans le coin, en particulier la Brèche de Rolland se trouvant à 2h30 de marche.

J'ajoute également que sur les derniers kilomètres d'ascension, beaucoup d'animaux se trouvent sur la route (brebis, vaches) il est donc nécessaire d'être prudent dans la descente. Là haut il y a beaucoup de marmottes également et il n'est pas rare d'en apercevoir.

Pour finir, mon avis sur ce col, je pense que c'est probablement une des plus belles ascensions des Pyrénées si ce n'est la plus belle au niveau des paysages!!!! Rien que pour cela ça vaut le coup de se faire mal pour arriver là haut. Ce col est assez exigeant et je pense qu'il est nécessaire d'avoir un minimum d'entraînement pour le faire...

 

Photos Port de Boucharo le 21 août 2010 012

 

Vue depuis le sommet, côté espagnol :

 

Photos Port de Boucharo le 21 août 2010 005

 

Le col des Tentes :

 

Photos Port de Boucharo le 21 août 2010 043

 

Voici une vidéo du sommet du Port de Boucharo :

 

 

Vidéo du col des Tentes :
Les marmottes :
marmotte2
Photos Port de Boucharo le 21 août 2010 065
Quelques photos de la route et du paysage pendant l'ascension sur les 13 derniers kilomètres :
Photos Port de Boucharo le 21 août 2010 067
Photos Port de Boucharo le 21 août 2010 068
Photos Port de Boucharo le 21 août 2010 070
Photos Port de Boucharo le 21 août 2010 079
Photos Port de Boucharo le 21 août 2010 081
PS : Pensées à Laurent Fignon, double vainqueur du Tour dans les années 80, qui est décédé aujourd'hui des suites de son cancer. Il s'était installé à Bagnères de Bigorre dans les Hautes Pyrénées après sa carrière. Il a notamment créé le centre Laurent Fignon à Bagnères. Repose en paix ...
Partager cet article
Repost0

Mon Blog

  • : Ascensions de grands cols en vélo - cyclotourisme en montagne
  • : Dans ce blog je décris mes ascensions de grands cols en vélo, je mets les profils des cols et je fais part de ma passion du vélo en montagne et de mon expérience.
  • Contact

Qui-Suis-Je?

  • Idris Raossanaly
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!

Compteur kilométrique 2015

 

Au 20 janvier 2015
Kilométrage total   260 km
Vélo urbain   20 km
Vélo en montagne

  209 km

Sorties plates   31 km
Dénivelé positif   3200 m
Mois en cours   260 km

 

Visiteurs uniques

Rechercher

 

photos col de la Pierre Saint Martin le 17 octobre 2009 013

 

 

P1010407

 

 

photos col du Soulor et col des Bordères le 26 av-copie-1

 

 

P1010361.jpg

 

 

photos col du Tourmalet le 12 juin 2010 021

 

 

P1010327

Divers liens

Si vous aimez la littérature et l'écriture, je vous encourage à visiter régulièrement ce site, très bien fait par une personne très sympathique (passionnée de vélo aussi), qui rédige régulièrement des nouvelles :

 

http://richardpatrosso.typepad.com/dndr/