Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 12:38

Le col de la Ligne à l'instar du col de Murs, est un de ces cols qui permettent la traversée du Plateau de Vaucluse. Ce col de la Ligne culmine à 756m d'altitude dans le département de Vaucluse (84).

Il permet de traverser un peu en diagonale le Plateau pour rejoindre Murs à Sault. La route qui y mène bifurque de celle du col de Murs (627m) au village de Murs pour ensuite rejoindre celle qui traverse le Plateau entre Saint Saturnin les Apt et Sault. Outre la montée au sommet du Plateau de Vaucluse, ce col fait aussi traverser en longueur sur la crête.

Comme je le disais la route allant au col de la Ligne au départ de Apt passe par Murs. Le début est commun avec le col de Murs jusqu'au village. Cette première partie de la montée est longue d'environ 5km (à partir du début de la montée et 16km depuis Apt).

Une fois à Murs il faut tourner à droite. Là il reste 9 kilomètres pour rejoindre le col de la Ligne. Ces 9 kilomètres sont en montée plutôt agréable.

Le début en quittant Murs est en pente assez raide avant d'avoir une petite descente. La roite se stabilise ensuite en faux plat montant sur 2 kilomètres avant d'attaquer les 5,5 derniers kilomètres qui sont sur une pente aux alentours de 5 à 6% avec quelques courts passages plu raides. La route est étroite et sinueuse et en grande partie dans la forêt mais à découvert sur la fin. C'est vraiment un endroit tranquille et sympa pour pédaler!!

Le sommet du col a une portée historique.

En efeft, c'est par là que passais jadis le Mur de la Peste. Un mur érigé et gardé par l'armée afin de protéger le Comté des étrangers potentiellement contaminés par la peste. Cette ligne sanitaire date de 1721 et 1722. Pour pouvoir franchir ce mur il fallait présenter un certificat comme quoi on venait d'un lieu saint. Si on ne l'avait pas ce certificat valait mieux pas trainer dans les parages car l'armée avait ordre de tirer après avertissement le jour et de tirer sur tout ce qui bouge la nuit...

Au sommet du col de la Ligne il reste un morceau de ce mur avec plusieurs panneaux explicatifs.

A partir du sommet, la vue se dégage et lorsqu'on va de l'autre côté, la vue sur le Mont Ventoux est somptueuse. La route descend pas mal sur les 3 premiers kilomètres de l'autre côté avant d'être en légère descente pendant de nombreux kilomètres jusqu'à rejoindre la route qui va à Sault. Sur toute cette partie, la vue sur le Mont Ventoux est magnifique, une beauté exceptionnelle!!

Quand j'y étais allé, qu'est-ce que j'avais apprécié de rouler sur cette route.

Lorsqu'on vient de l'autre côté, la route est donc en léger faux plat montant avant de grimper pas mal sur les 3 derniers kilomètres.

 

Photos col de la Ligne le 9 avril 2012 003

 

Photos col de la Ligne le 9 avril 2012 004

 

Photos col de la Ligne le 9 avril 2012 009

 

Photos col de la Ligne le 9 avril 2012 010

 

Photos col de la Ligne le 9 avril 2012 022

 

Photos col de la Ligne le 9 avril 2012 030

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 18:49

 

Voilà bien longtemps que je n'ai plus fait d'article sur les profils des ascensions que j'ai effectuées! Alors je vais avancer cela avec la description du col de Murs.

 

Le col de Murs est un petit col situé sur les Plateaux de Vaucluse dans le département de Vaucluse (84). Il culmine à 627m d'altitude et permet de rejoindre la vallée d'Apt à la plaine de Carpentras et donne sur le massif du Mont Ventoux.

Il s'agit donc d'un col e passage qui présente tout de même une bonne petite montée.

En partant de Apt il faut pédaler 21km mais la montée fait 10km. Une montée très irrégulière qui commence par des pentes aux alentours de 4 à 5% avant que la route ne se cabre pour atteindre les 9 à 10% sur plusieurs centaines de mètres. La vue sur le massif du Luberon au sud est magnifique!

Après la partie raide, les 2 kilomètres précédents le village de Murs sont plus accessible entre 6 et 7% avec toujours cette très belle vue. Une fois à Murs il reste 5 kilomètres avant le sommet. La traversée de ce très beau petit village se fait sur du plat et les deux kilomètres qui suivent sont pratiquement plat également. Les 3 derniers kilomètres quant à eux serpentent dans un décor somptueux sur une pente régulière entre 4 et 5%. La fin de ce col est vraiment magnifique!

C'est un col bien sympa qui est comme je l'ai dit, un col de passage qu'il faut tout de même savoir gérer si on compte faire une longue sortie.

L'autre côté offre une descente dans un décor tout aussi somptueux voire plus. En revanche la descente est dangereuse en raison de l'étroitesse de la route et du mauvais état du revêtement... Après environ 9km de descente on passe pas loin de Vénasque qui est un des plus beaux villages de France. A cet instant la vue sur le massif du Ventoux est très belle.

Pour ma part il s'agit d'un col que j'ai monté souvent pour me rendre vers le Mont Ventoux.

 

Photos Mont Ventoux par les 3 côtés le 1er mai 2012 003

 

Photos Mont Ventoux par les 3 côtés le 1er mai 2012 008

 

Photos col de la Ligne le 9 avril 2012 001

 

Photos col de Murs, des Abeilles,de la Liguière l-copie-2

 

Photos Chalet Reynard le 23 juin 2012 010

Partager cet article
Repost0
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 16:55

 

Le Plateau de Vaucluse est un massif montagneux qui se trouve, comme son nom l'indique, dans le département de Vaucluse (84), juste au nord de la ville de Apt. C'est un massif long et pas très large qui s'étend sur plusieurs kilomètres d'Est en Ouest. Le massif culmine à 1256m du côté de Lagarde d'Apt. Il est à noter que la Montagne de Lure et le Mont Ventoux sont dans le prolongement des Monts du Vaucluse, ce qui forme une certaine continuité entre les massifs.

Les routes qui les traversent permettent de rejoindre la vallée d'Apt et Saint Saturnin les Apt à Sault où la plaine vers Carpentras selon l'endroit où on les franchit. Dans les deux cas on se rapproche du Mont Ventoux.

Les routes que j'emprunte pour franchir ce massif sont celle qui passe par le col de Murs (627m) et qui permet de rejoindre Bédoin après de nombreux kilomètres dans la plaine derrière. Il y a également la route du col de la Liguière (998m) qui relie Saint Saturnin les Apt à Saint Jean de Sault puis Sault. Et la route presque parallèle qui n'a pas de col et qui relie Saint Saturnin les Apt à Saint Jean de Sault puis Sault en passant par le château de Javon. Je cite également le col de la Ligne (756m) qui permet ensuite de rouler sur le sommet du Plateau dans le sens de la longueur.

Je décrierai le col de la Ligne, col de Murs et le col de la Liguière ultérieurement dans des articles dédiés. Là je vais parler de la route passant par le château de Javon.

Il s'agit d'une route que j'ai emprunté plusieurs fois afin de rejoindre Sault.

Tout d'abord entre Apt et Saint Saturnin les Apt, il y a 8km de faux plat montant de plus en plus prononcé. Ensuite, c'est parti pour 18km de montée. Cela peut paraître long mais ce n'est pas de la pente raide. La pente ne dépasse pas les 6%. C'est donc assez roulant sans oublier environ 1,5km de petite descente puis de presque plat au milieu de cette ascension. La route est peu passante et les paysages plutôt sympa. On a vraiment l'impression d'être à haute altitude alors qu'on n'atteint à peine les 830m au sommet de la route!

A la fin de ces 18km de montée le cycliste atteint le château de Javon. Le château marque le changement de pente puisqu'après ces 18km de montée ce sont 6km de faux plat montant qui peuvent paraître assez long. Le paysage n'est plus pareil et l'usure des 18km précédents commence à se faire sentir.

Après ces 6km, on arrive à la bifurcation avec le col de la Ligne. Là il reste 10km pour rejoindre Sault. Plutôt du faux plat descendant au début jusqu'à rejoindre Saint Jean de Sault à 4km. Puis de la descente un peu plus prononcée pendant 5km et enfin le dernier kilomètre pour rejoindre Sault qui remonte.

La route étant peu passante c'est agréable mais attention elle est étroite et certains virages sont dangereux, de plus l'état de la route n'est pas top tout le temps.

Honnêtement malgré la beauté du paysage, je n'aime pas trop cette route mais cela reste relatif car je ne la trouve pas non plus désagréable.

 

Photos col de l'Homme Mort, col du Négron le 21 a-copie-1

 

Photos Mont Ventoux le 14 avril 2012 002

 

Photos col de l'Homme Mort, col du Négron le 21 a-copie-4

 

Photos Mont Ventoux le 14 avril 2012 003

Partager cet article
Repost0
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 18:30

Le col de Saint Jean de Sixt est un de cette multitude de cols du département de la Haute Savoie. Il se trouve au carrefour de plusieurs routes vers d'autres cols plus connus tels que le col des Aravis, le col de la Croix Fry ou encore le col de la Colombière. Le col culmine à 956m d'altitude au milieu du village de Saint Jean de Sixt. J'ai eu l'occasion de passer par ce col par un peu tous les côtés le 24 août dernier.

Lorsqu'on arrive de Thones, le col se situe sur la route du col des Aravis. Par contre quand on reveint du col de la Colombière et du Grand Bornand, il faut remonter pendant presque 3km. La route est passante par là mais les pourcentages n'excèdent pas les 7% je pense. Cela rest raisonnable même en fin de sortie.

Par Thones, il faut monter pendant 9km environ. Une première rampe d'1,5km à environ 8% puis ensuite presque 6km à 6% environ avant de terminer par 2 à 3km à seulement 3 ou 4%. Etant donné que c'est la route vers beaucoup de cols, la route est passante et pas forcément très agréable.

Cependant c'est un passage obligé pour faire des grands parcours et très vite après ce col on passe dans de très beaux paysages!

Partager cet article
Repost0
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 17:37

Le col de la Colombière est un col de la Haute Savoie (74) bien connu grâce au Tour de France. Il présente un profil assez redoutable au départ de la vallée du Reposoir. Pour ma part je l'ai monté au départ du Grand Bornand le 24 août dernier. Il culmine à 1613m d'altitude.

Au départ du Grand Bornand, l'ascension est longue de 12km. Les premières centaines de mètres à la sortie du Grand Bornand sont assez raides. Après être sorti de la station, la route monte entre 6 et 8% en lacets, ce qui permet de donner du rythme. De plus le paysage devient rapidement très agréable. Cette portion dure pendant environ 4km avant que la route ne permette de souffler pendant les 4km suivants avec des pourcentages aux alentours de 4 à 5%. Sur la fin de cette portion, la route surtout en ligne droite, traverse la station du Chinaillon. Traversée qui permet de voir pas mal de choses et d'oublier un peu la fatigue si on est fatigué. Juste après la pente repasse à 7,5 ou 8%. Par forte chaleur et après un enchainement, la fin peut être dure à encaisser. La route est en grandes courbes sur cette portion. Mais le paysage est magnifique. La dernière rampe fait mal aux jambes à partir d'une épingle à gauche pour traverser un pont à environ 1km du sommet. Au sommet se trouve un restaurant où il est possible de faire remplir son bidon. Col magnifique à grimper!!

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 582

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 583

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 584

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 592

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 597

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 600

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 603

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 17:04

Le col de la Croix Fry est un col se situant dans le département de la Haute-Savoie et culminant à 1477m d'altitude. Il est voisin du col des Aravis. J'ai eu l'occasion d'y monter en vélo le 24 août dernier.

Au départ de Thones, le début de l'ascension est identique à celui du col des Aravis sur les 14 premiers kilomètres. C'est 3km après La Clusaz que les routes des deux cols se séparent à 5km du sommet du col des Aravis et à 4km du sommet du col de la Croix-Fry.

Afin de ne pas tout recopier je vais copier coller le début de la description du profil à partir de l'article du col des Aravis.

 

A la sortie de Thones, on attaque par une ligne droite de 1,5km environ sur une pente à 8% environ. Juste après cette mise en bouche un petit replat de 200m permet de souffler et d'aborder la suite de la montée. Pendant presque 6 kilomètres la pente va rester aux alentours de 6% et puis ensuite pendant 3 kilomètres ce ne sera plus q'une pente à 3 ou 4%. Le temps de traverser Saint Jean de Sixt où se trouve la bifurcation pour rejoindre le Grand Bornand et le col de la Colombière que je décrirai dans un prochain article. Il y a beaucoup de circulation dans ce village de fait. Après cette portion de 3 kilomètres, la route débouche dans la station de La Clusaz, magnifique station, très agréable à traverser en vélo. C'est à la sortie de la station que la pente reprend des pourcentages dignent de ce nom, vers 6%.

Après la station, la pente reste aux alentours de 6% pendant environ 3km, jusqu'à la bifurcation de la route du col des Aravis et celle de la Coix Fry. A partir de là, il reste 4km environ à grimper jusqu'au sommet du col de la Croix Fry. La pente est plutôt irrégulière avec des portions de replat qui succèdent aux portions raides. La route est en moins état que celle du col des Aravis mais praticable sans soucis. Le paysage est également moins beau et moins ouvert car la route est bordée par une forêt, d'ailleurs au sommet il n'y a pas grand chose à voir. Il y a juste une auberge à laquelle on peut faire remplir son bidon d'eau. Au sommet une petite route continue de grimper vers le col de Merdassier.

L'ascension est donc longue d'environ 17km au total et ne présente pas vraiment de difficulté majeure selon moi.

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 577

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 578

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 581

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 19:47

Le col des Aravis est un col qui a une certaine notoriété grâce au Tour de France qui y passe régulièrement. Il se trouve à la limite des départements de la Haute Savoie (74) et de la Savoie (73). J'ai eu l'occasion d'y monter en vélo le 24 août dernier

Il relie Thones (74) à Flumet (73). Pour ma part c'est par Thones que je l'ai monté.

Par ce versant, l'ascension est longue de 19 kilomètres et ne présente pas vraiment de très grandes difficultés hormis quelques portions seulement. Il culmine à 1487m d'altitude.

A la sortie de Thones, on attaque par une ligne droite de 1,5km environ sur une pente à 8% environ. Juste après cette mise en bouche un petit replat de 200m permet de souffler et d'aborder la suite de la montée. Pendant presque 6 kilomètres la pente va rester aux alentours de 6% et puis ensuite pendant 3 kilomètres ce ne sera plus q'une pente à 3 ou 4%. Le temps de traverser Saint Jean de Sixt où se trouve la bifurcation pour rejoindre le Grand Bornand et le col de la Colombière que je décrirai dans un prochain article. Il y a beaucoup de circulation dans ce village de fait. Après cette portion de 3 kilomètres, la route débouche dans la station de La Clusaz, magnifique station, très agréable à traverser en vélo. C'est à la sortie de la station que la pente reprend des pourcentages dignent de ce nom, vers 6%. Après la station il reste 7 kilomètres jusqu'au sommet. La pente est globalement régulière à 6% même si un kilomètre à 8,5% se dresse au milieu. La route est plutôt en lacets dans un paysage réellement magnifique et sauvage. C'est tout simplement un énorme plaisir que de pédaler dans ce décors!! Les derniers 400m sont en ligne droite.

Le sommet est pas mal aménagé avec des boutiques souvenirs, des restaurants, une chapelle. De là haut on voit le sommet du Mont Blanc, moi qui cherchait depuis plusieurs jours à le voir, j'étais bien content ce jour là!!

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 550

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 551

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 552

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 555

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 556

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 558

 

Vue au sommet :

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 562

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 563

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 564

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 567

 

Le Mont Blanc depuis le sommet :

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 572

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 575

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 17:05

Le col de la Forclaz de Montmin se situe dans le département de la Haute Savoie (74) sur les rives du lac d'Annecy et ne doit pas être confondu avec le col de la Forclaz qui se situe en Suisse sur le Massif du Mont Blanc.

J'ai eu l'occasion de monter le col de la Forclaz de Montmin cet été le 23 août, lorsque je suis passé à Annecy. Il culmine à 1157m d'altitude. Ce n'est pas très haut mais il ne faut pas se fier aux apparences car il présente un profil redoutable sur la fin et une vue imprenable sur le Lac d'Annecy!!

Au départ d'Annecy, le col est accessible par deux possibilités, soit en montant le col de Bluffy au préalable comme j'ai fait, soit en longeant la rive du lac un peu plus longtemps jusqu'à Talloires avant d'aborder l'ascension pour 7km.

De toute façon les deux routes se rejoignent puisqu'au sommet du col de Bluffy, le col de la Forclaz est indiqué à 10km. Et là il y a 1 kilomètre de montée à 8% jusqu'à Bluffy avant d'avoir 2 kilomètres de descente jusqu'à rejoindre l'autre route pour les 7km restant.

Ces 7 kilomètres présentent un profil assez raide.

Les deux premiers kilomètres sont plutôt raisonnable en faux plat montant avant que la pente ne passe aux alentours de 7% sur les deux kilomètres suivant. Attention par forte chaleur, il n'y a pas beaucoup d'ombre et il est absolument nécessaire d'avoir de l'eau car la débauche d'effort est assez importante (en tout cas je n'étais pas dans un bon jour et je l'avais senti!). Sur cette portion, par intermittence il est possible d'aperçevoir le lac d'Annecy ou bien les montagnes de l'autre côté.

Après ces 4 premiers kilomètres, la route forme une épingle à droite et là, d'un seul coup, la rigolade est finie!! La pente passe entre 11 et 13% pour les 3 derniers kilomètres restant et elle ne descendra pas sous les 11%!! C'est très raide et pas très large en plus. Il y a des arbres sur la droite et juste derrière on aperçoit le lac, splendide déjà à cet endroit. C'est ça qui motive pour aller en haut. Les derniers 500m sont interminables avec notamment les derniers 200m en ligne droite quasiment. C'est très dur!

Au sommet il y a un club de parapente il me semble, ainsi qu'un restaurant avec vue sur le lac.

Le lac justement!! Quelle vue splendide!!!! Je veux y retourner un jour rien que pour revoir ce panorama!!!

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 507

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 509

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 513

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 518

 

Et la vue splendide sur le Lac avec Annecy sur la rive complètement au bout du lac :

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 526

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 16:47

Avec ce col, je vai à décrire les cols que j'ai montés dans la Haute Savoie (74).

Le col de Bluffy est un tout petit col qui se situe non loin du lac d'Annecy. Il relie Menthon Saint Bernard à Chavoire. J'ai eu l'occasion de le monter par les deux côtés.

Comme j'ai dit c'est un petit col qui culmine à 630m d'altitude. Cependant par Menthon Saint Bernard, bien que court, il ne fait que 3km de long, il présente de nombreux passages raides aux alentours de 11 voire 12%. Il permet de se mettre en jambe! Attention à ne pas s'épuiser inutilement dans ce col car c'est avant tout un col de passage vers d'autres massifs plus pentus.

L'autre versant au départ de Chavoire est plus long, il fait environ 5km me semble t-il. En revanche il est moins raide et j'ai pu le monter sur le grand plateau sans soucis à la fin d'une grosse sortie quand j'y suis allé le 24 août 2011.

 

Bref c'est donc un petit col de passage pas très long mais attention à ne pas dépenser inutilement de l'énergie dedans si on prévoit un gros parcours.

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 13:27

Le Fort du Saint Eynard n'est pas un col. C'est une route unique en haut de laquelle il faut faire demi tour. Mais de là haut, depuis le fort, la vue sur l'agglomération grenobloise est magnifique!!!! Somptueuse! Le Fort se situe dans l'Isère au dessus de Grenoble et culmine à 1328m d'altitude.

J'y suis allé le 19 août 2011 et le début de l'ascension est la même que pour aller au col de Porte en passant donc par le col de Clémencières et le col de Vence. Mais bien sûr d'autres routes existent à partir de Grenoble! Après le col de Vence (782m), il reste donc 7km à parcourir pour arriver au Fort du Saint Eynard. Il faut continuer à suivre la route du col de Porte pendant 3km. Cette portion n'est pas très raide et est aux alentours de 6 à 7%. Ensuite arrive la bifurcation entre les deux routes. Il faut prendre à droite pour le Fort du Saint Eynard. Là il reste 4km à grimper. La route est très étroite et même pour croiser une voiture en vélo c'est difficile! De plus le macadam, est granuleux et accroche énormément... Pendant 1km la route ne monte pas trop raide mais d'un seul coup la pente se cabre au dessus de 11%. Ce sera comme ça entre 11 et 13% sur les 3 derniers kilomètres. Là c'est dur. La route est quand même souvent en lacets ce qui donne du rythme. La forêt permet aussi de s'abriter du soleil qui cogne fort dans cette région.

Au sommet se trouve un parking juste devant le fort. Depuis le fort, on peut contempler toute la ville en bas, c'est magnifique. Ce panorama c'est la récompense de l'effort fourni pour arriver en haut car c'est assez difficile quand même.

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 253

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 260

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 261

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 263

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 264

 

Photos séjour GrenobleAnnecy août 2011 266

Partager cet article
Repost0

Mon Blog

  • : Ascensions de grands cols en vélo - cyclotourisme en montagne
  • : Dans ce blog je décris mes ascensions de grands cols en vélo, je mets les profils des cols et je fais part de ma passion du vélo en montagne et de mon expérience.
  • Contact

Qui-Suis-Je?

  • Idris Raossanaly
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!
  • Je suis un passionné de vélo et plus encore de vélo en montagne. J'adore monter des cols, voir de beaux paysages et prendre de belles photos...c'est ma drogue à moi!

Compteur kilométrique 2015

 

Au 20 janvier 2015
Kilométrage total   260 km
Vélo urbain   20 km
Vélo en montagne

  209 km

Sorties plates   31 km
Dénivelé positif   3200 m
Mois en cours   260 km

 

Visiteurs uniques

Rechercher

 

photos col de la Pierre Saint Martin le 17 octobre 2009 013

 

 

P1010407

 

 

photos col du Soulor et col des Bordères le 26 av-copie-1

 

 

P1010361.jpg

 

 

photos col du Tourmalet le 12 juin 2010 021

 

 

P1010327

Divers liens

Si vous aimez la littérature et l'écriture, je vous encourage à visiter régulièrement ce site, très bien fait par une personne très sympathique (passionnée de vélo aussi), qui rédige régulièrement des nouvelles :

 

http://richardpatrosso.typepad.com/dndr/